Peu d’établissements ont la chance, comme Natixis, de pouvoir proposer des parcours aussi diversifiés dans une structure à taille humaine, engagée, responsable, éthique et… 100 % dédiée à ses clients ! Rencontre avec Jean Cheval (centrale paris 72) son Directeur finance et risques. – Par Jérôme Bourgine

 

 

« Big enough to deliver, small enough to care ». En citant ce slogan de Natixis (l’un d’entre eux) Jean Cheval souhaite faire comprendre quel merveilleux paradoxe incarne cet établissement financier dans lequel, entré en 2009 pour y superviser l’ensemble des Financements structurés, « un poste 100 % opérationnel et dédié aux clients », il s’y est vu confier, 3 ans et demi plus tard, la Direction Finance et Risque, « autant dire le poste de gardien des Grands Equilibres de la maison et de la surveillance des risques : La vocation d’une Banque est de prendre des risques mais, bien entendu, de façon mesurée et maîtrisée. »

 

Une mobilité idéale

« Dans un contexte concurrentiel difficile, Natixis, ruche active et exigeante, cumule un nombre d’atouts la rendant très attractive pour les jeunes talents. A commencer donc par cette mobilité extrêmement enrichissante qui permet de multiplier les expériences – à l’international notamment où nous sommes en plein développement. Les futurs dirigeants se constituent ainsi un solide passeport pour l’avenir et abordent des métiers si différents qu’ils auront l’impression d’avoir changé d’entreprise ! Sachant que solidement adossé à un groupe bancaire considérable (BPCE), Natixis conserve tous les avantages d’une structure à taille humaine : grande autonomie, responsabilisation et prise de décision encouragées, chaine de décision courte, agilité… »

© Fabrice_Vallon_Natixis

© Fabrice_Vallon_Natixis

Donner du sens à l’argent !

Que l’on choisisse chez Natixis de financer des projets ou des lignes TGV, d’inventer des produits préparant votre retraite, de faire de la banque privée, de la gestion d’actifs ou de l’épargne salariale, une chose est sûre : il s’agira toujours d’une activité « 100 % dédiée aux clients. Car si, depuis 2008, le secteur bancaire souffre d’une image parfois dégradée, Natixis fait partie de ces établissements qui ont su en tirer très tôt la leçon. Nous nous voulons irréprochables au niveau éthique, nous sommes entièrement au service du développement de nos clients, très impliqués dans l’économie réelle ; de plus, nous sommes soucieux de l’avenir de la planète : émetteurs d’obligations « vertes » (éolien, solaire, etc.), nous avons renoncé à tout investissement dans le charbon et notre groupe est de fait, au niveau BPCE, le premier financier de l’économie verte en France. »

« Il faut garder un regard neuf sur le monde pour être capable de se réinventer en continu »

Un souci de l’avenir qui passe par la place faite aux jeunes générations. Finançant les travaux de recherches étudiantes liées à l’innovation (banque et assurances) via sa fondation, Natixis compte un nombre important de dirigeants engagés dans l’enseignement. « Parrain cette année d’un master à Dauphine, j’ai longtemps enseigné l’Economie Industrielle à Centrale. Et puis nous formons de nombreux stagiaires. Pour qui cette découverte n’est souvent qu’un premier pas… chez nous. Quand on a gouté à Natixis… »

 

Secrets de Dirigeant…
Dirigeant d’une grande banque dans laquelle je travaillais depuis 17 ans, des différents stratégiques m’ont contraint à la quitter. J’en ai tiré deux leçons : Rien n’est jamais acquis, tout d’abord ; avec de la volonté et de la persévérance, on parvient toujours à se réinventer.

 

NATIXIS EN 5 CHIFFRES :
8,5 Mds
€ de PNB Présent dans 35 pays
16 800 collaborateurs
49,5 % de femmes
BPCE : 2d groupe bancaire français

 

CONTACT : DRH-CabinetMobiliteRecrutement@natixis.com