Communiqué de presse:

Après avoir lancé en 2016 le Mastère Spécialisé® « Expert Forensic et Cybersécurité », une formation de pointe unique en France dans le domaine de la lutte contre la cybercriminalité, l’Université de technologie de Troyes (UTT) a renouvellé sa présence au FIC 2017 en présentant les nouveautés 2017 de cette formation : la certification CEH et le HackLab UTT, nouvel espace de recherche, d’expérimentations et de formation à l’usage des étudiants.

 

 

La certification CEH, l’une des plus avancées au monde dans le domaine de l’Ethical Hacking sera proposée dans le cursus

 

La certification Certified Ethical Hacker (CEH) aborde 18 modules successifs liés aux domaines de la sécurité informatique les plus récents, en détaillant les dernières techniques de hacking. La formation permet aux étudiants ayant un profil technique de découvrir et de mieux comprendre les modes opératoires, ainsi que les différents outils utilisés par les pirates informatiques pour contourner et déjouer les protections de sécurité en place. Ce cursus est destiné à transmettre une vision étendue des variétés d’attaques possibles dans un SI, et permettre d’obtenir l’examen de certification final CEH. Cet examen final de certification est un test de 4h00 qui se passe à l’UTT, sous la forme de 125 QCM.

 

Cette certification est désormais accessible, non seulement aux étudiants du MS, mais également aux élèves ingénieurs des branches informatiques (Informatique et Systèmes d’Information – ISI et Réseaux et Télécommunications – RT) de l’UTT, ainsi qu’aux étudiants du Master SSI, Sécurité des Système d’information.

 

 

Le HackLab UTT, nouvel espace de recherche et d’expérimentation de hacking réservé aux étudiants en Cyber

 

Rare en matière de formation, le HackLab UTT est un nouvel outil d’expérimentation de hacking évoluant dans une vision éthique. Se déployant sur 100 m², avec 40 places assises, il dispose de 2 réseaux distincts :

  • Un réseau avec fibre internet de 500 Mbs, dédié exclusivement au HackLab
  • Un réseau fermé étanche permettant d’effectuer des analyses de codes malveillants et des simulations d’attaques informatiques en toute sécurité.

 

En matière d’infrastructure, le HackLab UTT dispose d’un serveur de calcul équipé de plusieurs cartes graphiques Nvidia de dernière génération à processeurs Pascal, comptabilisant plus de 7 500 coeurs. Ce type de serveur est utilisé pour réaliser des « attaques par force brute » (essai de près de 75 milliards de combinaisons possibles/seconde), afin de démontrer aux étudiants la pertinence du choix d’un mot de passe robuste.

 

Le HackLab UTT dispose également d’un environnement virtualisé permettant de tester des attaques informatiques sur des équipements actifs, des machines virtuelles ou des systèmes industriels. Plusieurs équipements électroniques viennent compléter ce dispositif, comme des raspberries PI, arduino ou drones.

 

Il est accessible aux étudiants du MS et aux gendarmes de la formation Licence professionnelle « Enquêteur Technologies Numériques » (cursus en collaboration avec la Gendarmerie Nationale, visant à former ses cyber enquêteurs) de 8h00 à 22h00.

 

Enfin, le Mastère Spécialisé® « Expert Forensic et Cybersécurité » postule au Label « SecNumEdu » délivré par l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) a été dévoilé le 24 janvier 2017 sur le Forum International de la Cybersécurité.