Le Prix Académique de la Recherche en Management a lancé cette année la Minute Skype du Conseil en Management qui donne la parole aux lauréats, membres du jury, anciens gagnants, … à travers une interview vidéo réalisée par Skype sur un thème en lien avec leurs recherches, et dont cet article est tiré, le Prix lui-même (organisation, intérêt, retour d’expérience…), la recherche en sciences de gestion, leurs livres, …

 

 

Cette nouvelle Edition de la Minute Skype du Conseil en Management donne la parole à Fabrice GALIA, Professeur de ‪management du Groupe ESC Dijon Bourgogne et nominé au Prix Académique de la Recherche en Management 2016. Il y décortique les différentes formes d’innovation et leur impact sur la performance de l’entreprise et en vient à la conclusion qu’il n’est pas indispensable d’introduire simultanément ces 3 formes d’innovation dans une stratégie de développement d’une entreprise, car cela n’a aucun impact sur sa performance. Ce texte est tiré de cette Minute Skype du Conseil en Management et est libre de droits.

 

Le triangle fatidique : trop d’innovations simultanées n’ont aucun impact sur la performance des entreprises

 

Par Fabrice GALIA, Professeur de ‪management du Groupe ESC Dijon Bourgogne

 

A partir des enquêtes CIS* (Community Innovation Survey) et d’une nouvelle méthodologie de tests, Fabrice GALIA, Professeur de ‪management du Groupe ESC Dijon Bourgogne, Gérard BALLOT et Fathi FAKHFAKH du CRED de l’Université de Paris 2 ainsi qu’Ammon SALTER de l’Université de Bath ont étudié les effets de complémentarité – de synergie – de ces trois formes d’innovation et leur impact sur la performance de l’entreprise :

 

1. Innovations de produits : vous êtes le 1er à mettre en place sur le marché ce produit innovant avant vos concurrents

 

2. Innovations de procédés : importantes modifications des processus de fabrication ou de production d’un produit

 

3. Innovations organisationnelles : importantes modifications de l’organisation du travail et de gestion des connaissances

 

De cette étude découlent trois résultats essentiels ayant des implications pour les entreprises françaises :

 

1. Chefs d’entreprise, il n’est pas indispensable d’introduire simultanément ces 3 formes d’innovation, car cela n’aura aucun impact sur votre performance (ni négatif ni positif)

 

2. Vous pouvez associer deux stratégies : une stratégie technologique et une stratégie structurelle

 

i.Stratégie technologique : couplage d’innovations de produits à des innovations de procédés sans prendre en compte les innovations organisationnelles

 

ii. Stratégie structurelle : couplage d’innovations de produits avec des innovations organisationnelles sans prendre en compte les innovations de procédés

 

Adaptez-vous à la stratégie qui vous convient, car l’une comme l’autre conduit au même niveau de performance.

 

3. Ces choix de stratégies dépendent du contexte de l’entreprise. Ainsi,

 

I.  les PME françaises doivent choisir une des deux stratégies

 

II. tandis que les entreprises High-Tech Françaises doivent impérativement se focaliser sur la stratégie structurelle

 

Ces résultats ont des implications importantes tant pour les entreprises, les managers ou les consultants car ils offrent un puissant outil de diagnostic stratégique pour la compétitivité et la performance des entreprises.

 

Chaque stratégie d’innovation doit être couplée avec des outils d’accompagnement cohérents et spécifiques, soit liés à la technologie d’une part; soit à l’organisation, aux pratiques des ressources humaines et à la conduite du changement d’autre part.

 

* CIS, l’enquête communautaire sur l’innovation est menée dans tous les États membres de l’Union européenne afin de recueillir des données sur les activités d’innovation dans les entreprises, c’est-à-dire sur l’innovation de produits (biens et services) l’innovation de procédés (processus de production), l’innovation organisationnelle (organisation du travail) et l’innovation de marketing.