Des étudiantes et étudiants de différents établissements ont créé il y a quelques semaines l’Observatoire Étudiant des Violences Sexuelles et Sexistes dans l’Enseignement Supérieur : une association inter-écoles ayant pour objectif d’établir un état des lieux des violences que les étudiantes et étudiants rencontrent durant leurs études. Pour cela, l’association fait circuler le questionnaire suivant : https://forms.gle/aHaszYKdsS7tu7aHA.

 

Pourquoi ?

Une récente étude de l’INED (Institut national d’études démographiques) montre que chaque année, 1 femme sur 20, âgée de 20 à 34 ans, subit une agression sexuelle. En appliquant ces statistiques aux établissements d’enseignement supérieur, on peut estimer qu’une université́ de 30 000 étudiant.e.s devrait signaler près de 750 cas d’agression chaque année. Conscient d’une sous-déclaration probable des cas, pour laquelle de multiples causes peuvent être proposées, le collectif d’étudiant.e.s a pris l’initiative d’établir une grande enquête sur le nombre et le type de violences que les étudiant.e.s peuvent rencontrer ainsi que les solutions qu’ils aimeraient mettre en place pour remédier au problème. Un questionnaire sera diffusé chaque année et les résultats seront détaillés dans un rapport public.

Comment ?

L’association a regroupé un comité de travail composé d’un sociologue, d’un psychiatre, d’une infirmière, de trois étudiantes, d’une professeure et d’un statisticien dans le but d’établir un questionnaire complet et concis sur le sujet : https://forms.gle/aHaszYKdsS7tu7aHA.

Ainsi, le répondant, dont l’anonymat est garanti, répond d’abord à des questions d’analyse de situations d’harcèlement moral, sexuel et de viol. Le questionnaire tente ensuite de caractériser les facteurs qui s’associent le plus fréquemment aux violences sexuelles et sexistes. Puis le questionnaire interroge le répondant sur son expérience personnelle (en tant que victime ou témoin de violences). Enfin, la dernière partie du questionnaire s’attache aux différentes actions à mener.

Qui est concerné par le questionnaire ?

Tout le monde ! Vous pouvez répondre au questionnaire que vous soyez étudiante, étudiant, ancienne étudiante ou ancien étudiant, voire même professeure et professeur. De plus, il n’est pas nécessaire d’avoir été victime de quelconque forme de violences pour y participer. L’objectif est d’obtenir le plus de réponses possibles afin que le rapport ait un réel impact.

Aussi, partagez ce questionnaire largement à tous les étudiantes et étudiants que vous connaissez ! Si chacun de vous arrive à le faire remplir par 5 personnes, nous pouvons vite atteindre un niveau de réponse significatif !

L’association recherche également des élèves référents et des associations référentes pour chaque université, IUT et école de France. Si cela vous intéresse, contactez-nous via notre page Facebook, nous sommes très réactifs !

Pour en savoir + :

Questionnaire version française : https://forms.gle/aHaszYKdsS7tu7aHA

Questionnaire version anglaise : https://forms.gle/DWQzvmuhc15YiTpXA

Page Facebook : www.facebook.com/observatoire.vsses/

Site internet : https://observatoire-vses.com