La place des femmes dans la finance

 

Dans son domaine agri-industriel, l’entreprise rémoise Malteurop garde son leadership mondial malgré une concurrence âpre. Une firme à taille humaine, qui mène en interne une politique sociale très ouverte aux femmes de talent. Rencontre avec Sophie Nivière (Agro et ISA), Directeur financier et Elizaveta Kinsey (MBA ESC Reims), Directeur commercial et innovation.

Sophie Nivière (Ingénieur agro 80 et ISA), Directeur administratif et financier et Elizaveta Kinsey (MBA ESC Reims 96), Directeur Commercial et Innovation

Sophie Nivière (Ingénieur agro 80 et ISA), Directeur administratif et financier et Elizaveta Kinsey (MBA ESC Reims 96), Directeur Commercial et Innovation

Stratégie de croissance et de diversification
Malteurop, le leadeur mondial dans son activité, filiale d’un ensemble de coopératives champenoises et lorraines dont Champagne Céréales, est devenu au fil des ans le partenaire privilégié des plus grands brasseurs internationaux. Le groupe est à ce jour implanté sur une vingtaine de sites industriels dans douze pays avec une forte présence en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. Une entreprise française à taille humaine, d’à peine mille collaborateurs dans le monde, tient tête à quatre grands opérateurs brasseurs qui représentent 50 % du marché mondial. A elle seule, Malteurop détient plus de 11 % du marché et entend non seulement grandir dans son coeur de métier, la malterie, mais également se diversifier. Une stratégie de croissance externe a ainsi débuté par le rachat d’une société italienne spécialisée dans l’extrait de malt pour la boulangerie et l’alimentaire. De nombreux autres projets sont en cours. « Depuis deuxans, confirme Sophie Nivière, Directeur administratif et financier, nous sommes dans une nouvelle dynamique de croissance et d’expansion géographique ». Concrètement, l’activité de Malteurop consiste à acheter et vendre des matières premières, de l’orge notamment, que ses usines transforment en malt pour les brasseurs artisanaux et industriels. Ceci implique la synergie en interne de nombreux métiers : commerce international, gestion des risques, suivi des cotations des matières premières et des parités devises, transport, logistique car une récolte achetée en Australie ou en Ukraine doit être acheminée en temps et coûts concurrentiels. Pour les jeunes diplômés, Malteurop offre de magnifiques opportunités de carrière, dans tous les registres que puisse offrir une entreprise aussi internationale. « C’est vrai qu’ici nous ne nous ne connaissons pas la routine, cela créé de la motivation ! », s’exclame Elizaveta Kinsey, jeune Directeur commercial, en charge des achats des matières premières pour le groupe.

 

Un comité de direction paritaire
Côté politique sociale, Malteurop pourrait passer pour un ovni aux yeux de femmes cadres exerçant dans d’autres entreprises. A son Comex, la parité est parfaite, deux femmes, Sophie Nivière et Elizaveta Kinsey et deux hommes. Et au siège, la part hommes/femmes est de l’ordre de 50/50. Dans un monde agri-industriel plutôt masculin, la direction de Malteurop a osé bousculer les usages. « Il y a certainement une part de sensibilité des dirigeants à cette question mais en fait, l’entreprise mise d’abord sur les qualités et les compétences de chacun. On travaille vraiment sur un pied d’égalité avec nos homologues masculins », précise Sophie Nivière. C’est aussi une reconnaissance de ses compétences acquises depuis 20 ans chez Malteurop où elle était entrée au contrôle de gestion. Pour sa part, Elizaveta Kinsey a commencé par un stage à la sortie de son MBA de l’ESC Reims. D’origine russe, polyglotte, elle a vite grimpé les échelons, la direction lui confiant de plus en plus de responsabilités à l’international. « Il arrive lors de déplacements dans certains pays, le Japon par exemple, que ma présence étonne et qu’il faut plusieurs jours d’entretiens et de négociations pour que l’on me considère comme un interlocuteur de taille », sourit Elizaveta Kinsey. Vous l’aurez compris, postuler chez Malteurop peut être l’opportunité non seulement de mener une carrière variée et passionnante mais également de monter dans l’organigramme si la motivation, le talent et l’envie aiguillonnent les jeunes femmes.

 

S.G

 

Contact
Groupe Malteurop
2 rue Clément Ader BP 1041 F
51685 Reims Cedex 2
www.malteurop.com