Le MIT et Harvard sur la côte Est, Stanford sur la côte Ouest, ces trois universités se partagent régulièrement la tête des classements internationaux et font rêver nombre d’étudiants. Si c’est votre cas, suivez le guide pour réaliser votre « american dream ».

La majorité des étudiants français qui intègrent le MIT, Stanford ou Harvard, le font au niveau graduate, dans le cadre d’un Master, d’un PhD (doctorat) ou d’un MBA (Master of Business Administration). Les départements organisent chacun leur recrutement. « Mais on retrouve les mêmes éléments, à fournir en ligne », de la Commission franco-américaine.

Le statement of purpose va permettre à l’étudiant de mettre son parcours en perspective. « Il est important de montrer que votre choix est motivé par plus que le classement en citant des éléments factuels : les cours qui vous attirent, l’enseignant qui vous inspire ou, le laboratoire adapté à votre projet… », recommandent les conseillères d’Education USA. Il est recommandé de s’y prendre environ un an à l’avance. « Choisir une université en adéquation avec son profil, trouver des recommandation longues et détaillées avec des exemples précis de la manière dont travaille le candidat… le tout dans un anglais soigné, cela prend du temps. »

Les éléments du dossier :

✔Notes depuis le Bac (traduites en anglais)
✔Résultats au TOEF L (Test Of English as a Foreign Language)
✔Résultats au GRE (Graduate Record Examination) pour les Masters ou au GMAT (Graduate Management Admission Test) pour les MBA
✔Lettres de recommandation
✔Lettres de motivation ou statement of purpose

Rencontre avec un jeune diplômé d’Harvard :

Yacine ZERKDI, d’Agadir à Harvard, l’épopée continue !

 

Qu’est ce qui a fait la différence dans votre candidature ?

Guilain, diplômé en 2010 de la Stanford Law School : des lettres de recommandation à l’américaine
« J’ai obtenu de bonnes lettres de recommandation, notamment de la part de mon professeur à Paris 1. Ce n’est pas évident, le ton très positif attendu par les américains est loin des habitudes françaises. La seconde lettre a été rédigée par un associé du cabinet d’avocat américain pour lequel je travaille. En ce sens, je collais parfaitement au schéma américain classique, où les étudiants intègrent les Law School avec quelques années d’expérience. »

Emmanuel, diplômé en 2011 d’un Master en Politique publique de la Harvard Kennedy School : comprendre exactement quels types d’étudiants ils recherchent
« J’ai cherché à comprendre ce que la Kennedy School recherchait. J’ai mis en avant mon choix peu commun de travailler à la Caisse des Dépôts et Consignations après HEC, pour l’esprit de service public. Concernant mes capacités de leader, j’ai mis en avant mon expérience de metteur en scène pour une troupe de théâtre. »

Inès, diplômée en 2011 d’un Master en Civil Engineering du MIT : mon projet a donné une vraie cohérence à ma candidature
« Je pense que mon côté interdisciplinaire – école d’architecture et cours du soir en ingénierie au CNA M – correspondait à l’esprit MIT. Je suis allée sur place et j’ai repéré les laboratoires et cours qui correspondaient parfaitement à mon projet. Celui-ci mêlant design et technologie solaire, a donné une vraie cohérence à ma candidature. »

 

Pourquoi ces écoles font briller les yeux des Français ?

IVY LEAGUE, STANFORD, YALE, OXBRIDGE, POURQUOI CES UNIVERSITÉS DE PRESTIGE FONT-ELLES BRILLER LES YEUX DES JEUNES TALENTS FRANÇAIS ?

 

Plus d’informations

 

Le centre Education USA de la commission franco-américaine d’échanges universitaires et culturels
Des conseillères répondent à vos questions par téléphone (service gratuit hors coût de communication) où vous reçoivent en consultation individuelle sur rendez- vous (service payant) pour vous conseiller dans toutes vos démarches depuis la recherche de l’université jusqu’à la relecture de votre dossier de candidature. Le centre publie également des guides de candidature avec des modèles de dossiers. (www.fulbright-france.org)

GB

Les grandes écoles, bonnes élèves de l’ouverture sociale ?

