Jérôme Calvet (Sciences Po – ENA 1983), co-Président de Nomura France

La banque d’investissement Nomura est en 2011 l’une des banques qui croit le plus rapidement dans le monde. Forte de son héritage asiatique, elle entend, par l’innovation, repenser la finance mondiale. C’est donc à l’écriture d’une success story inédite et mondiale qu’elle convie les jeunes diplômés avec 250 recrutements prévus en Europe. Jérôme Calvet (Sciences Po – ENA 1983), co-Président de Nomura France et Malcolm Horton, Global Head of graduate recruitment, vous en disent plus.

Dans quels métiers des diplômés de grandes écoles peuvent-ils rejoindre Nomura ?
J.C. : On n’entre pas chez Nomura Paris, on entre chez Nomura. Ils peuvent nous rejoindre dans toutes nos activités : banque d’investissement, gestion d’actifs, marchés de capitaux ou banque d’affaires. Ils entrent comme analystes avec une perspective d’évolution à 3 ans vers la responsabilité d’associate. Chaque nouveau collaborateur suit un programme d’intégration : découverte du groupe et des déclinaisons de nos métiers aux côtés d’un mentor. Nous prévoyons 250 recrutements de jeunes diplômés en Europe pour 2011. La France est un vivier de recrutements considérable pour Nomura. Les formations dispensées dans les grandes écoles correspondent à ce que nous attendons de nos collaborateurs.

Quelles sont les opportunités pour découvrir Nomura durant ses études ?

Malcolm Horton, Global Head of graduate recruitment

M. H. : Nomura propose chaque année à 300 jeunes européens d’intégrer des programmes de stages pour 10 semaines en position d’analyste au sein d’une équipe. Nous ciblons les diplômés des meilleures écoles françaises, de management comme d’ingénieurs. Nous recherchons tant des profils matheux que généralistes. Car si sur les marchés de capitaux les compétences techniques sont essentielles, en banque d’affaires, elles s’acquièrent par l’expérience au fil des projets.

Comment se déroulent les parcours chez Nomura ?

« Notre vision RH est celle d’une collaboration de long terme au travers de parcours épanouissants. » (Malcom Horton)

M. H. : La mobilité existe entre nos activités, entre métiers et entre pays. Notre objectif est d’exposer les jeunes talents à des métiers variés afin de leur permettre de considérer différentes opportunités et les saisir selon leurs aspirations et performances. Leur développement passe aussi par la prise de responsabilités croissante en termes de portefeuille clients ou d’encadrement d’équipes. Nous sélectionnons avant tout des potentiels. Nous les formons à nos métiers et leur donnons les outils pour réussir.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur la culture de Nomura, banque japonaise leader en Asie et en fort développement en Europe et au Moyen-Orient ?

«Notre ambition est, en repensant la finance mondiale, de créer de nouvelles possibilités. C’est donc à une aventure que nous convions les jeunes talents. » (Jérôme Calvet)

J. C. : Nous avons basculé de Lehman à Nomura dans la nuit du 8 au 9 janvier 2009. C’est forte de son héritage et de son expertise de banque majeure en Asie, que Nomura est l’une des banques d’investissements qui croît le plus rapidement dans le monde. Pour 2011, l’activité est bien repartie à la fois sur les marchés et sur les fusions acquisitions. Notre culture est fondée sur l’esprit d’entreprendre afin de repérer et saisir les opportunités. Notre ambition est, en repensant la finance mondiale, de créer de nouvelles possibilités. C’est à une aventure que nous convions les jeunes talents attirés par le défi et l’opportunité unique de notre développement. Ils trouveront chez Nomura un espace d’expression inédit pour construire leur carrière et contribuer à la construction d’une nouvelle banque d’investissement de dimension mondiale.

Première banque d’investissement Asiatique au rayonnement international, Nomura est également un groupe mondial de services financiers de premier plan. Nomura propose une large gamme de solutions innovantes à destination de ses clients investisseurs individuels, institutionnels, Corporate et des gouvernements. Elle accompagne ses clients dans cinq grands métiers : banque de détail, marchés de capitaux, banque d’investissement, banque d’affaires, et gestion d’actifs. Présente dans 30 pays, elle compte 26 000 collaborateurs représentant 71 nationalités.

 

C.L et A.D-F

Contact : www.nomura.com