Les 29, 30 avril et 1er mai prochains, l’Organisation des Jeux Omnisports (OJO) rassemblera pour sa 4e Edition, sur le campus de l’EDHEC Business School, les étudiants de l’ESSEC Business School, d’ESCP Europe, de HEC Paris, d’emlyon business school, de l’EDHEC Business School, d’Audencia Business School et de GEM autour d’une compétition sportive acharnée et conviviale. Par Julia Malaussène

 

L’association

La création d’OJO est née du constat qu’il manquait aux étudiants d’écoles de commerce un événement sportif susceptible de les rassembler le temps d’un week-end. C’est maintenant chose faite !

Un campus de qualité

Cette compétition organisée autour de 14 sports permet aux étudiants d’écoles de commerce de s’affronter dans un cadre sportif et de profiter des incroyables infrastructures sportives de l’EDHEC. Nous sommes fiers de notre campus et souhaitons l’exploiter au maximum pour en faire le centre névralgique de l’événement et construire un véritable village sportif mêlant compétitions sportives et animations pour les supporters.

Le projet handisport

Si le sport et les festivités sont au cœur de notre évènement, nous sommes aussi soucieux de sensibiliser les étudiants à la thématique du handicap. Nous prenons ainsi le sport comme outil pédagogique, afin de faire évoluer les mentalités des étudiants sur ce sujet. Chaque année, le handisport prend davantage d’importance et de nouvelles activités s’ajoutent. Pour la 3è édition, nous avons intégré le projet OJOëlette, permettant à d’enfants à mobilité réduite de participer à un cross de 5 km mais aussi de sensibiliser les étudiants au handicap par l’apprentissage au contact de l’autre. Les retours ont d’ailleurs été très positifs. « En tant que maman, je ne retiens qu’une chose : le temps d’un après-midi le handicap a disparu, c’était extraordinaire », affirme la maman de Mathéo.

Une association prometteuse

 Malgré son jeune âge, OJO connait une croissance fulgurante. Chaque année, le nombre de participants augmente : de 1 300 étudiants lors de la 1e édition nous en accueillerons cette année près de 2 000. « En créant OJO, je ne pensais pas que l’engouement pour le projet serait aussi rapide », indique Zacharie, fondateur d’OJO. Aujourd’hui la réputation d’OJO est sans égal, le tournoi étant en effet devenu un des principaux événements inter-école. « Cette année, Audencia doit remporter le trophée de l’ambiance » prédit Mathias, étudiant à Audencia Business School.

Enfin, OJO évolue en permanence, ses membres proposant en effet chaque année de nouvelles idées pour faire grandir le projet. Cette année nous avons intégré une nouvelle école au tournoi, ce qui a bouleversé l’organisation et créé une véritable surprise.

 

Du bonheur à l’état pur !

Finalement, OJO c’est trois jours de pur bonheur et un an de préparation pour faire de ce week-end un événement inoubliable. Au niveau logistique, il faut approvisionner en nourriture plus de 2 000 participants, mais aussi les loger et les transporter en navettes. Et parce que nous tenons à rendre nos participants heureux, nous démarchons pour eux différents lots et cadeaux et leur proposons des activités tout aussi surprenantes qu’amusantes. OJO est donc une association formatrice, j’ai appris beaucoup de choses qui me serviront dans mon futur travail, tel que le démarchage.

Enfin, OJO c’est surtout des souvenirs mémorables : « Pendant l’événement on est sur tous les fronts, c’est éprouvant, mais tellement excitant de voir la consécration d’une année de travail ». Aujourd’hui et depuis cinq ans ce qui nous motive c’est donner du plaisir à 2 000 participants en pleine effervescence.

 

Ça m’éclate parce que : ça me permet de créer un projet à la fois sportif, festif, et innovant. On organise la seule compétition sportive qui réunit les étudiants des grandes écoles de commerce de France. On a carte blanche pour créer un véritable village sportif sur notre campus et mettre en place des activités toujours plus étonnantes. Mais surtout on permet à des étudiants hyper motivés de donner leur maximum pour défendre les couleurs de leur école.

Un + pour demain : développer encore davantage le handisport afin de sensibiliser les étudiants à ce sujet et faire venir toujours plus de participants ! On a des tas d’idées qui s’ajoutent chaque année, c’est à ceux qui reprennent le flambeau de développer leurs nouveaux projets.

Le détail qui tue : la grande famille d’OJO s’agrandit avec l’intégration de GEM au tournoi. Face à l’enthousiasme des étudiants grenoblois de participer enfin à la compétition, la quatrième édition promet d’être sensationnelle cette année !

 

Contact :

julia.malaussene@jeuxomnisports.com

Facebook : Jeux Omnisports inter-écoles de commerce – OJO

Instagram : jeuxomnisports

Youtube : ojo@edhec.com

Snapchat : ojofficiel