La Conférence des Grandes Ecoles (CGE) a dévoilé la seconde édition du Baromètre de l’ouverture sociale dans les grandes écoles le 4 décembre 2019. Panorama

ESCP Business School : un nouveau nom pour fêter son bicentenaire

Mardi 26 novembre 2019, la célèbre école de commerce parisienne a fêté ses 200 ans et annoncé ses nouveautés.

L’ESTP Paris inaugure son nouveau campus à Dijon

L’ESTP Paris, grande école d’ingénieurs spécialisée dans la construction durable, a inauguré à Dijon son deuxième campus en région, en présence notamment de François Rebsamen, maire de Dijon et président de Dijon Métropole, de Denis Hameau, représentant de Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, de François-Xavier Clédat, président du Conseil d’Administration de l’ESTP Paris, de Florence Darmon, directeur général de l’ESTP Paris, et de Laurence Mangenot, Directrice du campus ESTP Paris de Dijon.

ESCP Europe propose un nouveau Master of Science in Real Estate

ESCP Europe, a lancé un nouveau Master of Science in Real Estate. Son objectif est de fournir aux étudiants les compétences nécessaires et un réseau de contacts, contribuant ainsi à leur réussite dans ce secteur concurrentiel dans un contexte commercial international. Le programme sera enseigné en anglais par des enseignants et des professionnels de renommée mondiale. Les participants recevront une formation de pointe dans les domaines de la finance immobilière, de la promotion immobilière, de la gestion immobilière, de l’urbanisme et des villes intelligentes, de l’analyse de bases de données volumineuses et de la nouvelle technologie immobilière (PropTech).

Yves Laszlo nommé Directeur de l’Enseignement et de la Recherche de l’X

Yves Laszlo est nommé Directeur de l’Enseignement et de la Recherche de l’X par arrêté de la Ministre des Armées, sur proposition du président du conseil d’administration de l’École polytechnique. L’ancien Directeur adjoint pour les Sciences à l’École normale supérieure de Paris succède ainsi à Frank Pacard, et prend également en charge les fonctions de responsable du Comité d’enseignement et de recherche de l’Institut Polytechnique de Paris.

Nouveau campus parisien de la Sports Management School : une passe décisive

L’école spécialisée en sport business a inauguré le jeudi 10 octobre 2019 son nouveau campus à Porte de la Villette (Paris 19e) en présence de Michael Tapiro, directeur et fondateur de l’école, et William Hurst, directeur de EDC Paris Business School.

L’ESSEC et University of California, Berkeley lancent un double diplôme pour former des managers-ingénieurs

L’ESSEC Business School conclut un partenariat avec Fung Institute of Engineering Leadership de UC Berkeley College of Engineering et propose désormais à ses étudiants un double diplôme avec l’université californienne de renommée internationale. Ce cursus débouche sur l’obtention à la fois du diplôme de l’ESSEC et du Master of Engineering de UC Berkeley.

Ça bouge dans les business schools ! Le point du Chapitre des écoles de management

C’est l’heure du bilan pour le Chapitre des grandes écoles de management ! Un an après avoir pris la tête du Chapitre, sa présidente Alice Guilhon et Christophe Germain, son nouveau VP (suite au départ de TBS de François Bonvalet) sont revenus le 6 novembre dernier sur les succès 2019 et les sujets chauds qui ponctueront 2020.

Des étudiantes au top

Elève de CentraleSupélec en double diplôme à l’Ecole polytechnique de Montréal, Charlotte Dubost jongle entre sa formation d’ingénieur et sa passion du cirque. Portrait.

Championnes du leadership !

Pour accompagner les diplômées et étudiantes de CentraleSupélec, l’association Supélec au féminin multiplie les projets. Eclairage de Catherine Gibert, sa présidente.