Communiqué de presse :

Les élèves-ingénieurs qui viennent d’entrer en 1ère année de l’école de Toulouse INP-ENSAT, l’École Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse, profiteront d’un cursus ingénieur agronome entièrement repensé.

Grâce à l’approche par compétences et à l’enseignement par projet, la nouvelle maquette pédagogique préparera les futurs ingénieurs à mieux s’adapter à l’évolution rapide des métiers et aux transitions des différents secteurs d’activité de l’ingénieur agronome (agriculture, agroalimentaire, environnement…).

 

Pour Grégory DECHAMP-GUILLAUME, Directeur de Toulouse INP -ENSAT : « L’ingénieur agronome est aujourd’hui au coeur d’enjeux majeurs tels que la qualité de l’alimentation, la préservation des ressources naturelles ou l’adaptation au changement climatique. Les secteurs d’activité des diplômés sont nombreux et variés, les métiers évoluent rapidement, nécessitant des capacités d’adaptabilité et des compétences à exercer en interdisciplinarité. Notre nouvelle maquette pédagogique, centrée sur l’acquisition de savoir-agir complexes, permettra à chaque étudiant de mobiliser ses connaissances efficacement et à savoir faire face à des situations professionnelles diverses ».

 

 

1/3 d’enseignement par Projet

Partant des situations professionnelles que rencontrent au quotidien les ingénieurs agronomes en poste, Toulouse INP – ENSAT a identifié 7 compétences indispensables auxquelles les élèves-ingénieurs doivent être formés : 4 compétences techniques (diagnostiquer, concevoir, produire et valider) et 3 compétences managériales (gérer un projet, communiquer et conseiller).

Avec la nouvelle maquette pédagogique, 1/3 de l’enseignement sera consacré à des projets basés sur des situations professionnelles réelles (Unité d’Enseignement Projet) qui permettront aux élèves-ingénieurs de se former concrètement à ces compétences.

Dès la 1ère année par exemple, les élèves-ingénieurs devront produire leur propre vin : vendanges, vinification, analyse biologique et sensorielle, marketing du produit. Ils effectueront également, à partir d’un stage dans une exploitation agricole un diagnostic du fonctionnement de l’exploitation pour pouvoir identifier des problèmes et proposer des solutions adaptées.

De la 1èreà la 3ème année, les problématiques des Projets seront d’une complexité croissante et les élèves-ingénieurs devront les aborder en prenant de plus en plus d’autonomie et de responsabilités. Les compétences seront ainsi acquises de manière progressive tout au long de la formation.

 

 

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies