Communiqué de presse:

L’Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques (UPS) et l’association Frateli signent aujourd’hui une convention pour déployer au niveau national leur dispositif d’accompagnement pour l’orientation des jeunes issus de milieux défavorisés vers les filières d’excellence.

 

 

En France, moins de 15% d’élèves issus de milieux défavorisés en troisième poursuivent leur scolarité en première scientifique alors que c’est le cas de 44% d’élèves issus de milieux très favorisés [1]. De même, 40% des enfants de cadres supérieurs et enseignants obtiennent un diplôme bac+5 contre 10% pour les enfants d’ouvriers [2].

 

Cette forte influence des origines sociales à chaque palier d’orientation conditionne fortement l’accès aux filières scientifiques de l’enseignement supérieur puis aux métiers de cadres dirigeants et alimente ainsi le processus de reproduction sociale.

 

Les classes préparatoires scientifiques sont un levier puissant d’accès au niveau bac+5 qui ouvre principalement aux carrières d’ingénieur et de chercheur. Afin de renforcer l’accompagnement des jeunes issus de milieux populaires et pour favoriser l’ouverture sociale dans les filières d’excellence, Frateli et l’Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques s’engagent à consolider et à pérenniser les liens déjà existants entre ces deux associations. Les associations souhaitent déployer à l’échelle nationale les actions déjà portées localement : mise en place de parrainages, soutien dans les actions d’ouverture sociale et de diversité menées par l’UPS et intervention d’enseignants sur les campus Frateli.

 

C’est le sens de la convention signée entre les deux associations le lundi 12 juin à 17 heures au lycée Lakanal de Sceaux.