A la prochaine rentrée universitaire, l’Institut Polytechnique de Bordeaux (IPB) changera de nom de marque pour devenir Bordeaux INP, un groupe de 8 écoles d’ingénieurs publiques en Aquitaine.

Réseau national & force régionale

La marque Bordeaux INP affirmera très clairement l’appartenance de l’établissement et de ses écoles d’ingénieurs Aquitaine au Réseau des INP. Diplômant 1 ingénieur sur 7 en France, les INP sont reconnus pour la qualité de leurs formations, pour l’excellence de leurs travaux de recherche et pour leur rôle économique (innovation, transferts technologiques, création de valeur). En affirmant explicitement son appartenance au Réseau des INP, l’établissement renforcera fortement sa notoriété, sa visibilité et son attractivité en France et à l’international.

Cette évolution a également pour objectif d’incarner la dynamique des écoles d’ingénieurs d’Aquitaine portée par l’IPB, en illustrant ses conventions de partenariat étroit avec Bordeaux Sciences Agro et les écoles ENSGTI et ISABTP (UPPA).

Quant au nouveau logo, pour permettre une identification immédiate, il déclinera le nouveau nom de marque en conservant les éléments graphiques qui font son succès depuis 5 ans : soleil multicolore, couleurs vives et attractives.

Cohérence stratégique

L’adoption de la nouvelle identité intervient alors que l’établissement se fixe des objectifs ambitieux à l’horizon 2017. Pour François CANSELL, Directeur général : « L’IPB veut offrir à ses écoles un cadre propice à leur rayonnement et garantir le continuum Formation – Recherche – Innovation. Nos formations évoluent de façon continue pour que les compétences de nos jeunes diplômés soient toujours en adéquation avec les besoins des entreprises et pour qu’ils puissent progresser pendant toute leur vie professionnelle. Un des objectifs de nos écoles est de former des ingénieurs capables de produire de l’innovation, de manager des projets de A à Z, et de faire émerger des activités nouvelles. Grâce à notre incubateur élèves « SIT’INNOV », nous encouragerons donc les projets des étudiants quand ils seront potentiellement créateurs de valeurs ».

François CANSELL ajoute « Nous boosterons aussi la recherche, en favorisant les partenariats entre le monde scientifique et le monde de l’entreprise (PME-ETI-GE). Sur les plateaux techniques de chacune des écoles, mon objectif est de développer les interactions entre les entreprises, les laboratoires de l’IPB et la formation. Équipés d‘unités pilotes, ces plateaux techniques permettent de valider des concepts pour des PME et ETI, tout en répondant à des enjeux sociétaux importants liés aux spécificités des écoles : Composites et matériaux avancés (ENSCBP-IPB) ; Systèmes technologiques pour l’augmentation de l’humain (ENSC-IPB) ; Purification des protéines (ENSTBB-IPB) ; Gestion des ressources en eau (ENSEGID-IPB) ».

 

Contact Presse :

Agence MCM
Elodie AUPRETRE & Mélissa MAMBERT
Tél. :04 91 31 47 37
e.aupretre@agence-mcm.com

IPB
Claire BERNARD & Anne CAPBERN
Tél. : 05 40 00 38 27
communication@ipb.fr