Loin des technologies froides qui éloigneraient les humains les uns des autres, l’ESTP Paris mise sur le numérique comme vecteur d’interactions, de collaborations et de modes d’apprentissage enrichis. Pour Florence Darmon, son directeur, le digital se révèle aussi un levier pour développer les compétences humaines et techniques de ses futurs ingénieurs.

Quelles nouveautés pédagogiques avez-vous initiées grâce au numérique ?

Nous avons un responsable du développement numérique de nos pédagogies depuis 2 ans. Son travail avec nos enseignants monte en puissance :

  • Nous avons équipé nos amphis d’outils de prise de vue pour diffuser les cours, et d’autres permettant l’interaction en classe
  • Notre plateforme e-campus permet l’accès à des ressources de formats variés. Elèves et professeurs interagissent sur le forum
  • Certains enseignants pratiquent la pédagogie inversée. Les élèves préparent le cours en amont sur la plateforme ; le face-à-face est dédiée aux échanges, à l’approfondissement, l’illustration, l’expérience
  • Notre salle BIM – Building Information Modeling – est équipée de 80 postes de travail comportant chacun 35 logiciels de maquette numérique, et nos programmes et cours dédiés ont beaucoup de succès. La maîtrise du BIM est une compétence très recherchée des employeurs
  • Nous utilisons aussi la plateforme de mutualisation et d’échanges de bonnes pratiques pédagogiques de la Comue Paris-Est, Idea.

« Les outils numériques sont un formidable vecteur de développement de soft skills »

 Quelles compétences développent vos élèves au travers de ces pédagogies ?

Elles suscitent le collaboratif, le participatif, l’échange ; le travail en groupe et en autonomie. Nos élèves développent des compétences managériales, transversales, de coopération, d’ouverture multiculturelle.

Ma vie d’étudiant à l’ESTP Paris

Comment monter en puissance sur le mode projet grâce au numérique ?

Nos élèves doivent développer leur savoir-faire et leur pratique du mode projet, au cœur de leurs futurs métiers. Un projet repose avant tout sur la collaboration autour du résultat, le multidimensionnel, le mariage des compétences, le travail en équipe ; autant de dimensions que le numérique favorise et renforce. Un nouveau bâtiment dont la livraison est prévue à l’été 2017 sur notre campus, comprendra des lieux d’études adaptés à l’apprentissage et la pratique du mode projet :

  • Amphis et salles équipés des technologies et du mobilier pour le travail en groupe
  • Des espaces projets conviviaux et formatés pour l’interaction

« L’enseignement de la science a toujours besoin de poly et de craies ! »

Ma vie de prof à l’ESTP Paris

Le numérique ne balaye pas tout en matière de pédagogie ?

Nos élèves restent attachés aux polys, aux cours. Ils n’aiment pas être isolés. Les échanges avec les enseignants sont irremplaçables. Quels que soit le mode d’enseignement, si un cours est passionnant, ça fonctionne ! Il ne faut pas oublier qu’on ne peut utiliser un outil sans en comprendre le raisonnement, en maîtriser les bases scientifiques. Il faut ainsi un cours théorique sur le matériel topographique (qui s‘apparente à un sextant) avant de l’utiliser.

Portrait numérique

Si vous étiez un device électronique : La SMART HOME

Une technologie : Le BIM pour son modèle intelligent et sa capacité à aider les entreprises à innover et à être plus collaboratives, donc compétitives

Le gadget hightech dont vous ne pouvez plus vous passer : Amatrice de musique, mes enceintes sans fil sont devenues des indispensables

Votre site favori : Tripadvisor

L’App qui ne quitte pas votre smartphone : Vélib

Votre réseau social préféré ou honni : Sans aucune hésitation je préfère la spontanéité des contacts bien réels !

Le # qui vous représente le mieux : #ESTP Paris

L’outil digital qui reste un mystère pour vous : Le mur !

 

https://www.estp.fr/