Cécile Chazot, élève du cycle ingénieur Civil, MINES ParisTech, nous explique pourquoi elle a choisi la prestigieuse école et ce qu’elle y a trouvé d’exceptionnel.

 

MINES ParisTech et vous, comment a commencé l’histoire ?

En classe préparatoire, je me destinais à une carrière dans l’aéronautique, et je visais plutôt le concours de Centrale Paris ou ISAE/SUPAERO. Lorsque j’ai découvert que j’étais sur liste principale pour MINES ParisTech, j’ai discuté avec des élèves des différentes écoles et j’ai finalement décidé d’intégrer les Mines de Paris. Je n’ai jamais regretté ma décision depuis !

« Cette histoire qui a duré quatre ans (trois ans de cursus ingénieur civil et un an de césure) est l’une des plus riches de ma vie de jeune femme et m’a permis de me construire et de m’épanouir dans un contexte exceptionnel »

Vous sentez-vous bien accompagnée dans vos études ?

Comme nombre d’étudiants ici, j’ai vraiment apprécié que la direction des études soit à mon écoute et me soutienne dans mon projet, même s’il ne rentrait pas dans le cursus classique de l’école. En effet, j’ai eu la chance d’être sélectionnée en 1ère année pour participer au programme d’échange que l’école entretient avec le MIT. Ce semestre m’a permis de trouver ma voie : en revenant en France, je savais que je voulais retourner faire une thèse là-bas, mais j’avais besoin d’acquérir plus d’expérience dans le monde de la recherche académique. J’ai donc contacté le directeur des études pour envisager un projet de césure peu conventionnel. En argumentant bien mon projet et après un vote en comité des études, mon projet de césure académique a été accepté. Aujourd’hui, c’est grâce à cette expérience en recherche que j’ai été prise en thèse au MIT !

Comment décririez-vous les relations profs/étudiants à MINES ParisTech ?

Les professeurs, particulièrement ceux en charge de l’option choisie en 2ème  année, sont très à l’écoute et font tout pour nous transmettre leur passion. Ils organisent de nombreuses sorties, des voyages, des visites d’entreprises et de laboratoires… Ils sont également d’un soutien fantastique pour nous aider à trouver des stages. Ils sont toujours prêts à nous recommander auprès de collègues travaillant dans le domaine qui nous intéresse. Ils nous accompagnent tout au long de notre cursus et nous connaissent tous très bien.

étudiants@Mines PArisTech

Etudiants @Mines ParisTech

Projet Mécatronique ©MINES ParisTech th_vaerman

Projet Mécatronique ©MINES ParisTech th_vaerman

Etudiants ©MINES ParisTech th_vaerman

Etudiants ©MINES ParisTech th_vaerman

Qu’aimez-vous faire quand vous êtes sur le campus (à part étudier) ?

Je suis plutôt sportive et j’ai joué avec l’équipe de handball féminine des Mines de Paris. C’est une occasion incroyable de créer des liens. Il y a aussi tout le sport PSL (Paris Sciences et Lettres) qui offre des activités variées et qui permet de rencontrer des étudiants des autres écoles. J’aime aussi passer du temps avec mes amis dans le jardin du Luxembourg. Le quartier latin est vraiment un endroit génial : il y a beaucoup de cafés, de restaurants, de musées et nous essayons d’en profiter !

Quelle tradition caractérise MINES ParisTech ?

Une récente tradition qui je pense traduit bien la solidarité entre les élèves de MINES ParisTech, c’est le Class Gift. Chaque promotion qui le souhaite peut faire un don pour contribuer au financement de bourses pour des étudiants dans le besoin. Cette école nous apporte tellement que nous avons envie de donner quelque chose en retour pour offrir l’opportunité à d’autres de participer à cette magnifique aventure humaine.

Chien guide Mercure @MINES ParisTech Th Vaerman

Chien guide Mercure @MINES ParisTech Th Vaerman

Un élément insolite dans l’école ?

Un nouvel élément insolite tout petit, tout doux et très mignon : Mercure, un petit chiot qui est un futur chien d’aveugle. Il est entraîné par un membre du personnel de l’école, et on ne peut que sourire quand on le voit se balader tranquillement dans les couloirs de l’école ou à la cafétéria !