On entend beaucoup d’admiration et de respect, mais aussi de l’enthousiasme et de la volonté dans le ton de Camille Clément, étudiante de 22 ans en master à emlyon business school, lorsqu’elle raconte « le mois le plus intense de ma vie ! » Camille est en effet entrée dans le secret des Dieux : elle a été l’assistante exécutive de Christophe Catoir, CEO d‘Adecco en France, durant 5 semaines après avoir remporté la finale française de l’opération #1Job2Boss. – Par Ariane Despierres-Féry

 

 

Si Camille a naturellement beaucoup évolué durant ce mois, le CEO avoue en avoir fait de même à son contact. Comme il l’avait souhaité, « nous avons énormément échangé. Nous débriefions chaque moment, du plus quotidien au plus tendu, nos petites et grandes aventures. »

 

Code d’honneur

Camille et Christophe Catoir ont même établi un code d’honneur : tout se dire, être en totale transparence. « Je connaissais ses états d’âme et elle les miens ! »

Sur le ring en permanence

Conformément à un agenda de CEO, le duo a connu très peu de temps morts. Les journées alternaient entre rendez-vous clients, entretiens avec des directeurs, de candidats, une convention à Bercy en présence de l’ancien ministre Macron. « Il n’y a pas de temps morts, il faut être sur le ring en permanence, confirme le CEO. Même si j’ai le double de l’âge de Camille, j’ai constaté avec plaisir que notre niveau de vitalité après une longue journée n’est pas si différent ! Camille a très bien intégré le rythme, elle a de l’énergie à revendre. »

Des moments de camaraderie et de tension

La vie du dirigeant est aussi faite de moments légers. Christophe Catoir raconte avec malice avoir lu un « grand étonnement dans les yeux de Camille lorsqu’elle m’a vu me diriger vers un McDonald’s un soir après une réunion ! » De fait, le CEO y mange deux ou trois fois par mois. Camille a aussi vu comment se gère la tension et la nécessité de tenir un rythme extrêmement soutenu propres aux plus hautes fonctions de l’entreprise. Christophe Catoir lui a confié un de ses « trucs » : la micro-sieste de 5 minutes pour récupérer sans puiser sur le précieux capital temps.
La tension, Camile l’a connue elle aussi au moment où son CEO lui annonce qu’elle fera la restitution d’un atelier sur les nouvelles formes de travail devant le Comex ! « Elle s’est débrouillée comme une reine, elle m’a bluffé. »
Le dirigeant a un autre secret : la posture. « En phase d’écoute, je détends mes épaules et mon dos pour préserver mon corps ; je suis moins en tension qu’en posture de communication, pour convaincre. »

« Une expérience incroyable, totalement hors du commun ! »

3 questions à Camille

Camille Clément étudiante à emlyon business school avec Christophe Catoir, CEO d’Adecco France © Adecco Group

Camille Clément étudiante à emlyon business school avec Christophe Catoir, CEO d’Adecco France © Adecco Group


Qu’as-tu découvert durant ces 5 semaines ?
La fonction et le quotidien d’un CEO, le secteur des RH et le fonctionnement d’un groupe. J’ai surtout vécu le mois le plus intense de ma vie. C’était un challenge autant mental que physique. Christophe m’a réellement accordé sa confiance, fait participé à toutes ses réunions en totale transparence. J’assistais parfois à des choses incroyables et avais envie d’en parler à mes proches. Mais c’était impossible pour des raisons de confidentialité. Cette confiance m’a rendue très fière. Christophe m’a donné les clés du management, l’opportunité de m’exprimer et d’agir au sein du Groupe. Le 2e jour il m’a permis de m’adresser avec lui à l’ensemble des collaborateurs lors de son call connecté trimestriel. C’était une expérience formidable.
Christophe Catoir est-il difficile à suivre ?
Son rythme est extrêmement soutenu, il n’y a aucun temps mort dans ses journées. Ses rendez-vous sont chronométrés, il mange en 5 minutes, saute dans un train. D’ailleurs, moi qui arrive toujours 30 minutes avant le départ de mon train à la gare, j’étais un peu stressée, car Christophe n’arrive que 2 minutes avant ! En plus de l’adrénaline, la passion et l’engagement lui permettent de rester concentré en permanence. C’est une expérience incroyable, totalement hors du commun !
Qu’est-ce qui t’a le plus frappée ?
J’ai été fascinée par son engagement mental et physique de tous les instants. Par sa capacité à parvenir au bout de toutes ses tâches et rendez-vous avec tant de volonté et en étant toujours animé par une grande passion. Une passion commune à tous les collaborateurs d’Adecco avec qui j’ai eu la chance de travailler. Christophe est habité par sa passion, son envie pour ses collaborateurs et sa vision de l’entreprise. Il met aussi un point d’honneur à s’assurer du transfert de leadership et place ses collaborateurs en situation de prendre le lead. Enfin, j’imaginais que dans un grand groupe l’univers managérial était froid et anonyme. C’est exactement l’inverse. Christophe est accessible, proche de ses équipes, à l’écoute, tout comme les autres managers que j’ai rencontrés. Je l’ai vu appeler des dizaines de collaborateurs par leur prénom, demander des nouvelles de leurs familles.

 

Alain Dehaze et Camille Clément, Adecco Group CEO for One Month 2016

Alain Dehaze et Camille Clément, Adecco Group CEO for One Month 2016

Après la France, Camille conquiert le monde !

Camille a relevé haut la main un autre défi de taille : elle a remporté la finale mondiale du concours « CEO for One Month » face aux 50 autres lauréats locaux de l’opération #1Job2Boss dans le monde qui avait suscité un total de 54 600 candidatures ! Pour cela, elle a participé à deux boot camps (l’un à Amsterdam l’autre à Tokyo) pour défendre sa candidature. Elle a évidemment pu s’appuyer sur ses apprentissages aux côtés de Christophe Catoir durant ces épreuves (présentation, élaboration de stratégie).
Mais surtout elle a su mobiliser autour de sa candidature. « Je suis très heureuse de voir que mes collègues d’Adecco France se sont fortement mobilisés et m’ont portée dans ce nouveau challenge. »
Pour Christophe Catoir, « la personnalité de Camille, ses grandes qualités de communication, de créativité, sa structure, sa méthode, ses capteurs sensoriels très développés, ont très vite convaincu les équipes. Je ne suis pas étonné qu’elles l’aient soutenue dans cette nouvelle étape. Elle a du coffre j’ai vraiment confiance en son avenir ! »
Camille a secondé Alain Dehaze, CEO du Groupe Adecco le leader mondial de l’emploi temporaire, durant un mois en septembre/ octobre 2016.
A poste d’exception salaire d’exception. Camille avait déjà empoché 7 000 € pour son travail auprès de Christophe Catoir, cette fois-ci à l’aune d’une responsabilité mondiale dans un groupe comptant 32 000 salariés, elle a perçu 15 000 €. De quoi démarrer sa vie d’adulte l’esprit tranquille.

 

Plus d’info sur le parcours de Camille sur notre site / rubrique Ma vie sur le campus
http://www.mondedesgrandesecoles.fr/finalistes-1job2boss-2016- adeccofrance/
http://www.mondedesgrandesecoles.fr/camille-clement-etudiantea- emlyon-business-school-sera-boss-dadecco-france-durant-mois/

Les actualités de l’opération CEO For One Month sont à suivre sur :
https://www.adeccowaytowork.com/fr/ceo-for-one-month/ phase-4/

Et sur Twitter : @AdeccoWaytoWork / #CEO1Month