Faites le plein de lumière avec Nicolas Bruneteaux, Directeur des ressources humaines chez VELUX France, une entreprise rayonnante.

 

[Le business]

Eclairez-nous sur ce qui fait de VELUX un acteur économique et responsable important… VELUX est une entreprise familiale danoise n°1 des fabricants de fenêtres de toit. Ce qui fait sa réussite ? Sa vision et ses innovations. VELUX propose des produits utiles à la société qui assurent confort de vie et bien-être dans l’habitat, lumière et air frais étant indispensables à tout être humain. Villum Kann Rasmussen, le fondateur, a toujours mis un point d’honneur à traiter ses clients, ses collaborateurs, mais aussi ses fournisseurs, de la meilleure façon qui soit. Son exemplarité est aussi à l’origine de son succès.

Quelles fenêtres s’ouvrent sur l’avenir de VELUX ? Le bâtiment est un enjeu majeur du 21è siècle. Donner de l’air frais et de la lumière naturelle à la « Génération Indoor » qui reste en moyenne 21 heures par jour à l’intérieur, est un véritable défi de santé publique. Pour marquer son engagement dans des bâtiments sains et durables le Groupe VELUX a lancé une campagne de sensibilisation et propose des solutions innovantes pour améliorer notre qualité de vie. VELUX a toujours baigné dans l’innovation, c’est dans son ADN. Par exemple, nous venons de nous associer à NETATMO pour créer une fenêtre intelligente, capable d’améliorer le bien-être en gérant le climat intérieur (confort thermique, humidité, qualité de l’air) sans l’intervention des habitants.

Avoir une vision renouvelée du marché, c’est la clé.

 [Le boss]

Pour devenir Directeur des ressources humaines, avez-vous dû passer par la fenêtre pour faire valoir vos compétences ? Après un début de carrière orienté business et recrutement, je suis devenu Responsable du développement RH en 2005 chez VELUX France puis DRH en 2011. Aujourd’hui, avec du recul, je pense que c’est en étant honnête sur mes compétences, ma personnalité et ma motivation à toujours apprendre que j’ai réussi à grimper les échelons. Etre sincère sur ses aptitudes et dans son attitude permet d’être reconnu à sa juste valeur (et de passer par la grande porte !).

« L’implication au quotidien, le respect mutuel, les initiatives locales, l’amélioration en continu et la conscience au travail sont les valeurs phares de VELUX France »

Qu’avez-vous fait lorsque certaines portes se sont fermées sur votre chemin ? Pour faire face aux écueils et rebondir, écouter les conseils prodigués est la meilleure façon de réagir. Une écoute active enrichit, rend lucide et fait progresser plus vite ; en partant du principe qu’il est plus rapide de se changer soi-même que d’attendre des autres qu’ils ne changent. Je garde toujours à l’esprit ma contribution à la performance du collectif. Comment se dépasser soi-même pour atteindre des sommets en équipe ?

[L’audacieux]

Comment triez-vous sur le volet les candidats décidés à rejoindre l’entreprise ? L’expérience compte à 70 %, la capacité à collaborer 20 % et le bagage scolaire 10 %. Au-delà du diplôme, le potentiel, la volonté d’apprendre et la prise d’initiative sont les « compétences douces » auxquelles nous sommes sensibles. Les qualités personnelles autant que les qualités professionnelles font la différence en entretien.

La meilleure fenêtre de tir pour qu’un jeune diplômé démarre sa carrière sur les chapeaux de roue ? Ce qui m’a aidé c’est d’être très tôt sur le terrain, le plus proche du client possible. Comprendre ce qui anime l’entreprise et être performant rapidement. Mon conseil : prendre des risques, demander de la vision, plus que du sens. Le sens, chacun peut en être acteur.  Privilégier la diversité dans les expériences. Plus vous aurez de cordes à votre arc, plus vous ferez face à de beaux challenges, plus vous continuerez de vous améliorer. La curiosité est un atout majeur pour réussir !

 

Contact : nicolas.bruneteaux@VELUX.com / Pour postuler : https://www.velux.fr/a-propos/travailler

VELUX dans le monde : 1941, année de fondation / 10 200 collaborateurs / 40 sociétés de vente / 2,5 milliards d’euros de CA en 2017 / 97 % de ses déchets sont recyclés ou valorisés pour produire de l’énergie

Maîtrisez les 8 essentiels du communicant

Découvrez les conseils d’Assaël Adary, président d’Occurrence et coauteur du Communicator, pour réveiller le communicant qui est en vous !

norelem : l’industrie 4.0 n’attend que vous !

« Laissez-vous gagner par l’usine du futur 4.0 et découvrez un monde d’opportunités » assure Coskun Duman, Directeur Général du groupe norelem.

L’enseignement privé lucratif, premier responsable de la crise de la dette étudiante américaine

La croissance rapide de la dette étudiante américaine inquiète de nombreux observateurs qui craignent l’éclatement d’une crise financière systémique analogue à celle des subprimes.

À quelles carrières rêvent les jeunes étudiantes avant d’être influencées par leur formation et leurs stages ?

L’EDHEC NewGen Talent centre a étudié les aspirations des jeunes étudiantes en les comparant à celles de leurs collègues masculins… Quels secteurs, fonctions, entreprises, pays les attirent ? Quels sont leurs objectifs de carrière ? Quel sens donnent-elles au travail ? Qu’attendent-elles de l’entreprise ? Telles sont les principales thématiques de cette étude.

Le Directeur marketing 2019, un marketer disrupté ?

Fin du marketing de masse, ère des réseaux sociaux, big data et intelligence artificielle, nouvelles compétences et nouveaux métiers… Le département marketing s’est complètement transformé ces dernières années. Nos experts reviennent sur les nouveaux défis...

[TRIBUNE LIBRE] L’industrie et ses métiers changent, faisons-le savoir !

L’industrie recrute massivement, pourtant les entreprises rencontrent d’importantes difficultés de recrutement dans une vingtaine de métiers, maintenant exacerbées par le redémarrage de l’industrie dont la presse se fait écho. Ces tensions sont dues à une image obsolète de l’usine et à une méconnaissance des métiers.

IoT : la révolution de la data est en marche !

Les compétences que les ingénieurs doivent développer pour répondre aux attentes d’un marché des IoT qui s’élèvera à 1 100 milliards $ à l’horizon 2025

GBH : cultivons l’envie d’entreprendre

Si Michel Lapeyre est un DG épanoui, c’est parce que le Groupe Bernard Hayot est un acteur 100 % familial qui offre de réelles opportunités dans un contexte international challengeant !

Total tête de proue du projet Amiral

Avec le Projet Amiral, Total accélère son développement au Moyen-Orient. Son directeur, Jean-Jacques Mosconi (ENS 77), dévoile les contours de ce nouveau complexe pétrochimique et les challenges qui attendent les jeunes diplômés.   Après avoir...

Les chercheurs de l’ISAE-SUPAERO travaillent à mieux comprendre le fonctionnement cérébral

Saviez-vous que l’ISAE-SUPAERO, leader mondial en ingénierie aérospatiale et aéronautique, disposait d’une équipe de recherche de pointe dédiée à la neuro-ergonomie ?