Après la colocation et le covoiturage, voici le dernier né des « co » : le colunching. Zoom sur cette nouvelle tendance qui vous propose de déjeuner avec de parfaits inconnus !

 

© Yuri Arcurs - Fotolia

© Yuri Arcurs - Fotolia

Vous en avez assez de manger en tête-àtête avec votre écran de télévision ou d’ordinateur ou de toujours partager votre pause déjeuner avec les mêmes collègues de bureau ? Rencontrez de nouvelles personnes grâce au colunching !

 

Avis à tous ceux en mal de compagnie !
Le concept a été lancé, il y a plus d’un an, par une trentenaire dynamique, Sonia Zannad. Travaillant en free-lance, elle avait l’habitude de déjeuner seule. Et c’est bien connu, quand on mange seul, bien souvent, on mange vite et parfois mal. Surtout on ne profite pas pleinement de cette coupure qui devrait nous permettre d’attaquer l’après-midi de plus belle ! Du coup, la jeune parisienne a l’idée de rassembler des gens dans le même cas qu’elle. Au départ, elle pense à ses amies qui travaillent à la maison et celles qui sont en congé de maternité. Rapidement, le concept prend de l’ampleur et s’adresse finalement à tous les télétravailleurs, autoentrepreneurs, freelances, chômeurs, parents au foyer, en mal de compagnie !

 

Bien manger et réseauter
Le principe est simple : permettre à tous de se retrouver, pour profiter ensemble des plaisirs de la table. Le plus souvent, les restaurants sélectionnés sont des adresses déjà testées par les organisateurs des repas ou ayant été recommandées par d’autres membres du réseau. Au-delà, d’encourager le goût de bien manger, le colunching repose aussi sur un autre pilier : créer du lien social et réseauter. En effet, le concept est né du constat qu’en général, on sous-exploite son réseau Facebook. Qui d’entre nous entretient réellement des relations suivies avec l’ensemble de ses « amis » ou entre en contact avec les amis de ses amis ?  Le Colunching permet ainsi d’activer son réseau et celui de ses contacts afin de rencontrer des gens qui travaillent dans votre secteur, ou dans d’autres. Pour le côté pratique, les rendez-vous sont pris via les réseaux sociaux ou des sites spécialisés, comme pour les fameux apéros géants. A la différence près que le nombre de participants est limité ! Audelà de 10 personnes, il devient en effet difficile de faire connaissance. En général, l’adresse du restaurant choisi et l’heure précise du déjeuner sont publiés sur le « mur » du groupe de colunching.

 

Un succès grandissant
Parti de Paris, la tendance a aujourd’hui gagné tout le pays ! Marseille, Lille, Tours, Bordeaux, Toulouse… Chaque grande ville a désormais créée son groupe sur Facebook afin d’organiser ces co-déjeuners entre parfaits inconnus. Plus pratique encore, un site www.colunching.fr vient d’être ouvert pour centraliser toutes les initiatives et donner encore plus d’ampleur au phénomène. Du côté des co-lunchers, les retours sont d’ailleurs plus que positifs. Pas besoin d’être particulièrement extraverti, toutes les personnalités sont les bienvenues. L’ambiance est à la détente et la bonne entente ! Alors avis aux amateurs ! Pour ceux qui seraient intéressés, rein de plus facile, vous pouvez vous-même organiser un co-déjeuner dans votre ville ! Dans le colunching, chacun est force de proposition. Vous connaissez un bon restaurant, vous êtes libre tel jour, il n’y a plus qu’à lancer un événement !

 

CD