Alors que la Fashion Week bat son plein dans la capitale, nous allons nous intéresser ici à un autre type de créateurs : de costumes de spectacle. L’école LA GENERALE, Ecole du théâtre et de l’image,  habille cette année la comédie musicale de l’ESSEC. Zoom sur ce partenariat haut en couleurs.

 

Cela fait maintenant 19 ans que Musical, l’association de comédie musicale de l’ESSEC se produit dans de prestigieuses salles parisiennes : Olympia, Folies Bergère, Casino de Paris. Afin de présenter un spectacle de qualité semi‐professionnelle, une attention toute particulière est portée aux costumes et aux décors.

 

Un nouveau partenariat avec l’école LA GENERALE pour la création de ses costumes


Ouverte depuis la rentrée 2014, l’école installée dans une ancienne usine de 1500m² à Montreuil est spécialisée dans les arts de la scène et de l’image.  Elle propose de former des comédiens, des réalisateurs et des costumiers travaillant en synergie autour de projets  audiovisuels et théâtraux.

 

Le défi pour les élèves costumiers de 2ème année est de taille puisqu’ils devront réaliser des costumes d’époque pour les 27 membres de la troupe avec un temps et un budget limités tout en prenant en compte les enjeux liés à la danse. Compte tenu de toutes ces contraintes, il n’est pas possible de confectionner intégralement les tenues, il s’agit plutôt de transformer des vêtements et tissus récupérés en véritables costumes d’époque.

 

Les élèves ont commencé par réaliser des maquettes en s’inspirant des présentations de personnages que l’équipe de création leur avait envoyés début décembre. C’est à partir de ces maquettes détaillées qu’une grande collecte a été organisée auprès des membres de Musical pendant les vacances de Noël afin de rassembler un maximum de tissus, vêtements, accessoires des boutons aux chapeaux, qui serviront de base aux costumes.

 

Pour mieux cerner les contraintes liées à la danse et le caractère de chaque personnage, les 10 élèves costumiers de LA GENERALE participant au projet ont été conviés à un filage fin janvier à l’ESSEC. Cette journée a également été l’occasion de faire un point sur la collecte pour d’une part répartir les trouvailles entre les personnages et d’autre part dresser la liste de ce qu’il reste à dénicher avant de livrer le tout début mars à LA GENERALE.

 

L’essayage des costumes est prévu début avril. Le temps de faire les dernières retouches, il sera déjà l’heure pour les acteurs de les enfiler et de briller sous le feu des projecteurs le 30 avril !

 

www.la-generale.fr