Communiqué de presse:

Des classes « inversées » ou des cours co-construits avec des étudiants et des entreprises, un cursus personnalisé et des cours ‘interdisciplinaires’ … Ce sont quelques exemples des activités d’apprentissage qui font partie de la nouvelle stratégie pédagogique de l’IÉSEG dont l’objectif est de créer une expérience unique axée sur l’apprentissage interculturel et l’engagement des étudiants.

 

 

Le fruit d’un long travail mené de concert avec toute la communauté IÉSEG (étudiants, enseignants, anciens, entreprises…), cette stratégie est alignée avec la mission de l’école, qui se décline selon 3 axes :

  • Former des managers qui seront des pionniers du changement inspirants, éthiques, et interculturels.
  • Créer de la connaissance sur laquelle s’appuient des leaders innovants.
  • Promouvoir des solutions créatives pour et avec des organisations responsables.

 

Compétences interculturelles

L’expérience d’apprentissage que les étudiants vivent à l’IÉSEG met l’accent sur l’acquisition de savoirs, de savoir-faire, et sur leur développement personnel afin de nourrir leurs compétences. Cette expérience d’apprentissage est, à l’IÉSEG, interculturelle par nature. Tout d’abord avec ‘l’internationalization at home’, les étudiants baignent dans un terreau interculturel au quotidien composé de plus de 100 nationalités (staff et étudiants). Ils ont accès à des contenus de cours orientés vers l’international et travaillent dans des groupes qui mixent les origines, les profils, les parcours… Mais travailler et apprendre dans un environnement international ne suffit pas.

C’est pourquoi les étudiants sont formés au management interculturel tout au long de leur parcours avec des cours en Bachelor et en Master, la participation à des projets multiculturels, l’organisation de tandem entre français et internationaux et la reconnaissance de ces compétences par un Intercultural Certificate délivré en Master.

Dans l’objectif de former au mieux les étudiants aux attentes des entreprises, la dimension interculturelle est une composante cruciale du dispositif pédagogique à l’IÉSEG, notamment du fait que les étudiants évoluent de plus en plus dans un monde et une société interculturels (par exemple, 38% de la dernière promotion Grande École travaille à l’étranger et deux tiers occupent une fonction liée à l’international). A cet égard, nos étudiants de cycle Bachelor doivent désormais valider un passeport interculturel afin de pouvoir partir en échange académique à l’étranger, qui atteste de leur préparation en la matière.

« Une expérience pédagogique interculturelle unique est au centre de notre nouvelle stratégie d’apprentissage. Celle-ci repose sur 4 piliers, chacun d’entre eux étant associé à un ensemble de méthodes pédagogiques variées et innovantes utilisant notamment les nouvelles technologies » explique Caroline Roussel, Directeur Académique de l’École. La mise en oeuvre de la stratégie pédagogique s’appuie notamment sur l’expertise de notre centre dédié à l’innovation pédagogique au sein de l’IÉSEG (the Center for Educational and Technological Innovation).

La stratégie pédagogique de l’IÉSEG fait également une place centrale à la ‘responsabilité sociétale de l’entreprise’(RSE). En parallèle de ses activités de recherche importantes dans ce domaine, l’IÉSEG propose un parcours académique très cohérent en la matière sur les 5 années de son programme Grande Ecole : séminaire d’intégration portant sur une thématique RSE, cours de Business Ethics dès la 2ème année, projet RSE en partenariat avec des entreprises et soutenus devant elles en 3ème année, cours de RSE en Master avec la possibilité de valider un certificat et prix du meilleur mémoire de fin d’études sur une thématique RSE. Cette dimension est intégrée de manière transversale dans l’ensemble des programmes de l’École et est au coeur de sa Vision 2025.

 

Les 4 piliers de cette nouvelle stratégie pédagogique sont :

  1. L’apprentissage actif. Il s’agit de favoriser l’engagement et l’implication de chaque étudiant à travers des activités individuelles et de groupe. Pour cela, certains cours reposent par exemple sur le principe de la « classe inversée », qui amène les étudiants à travailler la théorie en dehors du cours, pour procéder à des applications et exercices une fois en classe. D’autres cours sont, eux, co-construits avec les étudiants, comme ce fut déjà le cas du cours d’Economie Internationale Contemporaine.

 

  1. Un cursus personnalisé. Les étudiants profitent d’un coaching individualisé qui leur permet de bâtir progressivement leur parcours d’apprentissage, afin qu’il soit en adéquation avec leur projet et leurs objectifs professionnels à travers le programme « Talents ». Les étudiants peuvent pour cela choisir parmi plusieurs centaines d’électifs pour composer leur parcours académique « à la carte », ce qui permet de préparer au mieux leur entrée sur le marché du travail. Ce parcours comporte un accompagnement du projet professionnel de chaque étudiant en collectif (cours) et en individuel (coaching) ; l’implication de coachs spécialisés, ayant tous une expérience professionnelle internationale significative dans le domaine de coaching ; et la mise à disposition d’outils comme Jobteaser, Talentoday, Evisors/Firsthand, Goinglobal, etc.

