Communiqué de presse :

L’INSA Rouen Normandie développe une stratégie active du rayonnement de la recherche scientifique normande, en France et à travers le monde. Cette politique est bien entendue mise en oeuvre dans le cadre d’une collaboration et de partenariats avec les autres établissements de l’enseignement supérieur du territoire Normand, notamment dans la ComUE Normandie Université. La recherche INSA Rouen Normandie est par ailleurs en totale synergie avec les grandes entreprises, et plus particulièrement pour le transfert d’innovations, que ce soit dans les domaines de la chimie, de l’énergétique, de l’informatique et des systèmes d’information, des mathématiques appliquées, de la mécanique, des matériaux et du génie des procédés.

Le 4 mai dernier la nomination de Thomas POISSON à l’Institut Universitaire de France1, l’IUF, en tant que membre junior a mis en lumière ses recherches, mais a aussi éclairé la mission recherche de l’école, que ce soit en termes de formation ou de projets en lien avec l’industrie.

 

Zoom sur un enseignant-chercheur INSA

Bas-normand d’origine, Thomas Poisson est titulaire d’une thèse effectuée au sein du laboratoire de chimie organique et analytique – le Cobra, unité mixte de recherche qui associe le CNRS, l’INSA Rouen Normandie et l’Université de Rouen Normandie, et soutenue en septembre 2008.

À l’issu de ses 3 ans de post-doctorat, l’INSA Rouen Normandie recrute cet enseignant-chercheur prometteur. Au sein de l’école il partage son temps entre les enseignements pour un des départements de formation ingénieur.e, la spécialité Chimie Fine et Ingénierie, et ses travaux de recherche pour le COBRA à Mont-Saint-Aignan. Son travail est centré sur la synthèse de molécules fluorées afin de fournir de nouvelles briques pour des applications dans les domaines de la pharmacie ou de l’agrochimie.

Rapidement ses recherches sont reconnues par ses paires. Il obtient le « prix jeune enseignant-chercheur » de la société́ chimique de France. En 2017, Il a été́ le seul français nommé aux «Thieme Chemistry Journal Awards» avec plus de 80 autres chercheurs venus du monde entier.

Ce jeune enseignant-chercheur de 35 ans, dont les travaux, en début de chaîne, s’inscrivent dans une logique de long terme et peuvent s’appliquer à de nombreux domaines, est en parfaite cohérence avec la volonté de l’INSA Rouen Normandie de porter une recherche de pointe collaborant avec les entreprises de l’écosystème normand. En effet, il travaille notamment avec l’entreprise Janssen au sein du laboratoire commun qu’elle a mis en place avec un soutien fort de l’INSA Rouen Normandie.

 

Formation et pilotage de la recherche

La recherche est partie intégrante de l’INSA Rouen Normandie. Une forte proportion de ses enseignants, tel Thomas Poisson, participe à cette mission en développant des projets innovants au sein des laboratoires rattachés à l’école et aussi en formant des doctorants INSA Rouen Normandie.

En effet, L’INSA Rouen Normandie forme à et par la recherche, et à l’innovation, notamment via le doctorat, point d’aboutissement des études supérieures. La thèse de doctorat peut se préparer dans l’un des 8 laboratoires de l’institut, sous la direction d’un enseignant chercheur ou chercheur habilité à diriger des recherches.

Les 25 thèses soutenues en moyenne chaque année à l’INSA sont des travaux mis en oeuvre au sein des trois écoles doctorales dont l’institut est partie prenante :

  • Ecole doctorale Normande de Chimie associée avec l’ENSICAEN, les universités de Rouen, du Havre et de Caen
  • Ecole doctorale Mathématiques, Information, Ingénierie des Systèmes avec les universités de Rouen, de Caen et du Havre, l’ENSICAEN et l’ESIGELEC
  • Ecole doctorale Physique, Sciences de l’Ingénieur, Matériaux, Energies avec les universités de Rouen, de Caen et du Havre, l’ENSICAEN et l’ESIGELEC

 

La formation de docteurs INSA Rouen Normandie permet à l’école de promouvoir sa stratégie de recherche bien au-delà du cercle de la formation ingénieur.e en essaimant des docteurs sur un territoire bien plus vaste que la Normandie. Ces ambassadeurs des débouchés offerts par l’INSA sont très appréciés par les établissements publics et les organismes de recherche, mais aussi dans le domaine privé, notamment les entreprises spécialisées en recherche et développement.

Outre une formation doctorale de haut niveau l’INSA Rouen Normandie propose également des masters recherche dans des domaines de pointe.

La politique de développement de la recherche est menée par la Direction de la Recherche et de la Valorisation, interface privilégiée entre les 8 laboratoires de l’INSA, les entreprises et les institutionnels. Celle-ci constitue un vecteur primordial pour le transfert d’innovation et le développement économique, qu’il soit à l’échelle locale, nationale voire internationale.