Venant idéalement compléter un diplôme par une spécialisation ou une double compétence, les Mastères Spécialisés des Ecoles Centrale ont le vent en poupe…

© Fotolia

© Fotolia

Formations post-diplôme à orientation professionnelle ayant pour but une spécialisation ou une double compétence, les Mastères Spécialisés (MS) proposés par les Ecoles Centrale incluent enseignements théoriques, stage en entreprise de six mois et soutenance d’une thèse professionnelle. Ouverts aux étudiants Bac +5 ou aux personnes issues de l’entreprise justifiant d’une expérience professionnelle suffisante (VAE, mais, pour certains cursus, uniquement aux ingénieurs diplômés), ces formations s’appuient sur les domaines d’expertise de chaque école et sont conçus dans un objectif professionnel en liaison étroite avec les entreprises du secteur concerné. Ainsi, par exemple, du MS Ingénierie & Energies Marines (tout ce qui touche au domaine de l’offshore) proposé par Centrale Marseille (10 000 € HT pour les candidats accompagnés par une entreprise, 12 000 pour les étudiants). Tandis qu’à Nantes, c’est le MS Procédés autour des Matériaux Composites dont la réputation n’est plus à faire (18 000 € pour les entreprises, 12 000 pour les étudiants). Si, ainsi que le rappelle Patrice Cartraud, Directeur de la Formation de l’EC Nantes « la majorité des Centraliens qui effectuent un Mastère Spécialisé le font soit dans une grande école de management soit à Sciences Po » (sans oublier les universités étrangères partenaires, cumulant les avantages du double diplôme et de la validation de la partie internationale du cursus centralien), cette école propose en partenariat avec Audencia son propre MS dédié au management, tandis que la moitié des 10 MS proposés par CentraleSupélec sont précisément orientés vers le management.

 

Renseignements :
https://formation.centrale-marseille.fr
www.ec-nantes.fr/version-francaise/formations/masteres-specialises
www.ecp.fr/home/Formations/Masteres_Specialises

 

JB