Attaché de presse, vous connaissez ? Mais les métiers des relations publiques (RP pour les intimes) ne s’arrêtent pas là. Métiers et qualités insoupçonnées, Stéphane Billiet, président de We agency et administrateur du Syndicat du Conseil en Relations Publiques décortique le mythe.

 

Les RP en 1 pitch

Les RP sont là pour réconcilier business et société, pour organiser les rencontres entre les logiques de société et les logiques de marché. Des rencontres d’autant plus déterminantes pour le vivre ensemble dans un écosystème digitalisé.

Stéphane Billiet, président de We agency et administrateur du Syndicat du Conseil en Relations Publiques – Crédit Thomas Léaud

Le RP est un diplomate…

« Contrairement à beaucoup de mes confrères, je n’ai pas le sentiment d’être un journaliste refoulé mais plutôt un diplomate refoulé ! Tout comme le diplomate envoyé hors de son pays, le RP est celui qui sort de l’organisation pour mieux la représenter. Un métier de rencontres et de relationnel qui nécessite aussi veille et écoute de son écosystème au sens large. Et comme le diplomate, le RP fait aussi face à des situations de crise qu’il doit savoir anticiper, gérer et en préparer la sortie. »

Et un avocat !

Le RP va plaider la cause de ses clients auprès de journalistes, d’analystes, d’influenceurs digitaux et d’observateurs en tout genre.  Son objectif ? Bâtir une réputation, un actif immatériel crucial pour les organisations.

Les 4 skills qui tuent

#1 Ecouter. LA qualité première. Mais pas question d’écouter d’une oreille, il s’agit bien « d’une écoute intelligente, faite d’intérêt et de curiosité. »

#2 Maîtriser le go between. Ecouter c’est indispensable, mais traduire l’est tout autant. Le RP doit fournir une information utile, intéressante et ciblée à ses interlocuteurs. C’est un relai entre l’émetteur (une entreprise, une organisation) et un récepteur (journaliste, analyste, personnalité, influenceur digital…).

#3 S’ancrer dans la durée.  « Parler à un journaliste, c’est pérenniser une relation mutuellement  fructueuse pour demain.

#4 Avoir envie d’être utile. « Nous accompagnons nos clients vers une meilleure prise en compte de l’opinion afin de les faire évoluer dans un sens utile. Aujourd’hui, on ne peut plus prendre le risque d’opinion. »

RP… c’est quoi ton métier ?

Les RP c’est que pour les attachés de presse ? Halte aux clichés et bienvenue dans la réalité ! Dans le monde merveilleux des RP, on trouve aussi : « des consultants en communication corporate (qui travaillent en amont sur les plateformes de messages, la structuration du discours ou la stratégie de mise en œuvre), des CM (experts de la  gestion des communautés), des consultants en communication de crise ou même des data analysts (pour bâtir des stratégies toujours plus ciblées). Des métiers pratiques : quand on fait des RP, impossible d’être hors-sol ! »

RP c’est fait pour toi si…

«… tu veux faire bouger le monde ! Aujourd’hui, tous les secteurs ont une dimension sociétale et nous poussent à aborder des sujets hyper sensibles. Le soft power est entre nos mains, aidons les organisations à s’en saisir. »