McCain Foods, spécialiste de la pomme de terre surgelée, est une entreprise familiale, créée en 1957 au Nouveau Brunswick, Canada. Présente en France depuis 1980, elle est le fournisseur principal de McDonald’s en frites. Très dynamique, McCain affiche une croissance mondiale de 18 %, (7,2 milliards de CA prévus en 2013). Philippe Théry (Polytech’Lille 88), viceprésident directeur des achats pour l’Europe continentale, est l’un des piliers du comité de direction, après un beau parcours de 23 ans au sein de l’entreprise.

 

Philippe Théry (Polytech’Lille 88), vice-président directeur des achats de McCain Foods Europe Continentale

Philippe Théry (Polytech’Lille 88), vice-président directeur des achats de McCain Foods Europe Continentale

En quoi consiste le rôle de viceprésident directeur des achats Europe, chez McCain ?
En tant que vice-président, je participe à la stratégie et à son implémentation. J’ai créé le département achat en janvier dernier. Ma mission est que chaque euro soit bien dépensé. Cela touche tous les pans de l’économie : huiles, énergie, emballage, machines, transport, stockage, émissions de CO2… Je peux co-financer des projets de nouvelles semences, construire une nouvelle filière de graines de tournesol avec la traçabilité…

 

En 23 ans de carrière, vous avez occupé une douzaine de fonctions au sein de McCain, passant de directeur d’usine à la direction internationale. Entré comme ingénieur des technologies alimentaires, vous avez été directeur des ventes, acquis un MBA et travaillé au Canada. Quel regard portezvous sur ce parcours au sein d’une même entreprise ?
Ce fut très riche personnellement et professionnellement. Aujourd’hui, le « terrain de jeu » des jeunes diplômés est la planète. McCain offre cette mobilité internationale et une ouverture sur toutes les cultures : mon voisin de bureau est australien, le directeur financier est arrivé fraîchement du Canada…

 

Quelles valeurs caractérisent McCain ? Et quels sont les postes où vous recrutez ?
Nous avons une double culture française et anglo-saxone, qui se traduit par un esprit dynamique, décontracté et très impliqué. Au quotidien, l’ambiance est au tutoiement, sans cravate mais nous avons des objectifs extrêmement ambitieux. Nous voulons innover et avons embauché en 2012 une dizaine de chefs de projet marketing. Nous avons aussi besoin d’ingénieurs. Le fait d’être une entreprise familiale implique une certaine forme de générosité. Nous avons mis au point récemment un nouveau business model social, pour un produit de flocons de pomme de terre, qui permet de réinsérer des personnes en difficulté, par le glanage agricole.

 

H.H.

 

Contact :
www.mccain.fr, rubrique Rejoignez-nous
ou www.mccain.com, rubrique Join us