Aujourd’hui, pour le directeur de la communication de la 6e grande Ecole de Commerce de France, innovation rime avec révolutions : celle du modèle économique de nos établissements et celle de la montée en puissance du Digital. – Par Frank Dormont, directeur de la communication Audencia Group, pilote de la communication de l’alliance Centrale-Audencia-ensa Nantes

 

 

Le marché de l’enseignement privé supérieur subit une profonde mutation au niveau local, national et international. Ainsi, les écoles de management sont devenus de véritables entreprises, avec ses clients – les étudiants – dans un secteur très concurrentiel. Dans ce contexte, la politique de marque mise en œuvre dans nos établissements, fondée sur une identité forte, sur nos valeurs et sur l’offre de formation, est le prérequis à toutes les actions que nous menons et un puissant levier de différenciation et de développement. Nous sommes emportés dans la course de la mondialisation avec quasiment 40 années de retard par rapport aux écoles et universités étrangères telles que Wharton, Harvard ou le MIT et devons en même temps continuer à faire rayonner nos territoires locaux d’appartenance. Le défi demande plus qu’une bonne dose d’innovation.

L’importance croissante des réseaux

Nous continuons d’utiliser les outils naturels de la communication, l’internet, les salons, les forums et les journées portes ouvertes, les relations presse, les brochures, les mailings et le référencement sur la toile, mais nous avons pris conscience de l’importance des réseaux des diplômés, véritables atouts de communication et de croissance. Ils sont le cœur de la communauté croissante des écoles et les garants de l’excellence de nos institutions. Le web 2.0 a sanctifié la communication naturelle et l’on mesure l’importance croissante de la communication digitale en termes d’appui et de complémentarité. Cette communication digitale prend en compte l’ensemble des modes d’expression interactifs depuis la communication naturelle jusqu’à l’innovation physico numérique.

 Capture d’écran 2016-10-11 à 14.15.21

Tout se digitalise

La transversalité du digital dans toutes les actions de communication est avérée. Relations presse 2.0 en complément des RP classiques, Webdocs & Rich media en complément du print, virtualisation des événements (journées portes ouvertes virtuelles, expositions), conseils en ligne (solution de ChatToCall) : tout se digitalise et devient l’alpha et l’oméga des outils de la Communication. Les communautés sont désormais au centre des actions de communication et de marketing. Ce sont ces ambassadeurs qui parlent le mieux d’une institution (inbound marketing). Il paraît donc logique et essentiel de nourrir, animer, cultiver, motiver ces communautés. Les outils numériques sont aujourd’hui les solutions les plus efficaces dans le domaine : réseaux sociaux, mailings, newsletters, applications, plateformes collaboratives, questionnaires, bulletin de notes online avec statistiques d’efficience, social walls… Autant d’outils mis à la disposition des étudiants, des diplômés, des professeurs chercheurs, ou encore des partenaires.

L’humain au cœur du système

La co-création devient naturelle : les institutions soumettent, proposent, les communautés challengent, enrichissent… Et ce à tous les étages des institutions, tant au niveau stratégie globale qu’au niveau opérationnel. L’humain est revenu au cœur du système, la communauté à l’épicentre de la communication… le tout avec des outils performants, ciblés et rapides.

Un « Dircom » du monde de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche est souvent instigateur des évolutions numériques et de l’innovation et doit accompagner tous les collaborateurs et toutes les parties prenantes vers ce degré de maturité physico numérique digitale. C’est ainsi que l’innovation dans la communication continuera à créer de la valeur forte au sein de nos institutions.