Communiqué de presse :

Claire, Fanny, Laurina, Aurore, Louise, Vérane et les autres – soit une trentaine d’étudiant-e-s au total de master 2 – viennent d’achever le parcours Entreprendre de l’ISIT. Proposé à tous les étudiant-e-s de Master, toutes spécialisations confondues, ce programme est destiné à les sensibiliser à l’esprit entrepreneurial et à accompagner les futurs créateurs d’entreprise. Il développe des compétences comportementales – dites «soft skills» dans le langage des ressources humaines – recherchées par les employeurs et valorise des compétences interculturelles et multilingues comme élément différenciant et atout pour le business. Avec à la clé, des projets variés de création d’entreprises, comme OIKOS, une plateforme technologique pour développer l’engagement environnemental collaboratif entre associations, étudiants et établissements d’enseignement supérieur, GRASP, une agence de communication originale spécialisée pour faire entrer l’art dans l’entreprise ou World Wide Vegan, un blog d’actualité conçu pour démocratiser le mode de vie Vegan.

 

 

Un parcours « Entreprendre » pour les étudiant-e-s en Master

 

Destiné à démystifier la posture de l’entrepreneur « héros », lever l’autocensure, en particulier auprès des étudiantes (80% des effectifs à l’ISIT), favoriser la prise de risque et faire en sorte que les élèves soient acteurs de leur propre parcours et osent se lancer, le module « Entreprendre » comprend un dispositif de sensibilisation obligatoire pour tous les étudiant-e-s de Master de l’ISIT. Afin d’ouvrir le champ des possibles, des conférences / tables-rondes sont organisées dans un premier temps pour informer et éveiller les élèves à l’entrepreneuriat, dès la rentrée académique début octobre, avec des témoignages de créateurs et créatrices d’entreprises et start-up.

Dans un deuxième temps, les élèves souhaitant être accompagnés pour le développement d’un projet sont sélectionnés via une candidature individuelle ou collective par un jury mi-novembre. L’objectif est de s’assurer qu’il y a une réelle motivation pour intégrer le dispositif, mais aussi favoriser la composition d’équipes complémentaires en termes de compétences et personnalités (porteurs d’idées, capacité de structurer et organiser, compétences en communication, marketing, développement, démarche réseau, etc). Les élèves intègrent alors un parcours spécifique sur 2 ans.

  • en Master 1 : de fin novembre à fin mai, un tuteur, professionnel du sujet ou entrepreneur, accompagne les équipes et une master classe est organisée tous les 15 jours. Les objectifs sont de transformer une idée en business, notamment en s’appuyant sur la démarche d’effectuation, identifier le problème que l’on souhaite résoudre avec la création de projet entrepreneurial, bien connaître le besoin des futurs clients et « pivoter » autant de fois que nécessaire.
  • en Master 2  : le dispositif d’accompagnement se prolonge d’octobre à mi-mars, avec toujours un tuteur par équipe et une master classe tous les 15 jours pour travailler le business plan, le seuil de rentabilité et créer un projet pilote.

 

 

Des projets débouchant sur la création d’entreprise et développant des soft skills recherchées

 

Programme pionnier créé en 2004, ce dispositif a été adapté il y a 2 ans aux nouveaux challenges des Isitistes startupers. Le programme compte cette année 32 étudiants des 4 masters confondus en M1 et 32 étudiants en M2.

Parmi les projets d’entreprise développés :

  • World Wide Vegan , un blog d’actualité conçu pour démocratiser le mode de vie vegan pour les jeunes et les personnes curieuses, en proposant du contenu de qualité, alternatif, à la fois gratuit et à petits prix pour satisfaire tous les budgets, lancé par Louise, Eugénie et Vérane.
  • OÏKOS, un projet de plateforme technologique destinée à faciliter le recrutement de bénévoles pour les associations liées à l’environnement, les demandes d’engagement associatif pour les étudiants et les démarches d’accréditation de crédits ECTS pour les Etablissements d’Enseignement Supérieur. L’objectif de Flore, Fanny, Claire et Déborah est de développer l’engagement environnemental collaboratif.
  • GRASP, une agence conseil spécialisée pour faire entrer l’art dans l’entreprise. Laurina, Cécile, Lucile, Aurore et Emmanuelle souhaitent mettre en relation les artistes de toutes disciplines et les entreprises pour des projets sur-mesure répondant aux problématiques d’image interne comme externe. Elles ont développé un concept original d’agence de communication : https://graspco.wixsite.com/grasp

 

« Chaque année, 10% des diplômés de l’ISIT se lancent dans l’aventure entrepreneuriale. La création du dispositif Entreprendre a permis d’augmenter le nombre d’entreprises créées mais surtout de permettre d’assurer leur pérennité à travers une réflexion et un accompagnement pendant 2 ans. Et s’ils ne créent pas directement leur entreprise dès la sortie de l’école, les étudiants le feront peut-être plus tard !  Les compétences développées à travers cette expérience comme le sens de l’initiative et des responsabilités, le travail d’équipe, la persévérance, l’autonomie sont très recherchées par les employeurs. Elles complètent parfaitement les compétences en langues et communication interculturelle développées pendant la formation ISIT » précise Nathalie Gormezano, Directrice Générale de l’ISIT.

 

 

Prochaine session d’admission à l’ISIT le 26 mai (hors Parcoursup)

 

Pour les élèves de terminale (et étudiants souhaitant poursuivre leurs études) intéressés par les langues, la communication et le management interculturels, la stratégie digitale ou encore les relations internationales, il est encore temps de candidater à l’ISIT, Grande Ecole hors Parcoursup. La prochaine session d’admission se tiendra la 26 mai 2018, les résultats étant disponibles rapidement, une quinzaine de jours après. Une dernière session d’été est organisée le 22 août. Les candidatures se font uniquement en ligne sur la plateforme en ligne de l’ISIT, accessible via le site web de l’école : http://www.isit-paris.fr/