 

  1. L’apprentissage interdisciplinaire. Afin que les étudiants puissent relier l’ensemble des connaissances et compétences disciplinaires acquises en cours, les étudiants IÉSEG réalisent de multiples stages, projets associatifs et projets de groupe qui leur permettent de développer une vision globale.

 

En appui, des cours transversaux tels que « Change Management » et « Consulting skills » ou encore « Méthodologie de travail » leur permettent de relier leurs connaissances mais aussi de développer leurs compétences en matière de collecte d’information, d’analyse et de prise de recul. Des enseignants interviennent également dans les cours de certains de leurs collègues pour éclairer les étudiants sous l’angle d’une autre discipline. Par exemple dans le cours de « supply chain management », les étudiants travaillent sur un cas interdisciplinaire liant la chaine logistique et la finance. Ils présentent leurs solutions aux professeurs en supply chain et finance, qui font un débriefing. Enfin, des étudiants IÉSEG collaborent pendant plusieurs mois avec des élèves ingénieurs du groupe Yncréa sur des projets d’innovation réels confiés par des entreprises, au sein d’ateliers du co-design.

  1. L’apprentissage centré sur l’acquisition de compétences. L’IÉSEG a élaboré un référentiel de compétences académiques, managériales, interpersonnelles et cognitives sur lesquelles elle entend développer l’ensemble de ses étudiants en les préparant au mieux au monde du travail. Tous les cours de l’IÉSEG sont au plus près des problématiques des entreprises. Chaque parcours est passé en revue avec un panel de professionnels en activité dans le domaine concerné pour s’assurer de la pertinence des contenus au regard des attentes des entreprises mais aussi des savoir-faire et savoir-être attendus des étudiants; ce sont les Professional Advisory Boards.

 

100% des cours sont l’occasion d’un contact avec le monde de l’entreprise. Nos étudiants travaillent sur des études de cas réels, rencontrent régulièrement des professionnels de différents secteurs d’activité, apprennent grâce à des simulations d’entreprise (par exemple avec les « Business games »).Ils sont aussi amenés dans certains cours à travailler directement sur des problématiques réelles données par des entreprises qui choisissent ensuite la meilleure proposition parmi celles soumises. C’est le cas du cours de Marketing Management en cycle Bachelor, dans lequel les étudiants, répartis en une cinquantaine d’équipes, ont travaillé sur différentes marques de la gamme Lutti pour identifier de nouveaux produits et en définir la stratégie marketing. Enfin, les étudiants de Master de l’IÉSEG apprennent le management ‘grandeur nature’ en manageant des équipes d’étudiants de 1ère année pendant tout un semestre ; c’est le dispositif Manager In Vivo.

 

La stratégie pédagogique de l’IÉSEG ambitionne d’accompagner les étudiants dans le développement de formes d’intelligences multiples, à travers une expérience d’apprentissage interculturelle unique. Engagement actif, personnalisation, interdisciplinarité et compétences sont les piliers de cette stratégie pédagogique.

 

Le CETI joue un rôle clé dans la mise en place de cette nouvelle stratégie en apportant des solutions et des ressources d’apprentissage innovantes, mais également en termes de formation et coaching des enseignants et du staff administratif. Ainsi, deux fois par semestre, il organise des « Pedagogical Cafés » durant lesquelles sont mises en avant des innovations ou des expériences réalisées par des enseignants de l’école qui viennent les partager avec leurs collègues pour avoir leur retour et en favoriser la diffusion.

 

De la même manière, le CETI organise régulièrement des « ateliers coaching » visant à travailler en petits groupes avec des enseignants sur des thématiques très spécifiques (par exemple, mettre en place une classe inversée ; favoriser l’engagement des étudiants en classe) ou sur l’apprentissage d’outils pédagogiques technologiques. Ainsi, 100% des cours sont en blended learning et font appel à la plateforme IÉSEG Online comme support technologique.

 

Les membres du CETI ont pour vocation de s’appuyer sur leur expertise en ingénierie pédagogique pour aider l’école et ses professeurs à valoriser leur expertise technique et pédagogique. Cela implique que les solutions d’apprentissages (contenus, dispositifs de formation, etc.) créés par le CETI en collaboration avec les professeurs soient spécialisées et différenciant par rapport à ce qui existe déjà sur le marché.

De cette façon, l’IÉSEG a développé le premier MOOC (Massive Open Online Course – cours en ligne accessible par tous) gamifié du marché portant sur la finance d’infrastructures. S’appuyant sur des ressorts ludiques d’apprentissage, les participants débutaient en tant que simples stagiaires d’une entreprise pour progressivement, au fur et à mesure de leurs résultats, gravir les échelons jusqu’à finir PDG de l’entreprise. Dans le cadre de la nouvelle stratégie pédagogique, l’École prévoit de lancer de nouveaux cours en lignes (MOOC ou SPOCS – acronyme de Small Private Online Course) d’ici à 2021.