La Chimie en plein renouveau

 

LVMH Recherche est le Centre de recherche international commun à l’ensemble des marques de parfums & cosmétiques du groupe Moët Hennessy – Louis Vuitton. Découverte avec Eric Perrier (ESIL 86 / UTC 87), son Président et Directeur R&D, passionné de recherche et d’innovations.

 

 

Eric Perrier  (ESIL 86 / UTC 87), Président et  Directeur R&D

Eric Perrier (ESIL 86 / UTC 87), Président et Directeur R&D

Quel est le périmètre d’activités du GIE LVMH Recherche ?
Au-delà des 3 grandes signatures Parfums Christian Dior, Parfums Givenchy et Guerlain qui ont contribués à la création du GIE en 1985, nous travaillons désormais pour 8 autres marques de la branche Parfums & Cosmétique du groupe LVMH comme Fresh, Make Up For Ever, Benefit, Kenzo, etc. 250 chercheurs travaillent dans les secteurs du soin, du maquillage, du parfum et des dérivés parfumants dans nos laboratoires implantés au cœur de la Cosmétic Valley. Nous avons aussi deux équipes dédiées aux affaires réglementaires et à la connaissance des consommateurs, basées à Paris, et deux « Asian Innovation Centers » à Tokyo et Shanghai.

 

 

Comment passe-t’on de la recherche à l’innovation ?
Il y a de la recherche amont pour identifier de nouvelles cibles biologiques capables de stimuler la production de protéines (collagène, élastine, etc.) et réverser le phénomène de vieillissement de la peau. Nos chercheurs sont très autonomes et travaillent en réseaux avec les meilleures universités comme Stanford, Kobé, Tokyo, Pékin, Shanghai ou l’UPMC. On invite chaque année nos fournisseurs et sous-traitants à un symposium international pour réfléchir ensemble sur des pistes en résonnance avec nos propres programmes de recherche comme la réjuvénation cutanée (technologies pour régénérer la peau), les cellules souche, la longévité. La peau est notre principale source d’inspiration et le champ d’investigation est large. On trouve ainsi dans le maquillage des matériaux issus de fertilisations croisées surprenantes de la part de nos chercheurs comme ces billes de verre, utilisées pour réfléchir la lumière sur les panneaux signalétiques, qu’ils ont miniaturisées et incorporées dans un gloss pour obtenir un  rendu brillant et lumineux !

Ce qui me passionne, c’est d’ouvrir de nouvelles portes et d’apporter un supplément d’émotion aux produits

 

Comment définiriez-vous votre métier ?
Le directeur de la R&D doit créer un environnement, technico-réglementaire en particulier, qui permette ensuite à l’innovation de s’exprimer. L’objectif est d’avoir une culture la plus large possible et de laisser du temps à la recherche amont par rapport à la recherche aval. Rassembler plusieurs idées va souvent permettre ensuite de faire la culbute. Enfin il faut soigner les interfaces avec la production (dans les 5 usines du groupe) et avec le marketing, c’est-à-dire le marché et le consommateur final.

 

B.B.

 

Contact :
eperrier@research.lvmh-pc.com