Communiqué de presse :

MINES ParisTech revisite son cycle Ingénieurs civils pour l’inscrire, dès la rentrée de septembre 2019, dans le cadre de son nouveau plan stratégique. Ce plan stratégique, adopté en juin 2017, donne pour ambition à l’Ecole de former les scientifiques et ingénieurs capables de relever les défis du XXIe siècle, des ingénieurs entrepreneurs qui sauront accompagner les mutations énergétiques et numériques des entreprises et de nos sociétés.

 

La refonte du cycle Ingénieurs civils prendra effet à la rentrée de septembre 2019. Cette formation en ingénierie s’adresse principalement à des élèves recrutés sur concours après deux ans de classes préparatoires aux grandes écoles. Y participent également de jeunes internationaux et des universitaires qui enrichissement les promotions. Près de 200 élèves sont diplômés tous les ans. Les élèves entrés en septembre 2017 bénéficieront progressivement des futures évolutions du programme.

Il s’agira, avec l’exigence et la rigueur qui caractérisent MINES ParisTech, de préparer les élèves ingénieurs à porter les valeurs de l’entrepreneuriat, à devenir les promoteurs d’un développement durable, écologique et sociétal porteur de sens, à être des acteurs de la transformation numérique. Le projet, présenté au « Comité pédagogique » de MINES ParisTech, s’appuie fortement sur le lien entre les établissements membres de PSL : ENS, Paris-Dauphine, ESPCI Paris, Chimie ParisTech. Ces deux dernières écoles formant, avec MINES ParisTech, un véritable pôle d’ingénierie dans l’Université PSL.

Fidèle à sa devise « Théorie & Pratique » et à ce qui fait sa spécificité et son succès, le nouveau programme s’appuiera sur les sciences, la technologie, l’économie et le management. Les élèves bénéficieront davantage de passerelles avec d’autres écoles de l’Université PSL.

Le cycle à venir renforcera aussi les « soft skills » des élèves ingénieurs pour favoriser leur épanouissement dans des environnements internationaux, multiculturels et multidisciplinaires, qualité indispensable à un état d’esprit d’entrepreneur.

De nouvelles formes de pédagogie, combinant les opportunités offertes par le « blended learning » et un suivi encore plus individualisé des élèves ingénieurs, seront généralisées.

Enfin, cette formation valorisera les doubles compétences (ingénierie et management) en particulier dans le cadre de doubles diplômes internationaux des élèves ingénieurs.

Forte de ses 235 enseignants chercheurs, en prise constante avec le monde de l’entreprise et les grandes questions sociétales, MINES ParisTech évolue pour continuer à préparer les élèves aux fonctions de haut niveau en entreprise et dans l’industrie, en France et à l’international.