C’est officiel. Le 23 septembre 2019, Neopost change de nom pour devenir Quadient. Une façon de marquer sa montée en puissance. Stéphanie Auchabie (Sorbonne Université 94) profite de ce nouveau chapitre dans l’histoire de l’entreprise de solutions courrier pour réaffirmer sa politique d’égalité femmes / hommes.

 

Neopost disparaît mais Quadient garde la même mission : « simplifier le lien entre chaque personne et ce qui lui est essentiel. » Ses quatre business lines : la Gestion de l’Expérience client (CXM), l’Automatisation des Processus métier (BPA), les Solutions liées au Courrier (MRS) et les Consignes Colis automatiques (PLS).

Nouveau nom…

Dématérialisation des factures, machine à affranchir, courriers recommandés 100 % électroniques, envoi et réception des colis, mise en page de documents… Autrefois très hardware, l’entreprise diversifie aujourd’hui ses activités. Sa nouvelle marque « Quadient » permet de faire état de cette métamorphose. « Cette marque était déjà utilisée pour notre division Digital Entreprise Solutions et nous l’avons réorientée pour devenir le nom de notre nouvelle organisation unifiée, car c’est vers ce domaine plus software que nous tendons de plus en plus », nous explique Stéphanie Auchabie. Sans oublier le côté élégant et high tech que la dénomination symbolise.

… pour une nouvelle vie d’entreprise

Quadient profite de cette évolution pour disrupter aussi sur le plan de sa culture d’entreprise. Au programme : plus de femmes à des postes décisifs. Si elles sont 32 %, un bon pourcentage pour une entreprise technologique, les femmes restent peu représentées dans les directions. L’explication est simple. « Les carrières sont longues chez (anciennement) Neopost et il n’y avait presque que des hommes auparavant dans ce secteur. Ils ont donc majoritairement évolué à de hauts postes. »

Mais il n’est jamais trop tard pour changer la donne. En termes de recrutement, Quadient embauche plus de femmes managers, sans jugement biaisé. Une fois dans l’entreprise, elles peuvent bénéficier, au même titre que les autres collaboratrices, d’un programme « Empower » et / ou rejoindre une communauté de femmes leaders. « Elles ont tendance à manquer de confiance en elles et de visibilité au sein de l’organisation. Grâce à ces deux initiatives, elles sont coachées, gagnent en réseau et prennent des responsabilités » s’enthousiasme la Chief People Officer. Elle nuance : « le but n’est pas de les favoriser au détriment des collègues masculins mais de leur donner les moyens de grandir ».

Féminisme VS humanisme

La diplômée d’études en philosophie à Sorbonne Université préfère plutôt parler d’humanisme que de féminisme. D’après elle, « le féminisme est plutôt une problématique sociale qui appelle à des actions spécifiques. » Et la question de la féminité ? Dépassée. « Chez Quadient, nous ne faisons pas de différence de genre. Nous comptons même parmi nos salariés des neutral gender. Nous sommes avant tout une communauté unie et nous mettons en place des programmes adaptés pour que tous réalisent leur potentiel avec ce qui les caractérise et les différencie les uns des autres», défend-t-elle. Ensemble ou rien.

A vos CV !

C’est le moment idéal pour rejoindre l’entreprise qui développe sa culture digitale internationale. Nouvelles technologies, projets innovants, mobilité à l’étranger, le terrain de jeu idéal pour un(e) jeune diplômé(e) qui a envie d’une société où il / elle pourra réaliser ses aspirations professionnelles.

#MentorMentor « Dans le high tech, un secteur très masculinisé, j’ai toujours travaillé avec des hommes managers mais ils ne m’ont jamais exclue parce que j’étais une femme. Ceux qui m’ont marqué : Henri Dura, mon ancien manager qui m’a beaucoup soutenue à mes débuts chez Neopost, et Geoffrey Godet, l’actuel CEO. C’est quelqu’un de très inspirant, surtout dans son combat pour faire de Quadient une entreprise diverse et inclusive. »

 Chiffres-clés 2018 : 1,1 milliard d’euros de CA / 5 700 collaborateurs dans le monde / Implantation dans 29 pays

 

Contact : s.auchabie@quadient.com

[ÉPISODE 2/2] LES STARTUPS SOUS LE SAPIN

Noël approche à grands pas et vous n’avez toujours pas d’idées cadeaux ? Pas d’inquiétude ! Découvrez 3 produits tendances et innovants et créés par des startups françaises qui raviront vos proches à coup sûr !

[Episode 1/2] Les startups sous le sapin !

En panne d’inspiration pour vos cadeaux de Noël ? La rédaction vous sort de sa hotte des produits made in startups françaises.

L’engagement et l’accompagnement sur les rails de TER Grand Est

Retrouvez l’interview de Stéphanie Dommange, directrice régionale de Ter Grand Est. Animée par des valeurs telles que l’engagement et le partage, elle invite les jeunes diplômés à prendre le train du succès dans une entreprise qui saura les faire grandir.

In OENEO veritas

Très engagé pour l’égalité femmes-hommes, OENEO est un acteur international de la filière viticole pour qui les femmes sont un grand cru !

L’ingénieur.e Setec, bâtisseur de liens humains

Setec constitue un terrain de jeu idéal pour un.e jeune ingénieur.e., comme l’explique Anne-Marie Choho, directrice dénérale et Executive Vice-President.

Engagez-vous pour la diversité avec Sodexo !

Sodexo, leader mondial des services de qualité de vie, favorise une culture ouverte et inclusive où chacun peut s’épanouir. Témoignage d’Isabelle Aprile, Directrice de l’Innovation sociétale et des Nouveaux modèles économiques.

Mission évolution réussie pour Neopost

L’acteur high tech international change de nom. Une nouvelle marque et une culture d’entreprise toujours plus inclusive.

Avec ResMed, réveillez le talent qui sommeille en vous

Envie de changer les choses et de donner du sens à votre travail ? Découvrez comment ResMed entend changer la vie de 250 millions de patients.

Nespresso France : la parité sans filtre

Le spécialiste du café en dosette sait aussi doser la parité avec 60 % de femmes dans ses équipes !

Baxter au service de la vie

Depuis 85 ans, Baxter conçoit des solutions de soins innovantes au service des patients explique Marie-Claire Taine, Présidente de Baxter France et Vice-Présidente Renal Care Europe de l’Ouest.