ARTEM

 

Faire progresser la mobilité, tel est l’objectif recherché par Michelin depuis toujours et relayé à travers le monde par un réseau de filiales proactives. Bernard Delmas (Mines Nancy 74), Président de Michelin au Japon, est d’ailleurs promoteur de la stratégie, des valeurs et de la qualité produit du groupe en Asie, un marché de tous les possibles.

 

Bernard Delmas (Mines Nancy 74) est Président et CEO de Michelin Japon

Bernard Delmas (Mines Nancy 74) est Président et CEO de Michelin Japon

Travaillant en étroite collaboration avec les acteurs locaux du marché depuis 30 ans, Michelin Japon joue un rôle clé dans la croissance du groupe en Asie et s’impose comme un interlocuteur privilégié de grands constructeurs automobiles comme Toyota, Nissan et Honda. Misant sur une stratégie de co-développement avec ces géants du secteur, Michelin Japon travaille ainsi très en amont avec eux sur des projets destinés aux marchés locaux et mondiaux. Ses équipes commerciales et son centre R&D, sont clés dans le développement de nouvelles solutions de motricité dont l’hybride et l’électrique, deux thématiques mises en avant lors du Salon de l’Automobile de Tokyo en 2011.

 

Parlez-nous des activités de Michelin au Japon dont vous avez la responsabilité
3 missions principales : Tout d’abord, le business « première monte » avec les constructeurs au Japon, qui a de nombreuses répercussions sur leurs usines à travers le monde. Puis, le business de la « rechange » ciblant les consommateurs et usagers japonais à travers des réseaux de distribution variés et complexes. C’est pour Michelin un des plus gros challenges au Japon car nous faisons face à une concurrence locale importante et très installée ainsi qu’à une exigence quasi inégalée en termes de qualité qui est une opportunité pour Michelin de démontrer son savoirfaire. J’anime ces 2 activités également pour la Corée, regroupée dans la zone Japon/Corée que je dirige. Enfin les activités de notre centre de R&D Asie au Japon : 3e pôle de recherche de Michelin, il est force de proposition et moteur d’innovation depuis 20 ans. Présents sur un marché important et très compétitif et ciblant les marchés asiatiques en forte progression, nous travaillons sur des spécificités locales et des enjeux plus mondiaux comme le pneu hiver ou le pneu silencieux. Michelin est leader mondial du pneu, cette région pleine de défis est l’occasion d’en faire la preuve.

 

Michelin est le leader mondial du pneu,
cette région pleine
de défis est l’occasion d’en faire la preuve

Comment relayez vous les valeurs du Groupe ?
Respect des faits et des personnes sont 2 des valeurs fondamentales du Groupe que j’instille dans nos équipes multiculturelles ; je suis donc le garant d’un brassage harmonieux entre ces valeurs et le respect des spécificités locales. Le melting-pot et le partage des compétences ont des conséquences concrètes sur nos activités, notamment en matière de recherche. Un jeune ingénieur français a par exemple beaucoup à nous apporter en rejoignant notre centre de R&D au Japon ou l’une de nos usines en Asie, région qui offre de très belles opportunités de carrière car elle confronte au défi de maintenir un équilibre subtil entre ambition personnelle, croissance du Groupe et adaptation à des contextes culturels forts et divers. L’équilibre est d’ailleurs la clé de notre succès basé sur l’alliance entre la qualité des produits Michelin, une stratégie audacieuse et le développement des talents locaux par le partage. Le Japon est ce titre une 1ère expérience réussie et un tremplin pour le groupe en Asie.

 

En quoi l’initiative Artem est-elle un atout pour l’entreprise de demain ?
Artem est une concrétisation de l’alliance entre technique, créativité et management encouragée par les écoles nancéennes depuis 40 ans. Insuffler des concepts managériaux et créatifs à la technique est un impératif pour l’entreprise de demain. Lorsqu’on parle de R&D, on ne parle pas que de chiffres mais bien de personnes et d’innovation. Chez Michelin, nos ingénieurs travaillent sur des concepts novateurs, développent des produits de qualité qui satisfont nos clients, et nourrissent ainsi l’image de la marque. La démarche d’Artem va en ce sens et cette initiative est donc un atout pour toute entreprise désirant s’étendre à l’international. Elle donne en effet aux ingénieurs la chance d’allier haute technicité, compréhension des hommes et création produits, et de nourrir ainsi la croissance de l’entreprise.

 

CW.

 

Contact :
bernard.delmas@jp.michelin.com