Envie de vivre le remake de l’Auberge espagnole ? Partez en Erasmus ! Anne-Sophie Brieux, membre de la Mission Information Communication de l’Agence Erasmus + vous explique pourquoi ce dispositif de mobilité internationale unique en son genre est fait pour vous.

 

#1 Parce que ça concerne tous les étudiants

Erasmus +, ce n’est pas que pour les universitaires. Business schools, écoles d’ingénieurs, IEP, instituts agronomiques, écoles d’art, conservatoires de musique, BTS… tous les établissements publics et privés relevant de l’enseignement supérieur proposent des mobilités Erasmus + pour poursuivre des études ou effectuer un stage pendant son cursus universitaire. Il est même possible de cumuler ces deux types de mobilité, dès lors que leur durée totale n’excède pas 12 mois par cycle (licence, master, doctorat).

#2 Pour s’ouvrir au monde

Partir avec Erasmus +, c’est s’ouvrir à 33 pays (les 28 membres de l’UE ainsi que l’ancienne République Yougoslave de Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Turquie). Vous pourrez même aller plus loin si vous faites le choix d’un master international Erasmus +. 168 pays sont accessibles, renseignez-vous auprès du bureau des Relations internationales de votre établissement.

#3 Pour financer sa mobilité internationale

Financées par l’Union Européenne, les bourses Erasmus + participent aux frais de votre vie quotidienne sur place (hébergement, restauration, transport…). D’un montant forfaitaire, elles sont adaptées au coût de la vie locale et sont plus élevées en cas de mobilité de stage. Les jeunes en situation de handicap reçoivent une bourse complémentaire.

Autre point fort, elles sont cumulables avec les bourses d’Etat sur critères sociaux, les bourses des conseils régionaux mais aussi les bourses AMI (Aide à la Mobilité Internationale) allouée par le service International de certains établissements.

#4 Pour valoriser tous les volets d’une expérience internationale

La mobilité Erasmus + est intégrée à votre cursus universitaire et vous permet de valider des crédits ects : ce n’est jamais du temps perdu ! Après acceptation de votre dossier, vous pourrez bénéficier d’un dispositif gratuit de cours en ligne pour améliorer votre niveau en langue. A votre retour, vous recevrez votre CV Europass validant les compétences non académiques (adaptabilité, soft skills…) acquises lors de votre séjour.

#5 Pour assurer son avenir

Les chiffres sont clairs : l’international c’est LE passeport pour booster votre début de carrière. En effet, les jeunes qui étudient ou se forment à l’étranger risquent deux fois moins de devenir chômeur de longue durée, 64 % des employeurs pensent que l’expérience internationale représente une valeur importante pour le recrutement et 1/3 des stagiaires Erasmus + se sont vus offrir un poste dans leur entreprise d’accueil. De plus, 65 % des bénéficiaires d’une mobilité encadrée accèdent à un poste de niveau cadre ou profession intermédiaire dès leur premier emploi, contre 34 % des jeunes qui ne sont pas partis en mobilité encadrée.

L’info en +

Plus de 43 500 étudiants français ont fait le choix d’Erasmus + pour l’année universitaire 2016/2017. Leurs destinations chouchou ? Le UK, l’Espagne et l’Allemagne.

#6 Pour faire partie d’un réseau d’alumni hyper actif

Rejoindre la bonne coloc, contacter les bonnes personnes dans son université d’accueil, trouver les bons plans locaux… : vous pourrez toujours compter sur le réseau Erasmus Students Network pour répondre à vos questions. Et vous pourrez bien sûr profiter de votre retour pour devenir membre de l’association des alumni d’Erasmus.

#7 Pour faire des bébés !

1 million de bébés européens seraient nés de couples Erasmus depuis 1987. A bon entendeur…

 

Pour plus d’infos et de conseils pratiques pour partir avec Erasmus +, http://www.generation-erasmus.fr/sejour-bourse-erasmus-etudiant/

Etudier en Europe : les 4 essentiels à checker avant de choisir sa destination