Nouvelle directrice générale, changements majeurs dans le portefolio des formations, nouveaux partenariats et double-diplômes, innovation pédagogique et même réalité virtuelle : pas de doute ça bouge à NEOMA Business School ! Coup de projecteur sur les nouveautés de cette rentrée 2017 / 2018 dévoilées à la presse le 20 septembre.

 

Objectif consolidation

A l’occasion de sa première conférence de presse en tant que Directrice Générale de NEOMA Business School, Delphine Manceau a d’abord insisté sur la période charnière que vit l’école aujourd’hui. « Suite à la réussite de la fusion, nous entamons une nouvelle phase de développement avec un modèle économique très robuste. » « Notre budget vient à 90% des frais de scolarité auxquels s’ajoutent la taxe d’apprentissage, des opérations de fundraising et des aides des collectivités territoriales. Sans soutien financier de la CCI, NEOMA est une des rares business schools à faire preuve d’un résultat solide avec un tel business model. Elle est probablement la business school la plus profitable de France aujourd’hui », ajoute Yves Benard, Président de l’école.

Une nouvelle phase qui se conjugue avec un changement de statut, l’école étant en effet vouée à devenir, à très court terme, un Etablissement d’Enseignement Supérieur Consulaire. Un changement de statut allant de pair avec ses projets immobiliers pour les 5 ans à venir: construction d’un nouveau campus à Reims et rénovation de celui de Rouen

Cap sur l’innovation avec un global BBA 

NEOMA mise également sur une nouvelle offre de formation avec un bachelor en 4 ans résolument tourné vers l’international. Placé sous le signe de l’agilité, ce Global BBA qui ouvrira en septembre 2018 mise sur une formation principalement en anglais, la possibilité de poursuivre ou de débuter une LV2 et une LV3, 1 à 2 semestres à l’étranger et 12 mois de stage en France et à l’international avec obligation de passer par une startup.

« NEOMA est une belle maison et je suis ravie de la rejoindre à ce moment si spécial de son existence. Nouveaux campus, innovations pédagogiques, digitalisation…, l’école a de beaux défis à relever et s’inscrire dans ces évolutions est passionnant. C’est formidable de rejoindre une école dans un tel contexte » – Delphine Manceau, Directrice Générale de NEOMA Business School

Autre point fort de la formation : la création de parcours. Un parcours Entrepreneuriat (pour ceux qui ont déjà un projet de création ou de reprise d’entreprise), le parcours Association (avec un emploi du temps aménagé pour ceux qui veulent s’investir avec force dans un engagement associatif) et un parcours Apprentissage envisageable en 3e et / ou 4e année. Un programme innovant et exigeant dans lequel pourront être transférés les actuels étudiants du BSc ou du BBA qui le souhaitent, sous réserve d’un niveau de langue suffisant. A terme, l’école souhaite recruter pour ce programme 300 étudiants dont 60 à 70 internationaux.

Retour gagnant !

Cette rentrée est aussi l’occasion pour NEOMA : d’ouvrir un MsC en finance, d’approfondir les programmes utilisant la Réalité Virtuelle Immersive comme outil pédagogique (dont un nouveau projet sur le supply chain management avec Leclerc) et de développer le Ms Data Analytics en alternance.

Toujours plus d’international

Avec le recrutement de 21 nouveaux professeurs dont 16 internationaux, NEOMA affiche plus que jamais la couleur : l’école se veut internationale. Pour preuve, elle a noué 17 nouveaux partenariats académiques à travers le monde. C’est ainsi qu’un double-diplôme a par exemple été créé avec l’université de Nagoya au Japon et qu’un BBA en e-business a ouvert à l’université chinoise de Nankaï.

Chiffres clés

242 partenariats académiques

800 places en apprentissage

400 étudiants profitant de la Réalité Virtuelle Immersive

60% de nos professeurs internationaux, dont 90% titulaires d’un doctorat ou d’un PhD.