Chez O-I, leader mondial de l’emballage en verre, 27 000 salariés, la passion du métier constitue l’élément clé. François Pierrot, Country Group Executive South West Europe et Thibaut Guichard (Arts et Métiers ParisTech 2008), Directeur de l’usine de Béziers, parlent de cette flamme qui transcende les collaborateurs.

 

François Pierrot

Glass is life !

Voilà le nom de la dernière campagne d’O-I qui illustre bien la fierté de ses salariés liée à la transformation du verre.  » Ce matériau étonnant, vieux de 2 000 ans, est pourtant le plus moderne des emballages alimentaires, celui qui apporte la meilleure réponse aux défis actuels ! «  Offrant une totale innocuité alimentaire, une protection des arômes, et il est éternellement recyclable.

 

 

Le saviez-vous ? En France, 3 bouteilles sur 4 sont recyclées !

 

Un emballage iconique

Au-delà de sa fonction de conteneur pour aliments, l’emballage premium en verre participe aussi à l’image de marque du produit.  » A-t-on besoin de lire le nom de Coca-Cola, Perrier ou Ricard, pour en reconnaître la bouteille ? «  Pour François Pierrot, les commerciaux contribuent, par l’accompagnement des clients sur le choix du design, à faire de leurs pots et bouteilles, des icônes que l’on retrouvera partout dans les enseignes de la grande distribution et dans le monde.

La fonction commerciale : un terrain de jeu mondial pour les vins de producteurs et les grandes marques de l’alimentaire internationales

Chez O-I, les fours tournent 24h sur 24 et 365 jours par an. Nos clients exportent 40 % de leur production dans le monde entier.  » L’activité commerciale se révèle exaltante par sa proximité avec cette industrie prenante et les marchés dynamiques et internationaux de la grande consommation !  » Pour François Pierrot, la richesse du métier tient également à la diversité des clients (plus de 6 000 en France) qu’il faut savoir écouter, comprendre et conseiller.  » C’est aussi bien le petit viticulteur qui nous confie le fruit d’une année de travail, que le grand brasseur dont on voit les produits sur tous les abris-bus à travers les cinq continents. « 

 

Mobilité : une réalité chez O-I ! » Si les gens restent si longtemps chez nous, c’est que nous leur offrons un environnement motivant avec une marge d’action individuelle et des perspectives. «  Avec ses 86 usines sur les 5 continents, le N°1 mondial propose à ses cadres une évolution aussi bien transversale que géographique. Thibaut l’a vite compris lorsqu’il a intégré la filière  » ingénieurs pépinière  » à la sortie des Arts et Métiers en 2008.  » Ce parcours m’a permis en 13 semaines de me former au métier de la verrerie dans différentes usines dont notre vitrine test au Pérou. » Aujourd’hui Thibaut approfondit ses compétences grâce au Plant Manager Development Program (PMDP), un nouveau module de formation basé sur les meilleures pratiques et le partage d’expérience.

« Très rapidement on m’a fait confiance et donné des responsabilités. »

O-I fait preuve de considération pour ses collaborateurs et sait les challenger.  » A 26 ans j’ai été nommé Responsable de Production de l’usine de Vergèze, en charge des règles Qualité-Sécurité-Environnement et la productivité de 3 lignes et 130 personnes ! «  Après avoir fait ses preuves, le jeune ingénieur est envoyé à Béziers, le plus récent site français, pour gérer la modernisation complète de son four.  » Il m’a fallu former les opérateurs à la maintenance et relancer la production d’une usine en retrouvant sa haute performance initiale. » Un défi relevé haut la main qui lui a valu d’être nommé Directeur de l’usine il y a un mois.

 

« Nous avons besoin de personnalités porteuses de créativité qui sauront contribuer à notre transformation. » François Pierrot

Une passion partagée par tous à chaque maillon de la chaîne

 » J’ai été touché par un discours du Directeur des Achats de Pernod Ricard lors de l’inauguration d’un de nos fours, confie François Pierrot en le citant. Du verre, je ne connaissais rien, mis à part le grand besoin d’énergie et de chaleur pour le transformer. A son contact, j’ai appris que la chaleur humaine primait sur tout, et que l’énergie, c’est celle que vous déployiez à faire des développements toujours différents les uns des autres. « 

 

L’instant RH : O-I recrute chaque année 5 % de ses effectifs cadres parmi de jeunes diplômés, notamment dans la filière ingénieur et 120 postes d’alternants.

 

« Chez O-I j’ai la possibilité de manager tout en restant au plus proche de la technique. » Thibaut Guichard

 

Contact : olivia.masson@eu.o-i.com

« Il n’y a pas de performance d’entreprise sans intelligence commerciale »