Spécial recrutement

 

Alors même que le chômage continue de grimper chez les jeunes, le Club Junior-Entreprises publie un Livre Blanc sur l’Insertion professionnelle des jeunes diplômés. L’occasion pour le cercle de réflexion des Junior-Entreprises de formuler 10 propositions concrètes en faveur de l’emploi des jeunes diplômés.

Les jeunes diplômés parlent aux jeunes diplômés
Chômage, inquiétudes et crise de confiance chez les jeunes, qui de mieux placé pour dépeindre
les attentes de la jeunesse qu’un mouvement étudiant qui en maîtrise les codes et les modes de vie. En tant qu’acteur majeur de l’insertion professionnelle des étudiants, le Club Junior-Entreprises a souhaité donner la parole aux étudiants en essayant de cerner plus précisément leur perception de la société actuelle, leurs aspirations ou encore leurs craintes.

 

10 propositions concrètes en faveur de l’emploi des jeunes diplômés
Le chantier de réflexion sur le thème « L’Insertion professionnelle des jeunes diplômés »  a été lancé en juillet 2011 par le Club Junior-Entreprises avec pour objectif d’apporter un nouveau regard sur un sujet souvent cantonné aux clichés et aux banalités.L’ambition est simple : décrypter les attentes d’une génération, au travers du prisme des Junior-Entreprises, en formulant dix propositions concrètes en faveur de l’emploi des jeunes diplômés. Pour cela, le Club Junior-Entreprises a consulté, au travers de différentes enquêtes, les 17 600 jeunes professionnels étudiants des Junior-Entreprises, issus des grandes écoles et des universités françaises. Le Livre Blanc est le résultat de ce grand chantier de réflexion. Il synthétise dans un consensus partagé, les enquêtes du Club Junior-Entreprises ainsi que des études produites par des organismes d’analyse conjoncturelle, des propositions d’organisations de jeunesse et d’autres cercles de réflexion.

 

Les 10 propositions du Club Junior-Entreprises :
1 : Soutenir la mise en place d’associations
« d’orientation » dans les lycées, animées par des étudiants, des jeunes diplômés et professionnels bénévoles.
2 : Permettre aux étudiants de premier cycle de se créer un parcours pluridisciplinaire
personnalisé en fonction de leurs aspirations d’orientation professionnelle.
3 : Accorder une place plus importante à
l’apprentissage des langues en favorisant notamment les cours spécifiques dispensés en langue étrangère.
4 : Favoriser les échanges numériques internationaux avec les établissements partenaires.
5 : Inciter les établissements d’enseignement supérieur à proposer davantage de cursus en alternance.
6 : Mettre en place un chèque mission étudiant en concertation avec les acteurs de la société civile.
7 : Promouvoir l’apport pédagogique des stages effectués hors entreprise.
8 : Développer un module dédié à l’insertion professionnelle afin de mieux préparer les
étudiants à leur recherche d’emploi.
9 : Pérenniser les actions de développement de l’entrepreneuriat étudiant.
10 : Poursuivre le développement des Junior-Entreprises dans tous les établissements d’enseignement supérieur.

 

 

Contact :
Christophe Goacolou
Responsable CommunicationConfédération Nationale des Junior-Entreprises
www.junior-entreprises.com
01.43.70.26.56