Malakoff Médéric Humanis : une entreprise handi-friendly ? Assurément ! Stéphanie Le Dorner (Master RH, IGS 2016), Responsable RH Qualité de vie au travail, diversité et Handicap de Malakoff Médéric Humanis, nous en dit plus sur l’insertion des travailleurs handicapés.

 

Avec 740 collaborateurs en situation de handicap et un taux d’emploi de 6,8 %, Malakoff Médéric Humanis ne fait pas la sourde oreille lorsqu’il s’agit d’aborder le sujet. Investi dès les années 90, le groupe a mis en place de nombreux dispositifs.

Une politique handicap 360

Accords d’entreprise élaborés avec les organisations syndicales et agréés par la Direccte, Fondation Malakoff Médéric Humanis Handicap, partenariat avec la Fédération Française Handisport et la Fédération Française du Sport Adapté, dispositif d’accompagnement longue durée coconstruit avec les Apprentis d’Auteuil… Malakoff Médéric Humanis ne chôme pas dès lors qu’il s’agit de s’engager en faveur de l’insertion professionnelle. « Nous accueillons chaque année une dizaine de jeunes alternants handicapés et 35 travailleurs en situation de handicap ont été recrutés en 2018. Notre démarche se veut collective : nous identifions un besoin métier commun au sein d’un réseau d’entreprises puis nous prenons contact avec un Centre de Rééducation Professionnelle (CRP) pour monter le projet d’insertion à plusieurs. »

Des collaborateurs à part entière…

… et non entièrement à part ! Chez Malakoff Médéric Humanis, toutes les recrues suivent le même parcours d’intégration sans exception. Mais avec quelques adaptations si nécessaire. « Je suis convaincue qu’il ne faut pas créer de chemin dédié mais utiliser les mêmes parcours avec des dispositifs complémentaires. Le handicap est un sujet de patience qui se construit au fil de l’eau et qu’il ne faut pas traiter à part. »

Intégrer tous les types de handicap Troubles visuels ou auditifs, handicaps psychiques, mentaux, cognitifs ou moteurs… Tous ont leur place chez Malakoff Médéric Humanis. Une jeune femme atteinte de dyspraxie – maladie qui crée de fortes difficultés à s’exprimer – a ainsi été embauchée après un an d’alternance au sein la direction de la comptabilité. « A son arrivée, toutes les équipes du plateau ont été sensibilisées. Elle est aujourd’hui parfaitement intégrée. »

La méthode Malakoff Médéric Humanis

Désormais, chez Malakoff Médéric Humanis, la question du handicap n’en est plus une. La clé de la réussite de sa politique ? Pendant six ans, le groupe s’est concentré exclusivement chaque année sur un handicap afin d’en couvrir tous les aspects. Quels outils mettre en place ? Quel budget ? Quel accompagnement pour les collaborateurs et les managers ? Toutes les questions ont été creusées. « Le fait de se focaliser sur une problématique précise permet de déployer toute l’énergie nécessaire pour réussir. Désormais, nous connaissons les processus à mettre en œuvre et nous pouvons accompagner au mieux les salariés d’un point de vue RH. »

Responsable RH Handicap : le pitch !

« Quand je suis arrivée dans l’entreprise, j’ai eu envie de démarrer un projet et mon chef m’a donné son accord. L’adhésion de la direction est essentielle. Mon rôle est d’être créative, innovante, un point d’ancrage. Je me suis toujours dit que j’arrêterais lorsqu’il n’y aura plus besoin de travailler sur ces sujets car ils auront été naturellement intégrés. Mais il faut toujours un booster ! »

#Handicapital : aux entreprises de s’occuper de l’inclusion « Le monde du travail est partie prenante dans l’inclusion du handicap car l’entreprise est un lieu d’épanouissement et de création d’un lien social. Elle participe concrètement à des parcours de vie. Voilà le véritable sens de la DRH ! Alors aux centres et aux écoles de venir nous voir pour identifier quels sont nos besoins, et à nous d’aller vers les jeunes, notamment dans les lycées, pour leur montrer qu’ils ont un avenir. »

« Osez et ayez confiance ! Tout peut alors se passer. »

Stéphanie Le Dorner, Responsable RH Handicap de Malakoff Médéric

Contactez Adrien Boulogne : a.boulogne@malakoffmederic-humanis.com

Handicap sans frontières

La CGE et MHA ont remis à 13 étudiants en situation de handicap des bourses en présence de Richard Ferrand et Sophie Cluzel à l’Assemblée nationale.

Plastic Omnium : le handicap nous concerne tous !

Agnès Rabuel, chargée de Mission Handicap travaille pour renforcer l’engagement des collaborateurs de l’équipementier automobile en France sur le handicap

Imaginez une ville plus connectée et ecofriendly avec SPIE CityNetworks

Acteur majeur de la transition énergétique et numérique des territoires, SPIE CityNetworks offre le terrain de jeu idéal pour construire une société plus responsable.

Terra Lacta : au cœur des territoires, au cœur de la société

Terra Lacta est la première coopérative laitière de Nouvelle-Aquitaine. Découvrez l’entreprise avec Philippe Dantas (Université Nancy-II et ENSAIA 08), CFO et CIO.

Adova Group : l’humain au cœur de la transformation

ADOVA veut réveiller le marché des matelas et des canapés dépliables à grand renfort de technologies. Coulisses d’une transformation aussi bien numérique que managériale.

[ÉPISODE 5] Pourquoi NEOMA BS transforme-t-il ses spécialités en MSc ?

Focus sur NEOMA Business School qui transforment les spécialisations de son PGE en MSc. Pour quoi faire ? La réponse d’Anne-Sophie Courtier !

Accor : les juristes dans le mouvement

Les équipes juridiques d’Accor sont très impliquées dans le business explique Besma Boumaza (DEA Droit Assas 2000), directeur juridique et conformité.

Jeumont Electric : rejoindre une startup de 120 ans, ça vous branche ?

Alain Berrada, CFO, vous présente la finance au cœur d’une entreprise spécialiste de la conversion énergétique. Rencontre avec une centenaire en prise avec l’innovation.

[ÉPISODE 4] Comment faire rimer formation et passion ?

Vous voulez vous spécialiser dans une discipline très pointue qui colle avec votre passion et ne savez pas dans quelle école aller ? Zoom sur les Masters originaux

Le Directeur juridique, ce legal geek qui s’ignore

La digitalisation des professions juridiques : une menace sur l’intégrité des professionnels du droit ? Analyse d’Olivier Chaduteau du cabinet Day One