Rôle, fonction et responsabilités du vice-président

 

De la R & D en photovoltaïque, François Demongeot a basculé vers le conseil, puis vers les systèmes d’information. Entré dans le groupe Mars en 1990, cet X 76, Supélec 81, titulaire d’un DEA de physique des solides, a trouvé dans la filiale informatique de ce géant de l’agroalimentaire, des valeurs qui lui correspondent. Vice président & CIO pour la division petcare, il exerce une triple responsabilité au niveau français, européen et international.

 

 

François Demongeot (X 76, Supélec 81), Vice Président & CIO pour la division petcare Mars Information Services

François Demongeot (X 76, Supélec 81), Vice Président & CIO pour la division petcare Mars Information Services

Vous avez rejoint le groupe mars en 1990… J’ai tout de suite été séduit par les principes de l’entreprise, son attachement très fort à la qualité des personnes, les opportunités de carrière qu’elle offre dans un environnement international qui reste très proche des gens et des lieux d’implantation, des valeurs qui me correspondent tout à fait.

 

Vous exercez différentes fonctions au sein de Mars Information Services…
Au-delà de mon implication dans la santé financière, la stratégie et le développement des Associés*, j’exerce des responsabilités de trois natures. A ma responsabilité de directeur des SI pour l’activité petcare – qui emploie 20 000 personnes – s’ajoute la responsabilité des achats informatiques pour l’ensemble des filiales au niveau mondial. Ma troisième contribution relève de la gestion des ressources humaines, du développement personnel des 600 Associés de Mars Information Services Europe. Je visite régulièrement mes 3 centres européens et communique auprès d’eux sur la stratégie de l’entreprise et nos résultats.

 

Quels sont les principaux atouts de Mars Information Services ?
Notre mode de fonctionnement nous donne une vue transversale sur l’activité du groupe et nous permet de travailler de manière véritablement mondiale. Nous vivons tous les 10 ans une révolution complète des rôles et des contenus qui évoluent en permanence. Nous sommes en veille permanente avec une forte conscience des coûts. Nous avons développé d’importants partenariats avec des centres d’offshoring. Dernier aspect probablement lié aux nouvelles technologies, Mars Information Services rassemble des collaborateurs très diversifiés et très curieux.

 

A quels enjeux êtes-vous confronté ?
Le problème essentiel est le management à distance, indirect, des 600 Associés en Europe, auxquels j’accorde une grande attention et une grande écoute. Hormis les visites régulières de mes 3 centres européens, je communique de façon régulière sur la stratégie de l’entreprise, sur nos résultats. Ensuite, le respect de nos engagements avec pour objectif que 95 % des projets soient délivrés dans les temps. Pour finir, nous travaillons également au maintien des compétences.

 

Quels types de profils recrutez-vous ?
Nous recrutons une dizaine de jeunes en stage par an, dont la moitié se transforme en embauches, ainsi que des profils avec 2 à 3 ans d’expérience dans les SI, dans le domaine des projets informatiques ou projets de type business. L’informatique est un métier de personnes au service d’autres personnes et nous évaluons l’agilité des candidats, selon 4 dimensions : la capacité à atteindre des résultats individuels et collectifs, à évoluer au sein d’environnements complexes et en constante évolution, la capacité de raisonnement et d’esprit critique et enfin le quotient émotionnel.

 

La gestion des talents, une priorité
Filiale du groupe Mars, Incorporated, l’un des leaders mondial de l’agroalimentaire, Mars Information Services délivre tous les projets qui impliquent des technologies de SI. « Nous sommes à la fois développeur de solutions informatiques ou intégrateur et responsable de l’assistance au quotidien de l’ensemble de la chaîne des SI. » Ce groupe familial unique par ses valeurs, est géré selon 5 principes développés par les générations successives, la qualité, la responsabilité, la mutalité, l’efficacité et la liberté, qui guident les collaborateurs dans leurs choix quotidiens. « Il n’y a pas une formation où l’on ne fasse pas référence aux 5 principes ». Le principe de mutualité traduit la volonté du groupe de partager ses succès avec ses Associés, de privilégier leur employabilité, de développer des relations à très long terme avec les clients, les fournisseurs, l’environnement. En mars 2011, Mars a remporté, en France, pour la filiale petcare et food, la 4e place des entreprises de plus de 500 salariés où il fait bon travailler (classement Great Place To Work) ainsi que le prix spécial de l’Equité. Chaque centre régional développe un programme annuel géré par les Associés et leur manager pour s’intégrer dans son environnement, créer un état d’esprit, encourager le sens de la responsabilité, développer le volontariat.

 

A.M.

 

*Associés désigne les salariés de l’entreprise

 

Contacts :
applications@effem.com
www.mars.com francois.
demongeot@eu.effem.com