Cet article a 1 année. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.

La Direction Comptabilité et Ratios de Natixis n’a rien d’un long fleuve tranquille. Depuis 10 ans à ses manettes, Nathalie Bricker a eu tout le loisir de faire évoluer la fonction. Découverte à ses côtés de la banque de financement, de gestion, d’assurance et de services financiers du groupe BPCE, qui se nourrit de l’esprit entrepreneurial de ses collaborateurs.

 

Des chiffres… oui mais pas que !

Nathalie Bricker a toujours eu la fibre scientifique et technique. Ayant fait une école de commerce, elle se tourne donc naturellement vers la finance et le droit. Lorsqu’on lui demande ce qui la passionne dans les chiffres, elle répond :  » Ce qu’il y a derrière ! Faire parler les chiffres, c’est analyser l’activité de l’entreprise et ce qu’elle apporte à l’économie réelle ! Voilà ce qui m’intéresse. « 

La finance dans la peau dès les premières heures à SKEMA !  » L’engagement associatif a beaucoup compté dans ma formation puisque j’ai intégré la Junior Entreprise en tant que trésorière. Autant vous dire que mon premier bilan m’a donné du fil à retordre ! Entre la théorie et la pratique, il y a un monde et j’ai eu la chance de me frotter aux deux en même temps. « 

 

La fonction comptabilité en transformation constante…

 » En 10 ans, aucun exercice n’a été semblable au précédent !  » A son arrivée en 2007, juste après la création de Natixis, la mission de Nathalie Bricker concerne essentiellement les aspects comptables avec la finalisation de la mise en place des normes IFRS dans un contexte de crise des subprimes extrêmement mobilisant. Par la suite, elle intègre l’administration et le suivi des systèmes transverses utilisés par la fonction finance. En 2013, au moment de la réforme Bâle III, s’ajoute à ses responsabilités la supervision des ratios prudentiels.

… challengée par l’évolution des normes règlementaires

Pour s’adapter à l’émergence de ces textes de plus en plus complexes qui nécessitent une véritable expertise, la directrice de la Direction Comptabilité et Ratios a enrichi ses équipes d’expertises plus pointues dans les domaines de la liquidité, solvabilité, des fonds propres…  » Nous avons évolué de compétences purement comptables à une activité qui intègre la compréhension intime de l’économie des opérations et des dimensions de risque. « 

Les missions du service Comptabilité et Ratios (250 collaborateurs)

 – La production : Tenue de la comptabilité et reporting à destination de BPCE, du marché et des régulateurs. Elaboration des ratios prudentiels de la banque (solvabilité, liquidité, levier etc…). Déclarations fiscales de Natixis.
– Le contrôle : Un 1er niveau proche des équipes de production, et un 2è niveau indépendant à l’instar d’un service d’audit interne
– Les travaux normatifs : veille normative et règlementaire en lien avec le groupe BPCE

 » Nous travaillons principalement sur une vision constatée de l’activité, mais aussi projetée lorsqu’il s’agit de préparer des opérations de structures comme des cessions et acquisitions d’entités. « 

Un rôle clé dans l’innovation des SI

En parallèle de la production des comptes, de son contrôle et de la veille normative et règlementaire – les trois grands axes de sa mission – Nathalie Bricker challenge sans cesse ses équipes pour transformer la fonction dans ses outils et ses compétences afin de la maintenir aux meilleures pratiques de marché. A son arrivée chez Natixis, elle a activement participé au développement d’un nouveau système d’information financier et contribue encore au quotidien à son amélioration constante.  » Notre challenge actuel, c’est évidemment celui du digital qui prend la forme du Big Data. « 

 

Intégrée au COMEX depuis 2016 :  » Avoir été admise au Comité Exécutif constitue pour moi la reconnaissance de l’apport du travail de mes équipes pour l’entreprise. Cela nous permet de mieux percevoir les enjeux de Natixis et de nous y adapter plus rapidement. De plus, cela me permet de sensibiliser le Comex à la dimension stratégique de la veille normative et réglementaire et de mieux diffuser nos travaux d’étude en la matière. « 

« En travaillant dans les fonctions supports (finance, IT ou risque), on a la chance d’avoir un regard large sur tous les métiers du groupe ; et la diversité de nos métiers permet de découvrir une multitude de secteurs d’activités puisque nous finançons l’économie ! »

Natixis, la promesse de carrières variées

Proposant toutes les activités classiques d’une banque de financement et d’investissement (marché, investment banking, conseil en fusion acquisition, financements structurés…), mais également les métiers de l’épargne à travers la gestion d’actifs, ceux de l’assurance (vie, prévoyance santé, dommages) ou encore des services financiers spécialisés (paiement, affacturage, crédit bail, crédit à la consommation…), Natixis offre à ses collaborateurs un large champ des possibles pour construire selon leurs envies un parcours professionnel riche.  » Une fois recrutés dans une fonction, les collaborateurs n’y passent pas leur vie. Il existe de nombreuses passerelles d’un métier à l’autre en France et à l’étranger !  » L’entreprise favorise la mobilité interne, qui concerne en moyenne 1 000 personnes par an.

Get into the move !

C’est le nom d’une campagne lancée il y a 2 ans par Natixis pour promouvoir cette mobilité auprès des salariés.  » Au sein d’une entreprise comme la nôtre, il est parfois difficile pour les collaborateurs de bien identifier tous les métiers auxquels ils ont accès. Nous organisons donc des forums virtuels pour en discuter et susciter l’envie chez certains d’évoluer.  » En dehors des revues régulières, le dispositif  » jeunes talents  » donne l’occasion chaque année à une promotion d’une vingtaine d’élus d’être coachés par des dirigeants du groupe et d’affiner leur vision de l’entreprise à travers des travaux collectifs. Un accompagnement qui les place souvent en pole position pour grimper les échelons rapidement.

 » Natixis est une entreprise attachante « 

 » Malgré ses 20 759 collaborateurs dont 36 % travaillant à l’étranger, Natixis a su garder un fonctionnement à échelle humaine, très tourné vers ses clients – sa raison d’être – et extrêmement exigeant pour ses salariés.  » Développement des compétences, mais également bien-être des salariés restent des sujets centraux pour l’entreprise.  » La Direction Comptabilité et Ratios fait partie des antennes pilotes pour tester l’intégration du télétravail. Une pratique que je supporte à 100 % ! « 

… et citoyenne !

Natixis s’engage dans des opérations de solidarité. Parmi elles la participation à la Course du Cœur depuis 7 ans et la possibilité laissée aux salariés de prendre un jour de congé supplémentaire pour être bénévole au Secours Populaire. Le groupe a également noué un partenariat avec la Mie de Pain pour l’accueil et la réinsertion des personnes en grande précarité, et organise  » The Boost « , un appel à projet pour soutenir les initiatives individuelles ou collectives des employés dans les domaines de l’humanitaire, du sport et de la culture.  » Cet investissement solidaire nous rend fiers et renforce le sentiment d’appartenance déjà puissant de tous les collaborateurs. « 

 » Notre activité et donc notre pratique du métier se révèlent challengées en permanence par l’évolution des normes comptables et règlementaires. « 

Contact  : nathalie.bricker@natixis.com

 

A SKEMA Business School, Finance & Marketing se conjuguent à l’international

Cet article a 1 année. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.