Le Directeur Financier n’est pas seul aux commandes des finances d’une entreprise. Alain Delvigne, Directeur financier du Groupe Lyreco, leader européen de la distribution B2B de fournitures de bureau, nous en dit plus sur ce travail en équipe.

« Chez Lyreco, nous sommes convaincus que c’est la qualité de la gestion des hommes qui fait le succès d’une entreprise »

 

Alain Delvigne, directeur financier du Groupe Lyreco

Alain Delvigne, directeur financier du Groupe Lyreco

En quoi votre activité est-elle au cœur de la stratégie de l’entreprise ?

J’ai trois missions principales. En premier lieu, je développe pour le groupe une vision à moyen terme afin d’encadrer ses filiales et d’élaborer des choix opérationnels et stratégiques. Je suis également en charge du pilotage centralisé de ses ressources et du contrôle de ses performances. Il est évident que dans un groupe présent dans 28 pays et qui réalise plus de 2 milliards d’€ de chiffre d’affaires, cette activité ne peut se faire qu’en équipe. J’ai donc également pour missions de guider mes collaborateurs, de les aider à analyser les difficultés et à trouver, ensemble, des solutions pour les dépasser.

Quels types de profils privilégiez-vous ?

Les métiers de la finance nécessitent une double compétence technique et humaine. La maîtrise des outils techniques est essentielle pour manier des process complexes et optimiser les ressources et les outils de gestion, mais surtout pour gérer des risques (investissements, impayés, fluctuations des taux de change,…). Deux secteurs préparent à ces fonctions où l’on doit s’investir à la fois en termes de temps et d’énergie : l’audit et la banque. Je recrute également des jeunes issus des grandes écoles pour leur formation d’excellence. Mais même si elle est fondamentale, la technique ne suffit pas pour réussir dans ces fonctions où l’équipe est un vecteur essentiel de succès. Il faut aussi savoir manager et motiver ses collaborateurs, surtout quand ses équipes sont, comme les nôtres jeunes et dynamiques.

Pourquoi Lyreco mise-t-il sur la jeunesse ?

Parce que Lyreco est un groupe jeune. Ouvert à l’international depuis les années 90, il réussi aujourd’hui à être performant dans 28 pays grâce à ses 10 000 collaborateurs dont la moyenne d’âge est inférieure à 30 ans. Avec ses 3000 vendeurs, Lyreco est une véritable école de vente qui engage annuellement des jeunes issus de formations très diverses. Nous basons notre politique RH sur la formation grâce notamment à des outils comme Lyreco Campus, mis en place avec l’EDHEC dans la métropole lilloise, et développons une grande politique de promotion en interne qui a déjà bénéficié à 1150 de nos salariés. Grâce à cela, nous avons réussi à continuer à embaucher malgré la crise et c’est une de nos grandes fiertés.

Dans quelles mesures Lyreco est-il acteur du développement durable ?

Pour nous, cette notion rassemble la protection de l’environnement naturel et de l’environnement social. Côté «vert», nous réduisons au maximum nos émissions de gaz à effet de serre notamment grâce à l’utilisation de 2 camions électriques pour nos livraisons à Londres (2 sont aussi prévus pour le Benelux). Nous investissons également dans le recyclage de nos déchets et de ceux de nos clients et offrons une grande gamme de produits labellisés. Mais le développement durable ne s’arrête pas à la nature et concerne aussi directement nos salariés. Grâce à notre politique RH nous investissons sur l’avenir pour défendre les valeurs de passion, d’excellence, de respect et de professionnalisme auxquelles nous sommes attachés. Toutes nos activités sont motivées par une éthique forte assurant une mixité sociale, culturelle et religieuse et qui nous enrichi au quotidien.

Avant le bureau, l’école
Pour l’entreprise, le développement durable implique aussi une responsabilité sociale. Pour approfondir sa politique de formation, l’entreprise s’investi avec ses clients, ses fournisseurs et ses employés dans des projets éducatifs dans des pays en voie de développement. Chaque année, l’entreprise collecte des fonds et s’associe à une ONG pour sponsoriser la construction d’écoles et l’achat de fournitures. Après le Vietnam et les bidonvilles de Rio, Lyreco vient cette année en aide à une région togolaise vierge de toute école.

 

CW

Contact :alain.delvigne@lyreco.com