Fabienne Dulac (promo 90) est Directrice Générale Adjointe du Groupe Orange et CEO d’Orange France depuis 2015. Orange compte 151 000 salariés et 264 millions de clients à travers le monde pour un chiffre d’affaires de plus de 41 milliards d’euros en 2018.

 

Orange en une phrase ?

Orange est une entreprise leader du secteur des télécommunications et du numérique, un acteur industriel de premier plan, dont les challenges de transformation et d’innovation sont nombreux et enthousiasmants !

Qu’est-ce qui vous a séduit chez Orange ?

À Sciences Po, je m’étais spécialisée en sociologie politique et je n’ai depuis jamais perdu ce goût pour l’observation des dynamiques sociales et sociétales. Ce qui m’a séduit chez Orange, c’est la perspective d’être aux premières loges d’une des principales, si ce n’est la principale, transformation de notre époque avec l’avènement d’Internet et de la digitalisation. J’ai pris part à cette aventure très tôt, avec Wanadoo dès 2001 puis en étant à la tête d’une des premières directions digitales françaises dès 2006. Aujourd’hui, en pilotant Orange France, je suis au cœur de ces enjeux : déployer les réseaux de demain, tirer le maximum de l’IA ou de la data tout en restant très attachés au respect des données des utilisateurs, développer de nouveaux services comme la banque… Nous sommes une entreprise ancrée dans son époque et ses mutations avec un challenge en tête : construire l’opérateur multiservice de demain.

Votre plus grande fierté en tant que CEO ?

Il n’y en a pas qu’une ! Il y a d’abord celle d’être à la tête du formidable collectif constitué par les 77 000 femmes et hommes d’Orange France. Si nous sommes toujours restés leaders, c’est grâce à nos équipes, à leur savoir-faire, leur engagement et à la solidarité qui nous unit.  Je suis fière aussi de piloter un opérateur qui a toujours su s’adapter que ce soit du point de vue technologique ou organisationnel, fière de sa capacité d’innover et de se réinventer. Elle sera ô combien précieuse dans les mois et les années à venir pour penser les réseaux, les usages et la relation client de demain.

Orange, une boîte qui matche avec un Sciences Po ?

Avec la variété des challenges, l’implication profonde d’Orange dans les problématiques d’aménagement numérique du territoire, et la place considérable donnée à l’innovation dans notre stratégie, nous avons de quoi nourrir à la fois la soif intellectuelle et le goût pour l’action des étudiants de Sciences Po ! Nous évoluons dans un écosystème numérique passionnant, où nous devons constamment retravailler nos business models et nous réadapter pour être les plus performants sur les technologies et les services offerts à nos clients, tout en conservant et renforçant notre statut d’opérateur responsable. Pour ce qui est des jeunes diplômés à haut potentiel dont les étudiants de Sciences Po font bien évidemment partie, nous offrons un programme spécifique d’accueil et d’accompagnement : l’Orange Graduate Programme, que je vous invite à découvrir sur notre site.

Portrait du collaborateur idéal ?

Je mettrais en avant trois qualités. La première c’est la curiosité. Les enjeux sont multiples au sein de l’entreprise, et il faut avoir ce goût de l’apprentissage et de la découverte pour savoir en tirer parti. La seconde qualité, c’est la créativité. Nous avons besoin de regards nouveaux, de manières innovantes de faire les choses et nous attendons des jeunes diplômés qu’ils nous apportent leur fraîcheur. Enfin, j’attends une capacité à oser, à bousculer tout en respectant la culture de l’entreprise.

Le conseil qui tue pour un étudiant à Sciences Po ?

N’ayez pas peur d’être différent. N’essayez pas de vous conformer à un chemin déjà tracé ou un moule déjà construit. Nous avons plus que jamais besoin d’une grande diversité de parcours, de profils, et de regards dans nos équipes.

Graduate Programme : https://orange.jobs/site/fr-orange-graduate-programme/index.htm

Recrutement : https://orange.jobs/site/fr-home/

EDF : le secteur a besoin de vos lumières !

Venez challenger le secteur du nucléaire dans une entreprise qui booste la jeune génération, assure Cécile Laugier, Directrice Environnement et Prospective

Louis Vuitton : un groupe taillé pour les jeunes dip’

Des sacs aux montres connectées, Louis Vuitton est synonyme de tous les possibles. Plongée dans les coulisses d’un emblème du savoir-faire français

Ingénieur.e du futur, qui es-tu ?

Alors que l’on parle de plus en plus d’industrie 4.0 et de projets d’avenir, l’image de l’ingénieur(e) reste relativement vieillotte. Et pourtant, l’ingénieur du futur est sexy.

Coface : une multinationale à taille humaine

Group general secretary and Chief Legal officer du groupe, Carole Lytton se confie sur la place que peuvent trouver les jeunes Sciences Po chez Coface

SNCF Réseau : prenez le train du digital !

La numérisation du réseau ferroviaire est une vraie opportunité pour les ingénieurs des Ponts, « saisissez là », assure Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau.

Adrien Touati : gourou de la Tech

Adulé par Xavier Niel, Adrien Touati a participé à l’amélioration de la Freebox à seulement 17 ans ! Devenu véritable gourou de la tech, il partage sa vision d’un secteur en pleine révolution.

Disney +, Apple TV + : Zoom sur la folie du streaming

Disney et Apple se lancent dans la course au streaming aux côtés d’Amazon, Canal ou encore Youtube. Pourquoi le streaming séduit-il tant ? Éléments de réponse.

Les rendez-vous immanquables de la Tech

De septembre à juin, découvrez tout l’agenda de la Tech ! Conférences, salons… Les immanquables sont à retrouver ici !

Transdev : vivez la mobilité à l’échelle d’un groupe international, en mode start-up !

Elisabeth Oger, Directrice Clients passagers du Groupe Transdev vous ouvre les portes du secteur de la mobilité avide d’innovations.

Le commerce équitable, on en parle ?

Selon une enquête de Max Havelaar et OpinionWay, 79% des 15-25 ans déclarent être prêts à s’engager pour soutenir le commerce équitable.