Qu’est-ce qui caractérise un ingénieur dans la société d’aujourd’hui ? Non seulement porteur du progrès technique, il doit de plus en plus être créateur de valeur. Il doit pouvoir imaginer la société de demain. Pour accompagner cette évolution, il devient important de le sensibiliser très tôt à une culture d’innovation et un esprit d’entreprendre.

Pour l’INSA de Lyon, acteur d’un développement économique pérenne, stimuler l’esprit d’entreprise est essentiel. Pour cela, l’école donne aux élèves-ingénieurs les moyens d’entreprendre en ponctuant la scolarité de nombreux projets, qui vont leur permettre de développer leur aptitude à la prise de risque, la créativité et la capacité à décider. Plus encore, l’INSA de Lyon propose une formation à la création d’activité innovante : la Filière Ingénieur Entreprendre (FIE). Partie intégrante du cursus de l’INSA de Lyon comme option de projet de fin d’études, la FIE, créée en 1999, est à la fois un programme pédagogique d’entrepreneuriat pour les élèves-ingénieurs et un pré-incubateur pour ceux qui souhaitent créer.

 

La filière Ingénieur-Entreprendre de l’INSA de Lyon : des projets et des hommes
La filière, c’est d’abord 26 étudiants, sélectionnés sur entretiens et tests écrits en fonction de la motivation et l’ouverture d’esprit, et aussi de la dimension entrepreneuriale de leur projet. C’est ensuite des projets, choisis dans un second temps, à l’issue du programme « Innovation Lab » qui permet de passer du concept au projet. Les projets peuvent être amenés soit par un porteur intégré au programme, soit être issus d’activité de recherche d’applications ou de débouchés commerciaux pour une technologie développée dans un laboratoire de recherche publique, soit provenir d’une entreprise externe. Les projets sont soumis à un comité de validation, composé d’un jury de professionnels : dirigeants d’entreprise, banquiers, business angels, avocats… Projets qui seront développés ensuite par les élèves organisés en réseau de compétences avec un chef de projet et des équipiers. Selon les spécificités du projet, les livrables attendus peuvent soit consister en un modèle économique et des propositions pour sa valorisation et son exploitation, soit représenter un plan d’affaires dans le cas d’une création envisageable à court terme. « Symbole de la capacité d’innovation pédagogique et d’ouverture vers les idées de l’INSA de Lyon, la Filière Ingénieur Entreprendre stimule l’esprit d’entreprise. Elle vient enrichir l’éventail des cursus proposés par l’INSA de Lyon. En effet, nous pensons qu’il est essentiel que les ingénieurs osent prendre des risques ; ainsi, nous poussons nos élèves-ingénieurs à s’investir dans des projets, qu’ils soient portés par eux ou par d’autres » explique Eric Maurincomme, Directeur de l’INSA de Lyon.

 

La filière Ingénieur Entreprendre, et après ?
À l’issue du programme, la Filière Ingénieur Entreprendre appuie les élèves pour poursuivre leur projet,  en les mettant parfois en relation avec un incubateur.Depuis, son lancement, elle a accueilli plus de 340 ingénieurs, notamment le désormais célèbre François Gabart, vainqueur du dernier Vendée Globe. La FIE a permis aussi 35 créations ou reprises d’entreprises et s’est notamment exportée au Mexique ou encore en Algérie auprès d’un consortium d’écoles d’ingénieurs partenaires de l’INSA de Lyon. Cette formation entrepreneuriale en immersion a permis d’accompagner des élèves-ingénieurs dans la construction d’un plan d’affaires à partir de leur projet et dans la création d’entreprises, dans des domaines à la fois industriels, de services ou des technologies émergentes.

 

Donner le goût et les outils pour entreprendre, telle est l’ambition de l’INSA de Lyon, qui accompagne ses élèves vers une nouvelle génération d’ingénieur : l’ingénieur-entrepreneur.

 

Par Béatrice Frézal
Responsable de la filière Ingénieur Entreprendre de l’INSA de Lyon