Meetic, site de rencontre français, devenu international, consacre 50 % de son chiffre d’affaires à sa communication. Valentine Schnebelen (ISG 99) directrice marketing France a trouvé dans cette start-up confirmée un terrain d’innovations en accéléré.

 

Valentine Schnebelen (ISG 99) Directrice marketing de Meetic France

Valentine Schnebelen (ISG 99) Directrice marketing de Meetic France

Vous avez occupé des fonctions pour de grandes marques de l’économie réelle. Quelles sont les qualités requises pour être directeur marketing chez un pure player ?
Il faut de la rigueur car le digital est très orienté business, grâce à l’analyse des données, qui nous renseigne immédiatement sur le retour sur investissement. Il faut un sens de l’initiative, être ouvert sur le monde, suivre les tendances, être créatif et proposer de nouvelles actions. Chez un « pure player » (ndlr : entreprise de l’Internet) tout va dix fois plus vite. Tout peut se faire et se défaire du jour au lendemain, il faut donc une vraie flexibilité d’esprit et d’action.

 

Qu’est-ce que votre parcours dans des marques de grande consommation (L’Oréal et Heinz) apporte à votre poste actuel ?
Dans la grande consommation, on grimpe les échelons un à un, le parcours classique avant d’atteindre le Graal de la direction marketing. Faire ses armes dans le secteur de la grande consommation permet de maîtriser les techniques indispensables du marketing, et de travailler avec l’international, de confronter ses points de vue avec des personnes de cultures différentes, c’est extrêmement enrichissant. Une expérience pareille est très structurante et forme à l’opérationnel autant qu’à la stratégie.

 

« Meetic est une entreprise française
qui comptait
50 personnes en 2004. Nous sommes aujourd’hui 400
en Europe »

Après plus de dix ans d’existence, les sites concurrents de Meetic se sont multipliés, quels sont les enjeux actuels du développement de Meetic ? Ceux de son image de marque ?
En tant que précurseur et leader du marché, nous avons créé un usage devenu naturel pour beaucoup de célibataires mais nous avons encore 50 % de célibataires à convaincre ! Et en tant que leader nous nous devons toujours d’avoir une longueur d’avance par rapport à la concurrence, nous différencier d’elle. Donc nous nous sommes tournés vers l’innovation, nous testons, apprenons, implémentons, nous sommes en perpétuelle mutation. En tant que leader du marché et N°1 en notoriété (98 % de notoriété 2013), nous nous devons aussi d’être le leader du coeur ; faire croitre notre désirabilité de marque, c’est notre enjeu mais aussi l’enjeu de tout leader. Pour se faire, nous devons comprendre les attentes de notre cible d’où l’importance des études consommateurs, trouver la bonne tonalité d’où un travail de fond sur la plateforme de marque. Ce discours doit être homogène sur tous les touchpoints (TV, radio mais aussi le CRM, le web, les réseaux sociaux).

 

Meetic a été racheté par son homologue américain Match.com il y a deux ans. Qu’est-ce que ce rapprochement vous a apporté en termes de marketing ?
Passer sous pavillon américain en intégrant Match (groupe IAC) nous a permis d’apprendre beaucoup sur leur retour d’expérience, d’implémenter de nouvelles technologies plus rapidement, et de tester de nouveaux services comme par exemple Les Soirées (soirées sous forme d’after-work entre célibataires). Nous avons testé, puis lancé cette nouvelle formule qui rencontre un fort succès, près de 56 000 participants dans 46 villes de France, ce qui nous a poussés à aller plus loin en proposant dorénavant des dîners et des ateliers (cours de cuisine, cours de photo…). Aujourd’hui nous avons une large palette de moyens : le web, le mobile, les soirées, ateliers, dîners, en bref, de nouveaux moyens, différents et complémentaires qui correspondent rencontre, nous nous devions de bouleverser la rencontre au sens large !

 

« Instant RH » Culture start-up
A Opéra, au coeur de Paris, 280 personnes se donnent rendez-vous, au quotidien, dans les locaux de Meetic, décorés façon start-up, jardin intérieur, babyfoot… Moyenne d’âge : 33 ans ; ici on recrute des experts « très dédiés à l’entreprise, très connectés, polyvalents, débrouillards et créatifs », « c’est l’esprit start-up » résume Valentine Schnebelen. L’intégration d’étudiants est encouragée : version stages de fin d’études de 6 mois à des contrats en alternance pendant 2 ans. Des profils de tous horizons sont recherchés : relations presse, études consommateurs, mobile, DSI…

 

Chiffres clefs
• 280 personnes en France • 400 salariés européens • 811 000 abonnés payants en Europe • 1,1 million de visiteurs uniques par mois • 50% du chiffre d’affaires est investi dans la communication • 164 millions d’euros de chiffre d’affaires groupe

 

H.H.

 

Contact : Meetic@candidatus.com