Cet article a 2 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.

Communiqué de presse :

Invité par le think tank américain Brookings, Gilles Bloch, Président de l’Université Paris-Saclay, présente les atouts et les opportunités qui font de Paris-Saclay l’écosystème français le plus prometteur.

Excellence scientifique, formations mutualisées et adossées au plus tôt à une recherche de pointe grâce à une participation significative des organismes, engagement dans l’innovation et le co-développement des technologies et des services, programmes d’échanges internationaux ambitieux, implantation d‘acteurs majeurs de la R&D, forte implication étatique… L’écosystème Paris-Saclay a été repéré comme l’un des campus académiques et technologiques leaders de l’espace européen.

 A l’occasion du Global City Summit organisé par Brookings, think tank américain spécialisé dans les politiques publiques, la gouvernance et les villes globales, Gilles Bloch présentera l’Université Paris-Saclay, ses programmes de formation, de recherche et d’innovation, l’insertion de son campus urbain au coeur d’un écosystème industriel unique, et la place qu’elle sera amenée à tenir dans les années à venir.

 A l’occasion de ce déplacement, Gilles Bloch signera aux côtés de Gérard Araud, Ambassadeur de France aux Etats-Unis, une convention de partenariat dans le cadre du programme Chateaubriand. Ce programme s’adresse aux étudiants en doctorat inscrits dans une université américaine et souhaitant développer une partie de leurs activités de recherche dans un laboratoire français pour une période comprise entre quatre et neuf mois. L’objectif est de renforcer l’attractivité des laboratoires français pour des candidats américains de haut niveau. La signature de cette convention est, comme pour tout accord-cadre signé avec l’Université Paris-Saclay, un point d’entrée simple vers tout un écosystème. Elle incite également de très bons éléments à la mobilité vers la France.

 Durant ce voyage, Gilles Bloch rencontrera ses homologues de New York University, Cornell Tech et Columbia University. Les partenariats existants avec ces grands acteurs universitaires s’expriment en particulier dans les domaines clés des mathématiques, de la physique, de la biologie, de l’engineering, des sciences atmosphériques et géosciences. Les rendez-vous programmés permettront d’identifier de nouvelles thématiques de coopération avec les départements et projets de recherche de l’UPSaclay (Labex, Lidex, ERC…) sur la base des co-publications mais aussi d’intérêts stratégiques communs et d’acteurs privés susceptibles d’être associés à une stratégie conjointe de partenariat.

 

Cet article a 2 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.