INNOVATIONS, STRATÉGIES MARKETING & BUSINESS DEVELOPMENT

 

Acteur majeur du numérique, SFR déploie une démarche d’open innovation, avec un écosystème de partenaires. Au coeur du processus de numérisation de l’économie et de la société, Pierre-Emmanuel Struyven, Ecole Polytechnique de Bruxelles 88, pilote les nouvelles initiatives de l’opérateur numérique, en qualité de Directeur de l’Innovation et des Nouveaux Marchés.

Pierre-Emmanuel Struyven (Ecole Polytechnique de Bruxelles 88), directeur de l’innovation et des nouveaux marchés, SFR

Pierre-Emmanuel Struyven (Ecole Polytechnique de Bruxelles 88), directeur de l’innovation et des nouveaux marchés, SFR

EN QUOI UN OPÉRATEUR DE TÉLÉCOMS EST-IL UN EMPLOYEUR ATTIRANT DANS LA PHASE DE MARCHÉ ACTUELLE ?
D’opérateur de télécommunications fixes et mobiles, SFR est devenu « opérateur du numérique ». A la pointe des technologies, SFR déploie ses propres réseaux et occupe un poste d’observation sans équivalent par rapport au déploiement de l’économie numérique, à la numérisation de la société et des industries de services et de contenus. L’impact de la numérisation va être considérable sur l’ensemble des écosystèmes. Ce qui est formidable c’est d’être au coeur de ce processus, nous sommes à la fois dans l’écosystème des télécoms et nous devons nous intéresser, comprendre et interagir avec les écosystèmes qui s’appuient sur les télécoms pour se développer, se transformer. Nous continuons à recruter des jeunes, talentueux, notamment à travers les stages et l’apprentissage et nous avons besoin du contact avec les jeunes des générations X, Y, Z pour explorer les nouveaux usages numériques. C’est, par ailleurs, la raison d’être du dispositif d’Open Innovation de SFR qui rapproche l’entreprise et les start-ups, de plus en plus investies par les diplômés de nos écoles. On peut citer aussi « L’Atelier SFR » (atelier.sfr.fr), une communauté de clients bêta-testeurs de tous âges qui nous permet de co-construire et de co-développer nos produits et nos offres avec nos clients.

 

A QUELS DÉFIS ÊTES-VOUS CONFRONTÉ ?
Aujourd’hui, l’innovation se fait de manière ouverte en réseau avec des grands partenaires, des grands groupes, entre opérateurs, et avec le tissu mondial des PME innovantes. Nous avons la chance d’en avoir un grand nombre en France et nous avons lancé il y a 6 ans notre initiative SFR Développement, véhicule d’investissement pour les start-up innovantes, et son complément SFR Jeunes Talents Start Up. Nous construisons des produits et des offres avec certaines de ces jeunes pousses, d’autres, un dispositif d’accompagnement sans investissement. Ils nous permettent d’être en veille active sur ces marchés prospectifs – éducation, e-santé, géolocalisation, géomarketing, big data, paiement, cloud, etc. Dans tout cet écosystème, nous faisons mâturer notre vision sur les produits futurs. La télémédecine, le maintien à domicile des personnes âgées, l’eéducation représentent des enjeux sociétaux et économiques très importants. Nos technologies et nos réseaux sont au coeur de la révolution profonde que ces écosystèmes connaissent. Nous sommes concernés à la fois dans le déploiement de capacités pour accompagner l’explosion des volumes, de nouvelles générations de réseaux – la 4G, la fibre – avec des investissements considérables, et de produits et de services destinés à nos clients qui utilisent nos réseaux, pour accompagner l’explosion des usages, avec des offres de diffusion de contenus, de jeux en ligne, de paiement.

 

ENTRE SFR ET LE PAIEMENT, C’EST UNE LONGUE HISTOIRE
Depuis le début des années 2000, nous avons commencé à distribuer sur les téléphones mobiles des petits contenus numériques (les sonneries étaient le premier contenu monétisé). Le paiement se faisait déjà via le mobile en un clic ou par envoi d’un SMS. Sa caractéristique majeure était et reste d’être accessible à tout le monde, sans enrôlement. Le montant est reporté sur la facture du client. Nous cherchons à développer les cas d’usage, nous nous sommes emparés du paiement des parcmètres, un sujet qui nous tient particulièrement à coeur et espérons voir une généralisation de cette modalité. Le sans contact mobile, le NFC, pour « Near Field Communication », va compléter le paiement mobile dans les tout prochains mois : cette fois nous sommes dans le monde physique – les magasins – et la carte de paiement sera stockée de manière sécurisée dans la carte SIM. Pour payer, il suffit de rapprocher son mobile du terminal de paiement. Un autre domaine nous passionne, c’est la « maison connectée ». Notre offre de sécurité et de domotique « Home by SFR », en rupture, nous ouvre la porte sur l’internet des objets et s’ouvrira vers d’autres univers à l’intérieur du foyer : énergie, santé. Les réseaux et le numérique vont jouer un rôle important dans le maintien à domicile des personnes âgées, la téléconsultation, la télémédecine. Nous travaillons également sur tout ce qui est marketing et publicité mobile.

 

CHIFFRES CLÉS
Chiffre d’affaires 2012 : 11, 288 mds d’euros
Près de 10 000 collaborateurs
20 690 millions d’abonnés
SFR Développement compte 16 start-up

 

A.M.O.

 

Contact
pierre-emmanuel.struyven@sfr.com
www.sfr.com