Axel Alletru parrain de la deuxième édition, relais 4x100 mètres

 

 

L’association OJO (Organisation des Jeux Omnisports) de l’EDHEC Business School veut mettre en avant le fait que le sport pour les personnes en situation de handicap est un canal d’intégration, qu’il est fédérateur et qu’il prouve que la situation de handicap n’est pas une fatalité.

 

Si au départ le sport a été vu par les personnes en situation de handicap comme un moyen de rééducation, celui-ci a su s’enrichir.

 

C’est ainsi que certaines activités telles que le céci-foot et le céci-cross ont vu le jour. En effet, au premier abord, on peut penser que la situation de handicap peut limiter l’activité et particulièrement l’activité physique. Or, André Leclerc disait que « Le sport n’est plus seulement le sport, il est un fait social total qui doit être plus que jamais facteur de lien social ». Le sport est en effet fédérateur et notamment auprès des personnes qui se sentent exclues.

 

C’est ce que veut mettre en avant l’association OJO au travers de son projet OJOëlette.

 

Celui-ci permet à six enfants en situation de handicap de participer au cross de cinq kilomètres sur des joëlettes portées par cinq étudiants de chaque école. La joëlette est composée d’un siège installé sur une unique roue. A l’avant et à l’arrière, 2 poignées sont fixées pour permettre à 2 personnes de guider la joëlette et la pousser sans avoir besoin de la porter. L’idée derrière cette pratique est de montrer à la fois aux étudiants et aux enfants que le handicap est loin d’être une fatalité. Finalement, le sport est une façon d’illustrer toute la valeur ajoutée que peuvent apporter des personnes en situation de handicap aux personnes valides et vice-versa. Par exemple, en athlétisme certains handi-sportifs courent avec la main liée à celle d’un sportif valide. Lorsque l’on interroge ces sportifs valides, ceux-ci disent que c’est une expérience enrichissante.

 

Axel Alletru, notre parrain de la deuxième édition était un espoir affirmé du motocross mais suite à une chute, il devenu paraplégique et s’est alors tourné vers la natation. Aujourd’hui, il ambitionne d’aller au Jeux Olympiques en tant que nageur. Ainsi, Axel Alletru a décidé de ne pas subir son handicap mais de le vivre.


Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre page Facebook https://www.facebook.com/jeuxomnisports ou notre site officiel http://www.jeuxomnisports.com