En ce début de 21è siècle, le monde bouge plus qu’au cours d’aucune autre période historique dans tous les secteurs, sociaux, économiques et industriels : mondialisation, omniprésence des technologies numériques, remise en question des repères traditionnels, évolution accélérée de l’organisation des sociétés humaines et de la vie quotidienne…

Stéphane Roberdet, directeur de la formation de l’IPSA

 

Dans ce contexte très particulier, l’ingénieur est devenu l’acteur majeur de la vie économique pour impulser les évolutions technologiques qui sont au cœur de toutes les métamorphoses. Sachant poser, étudier et résoudre de manière efficace et innovante les problématiques les plus complexes de création et de réalisation, de toutes les formes de produits ou de services, on attend énormément de lui. Il a aujourd’hui pour mission de faire face aux attentes et aux besoins de sociétés qui se redéfinissent en permanence.

Au-delà des aptitudes scientifiques, techniques et managériales traditionnels, c’est l’esprit d’entreprise et d’innovation dans un environnement de plus en plus compétitif qui focalise les efforts des formations d’ingénieurs les plus performantes. A ces préoccupations, s’ajoutent évidemment, et plus que jamais auparavant les préoccupations de protection de l’homme, de la vie et de l’environnement, et plus généralement du bien-être collectif.

L’aérospatial symptôme de la mutation

Pour ne citer qu’un seul secteur industriel bénéficiant d’un positionnement privilégié dans le paysage national, le secteur aérospatial peut illustrer à lui seul à titre d’exemple, une grande partie des mutations en cours. Faisant appel aux développements scientifiques et technologiques les plus avancés, il s’agit en effet d’un secteur animé pour sa plus grande partie par des ingénieurs…

L’espace proche a révolutionné notre vie courante grâce aux satellites de télécommunications et au GPS. Les satellites d’observation de la Terre nous ont permis de vraiment mesurer et de comprendre, sur les dernières décennies, les évolutions préoccupantes de notre planète. L’espace lointain est toujours l’objet des projets d’exploration les plus ambitieux pour mieux comprendre nos origines…

L’aéronautique, au travers d’un trafic aérien de plus en plus dense, contribue chaque jour aux échanges mondiaux dans tous les secteurs de la vie économique, et dans ces conditions, la flotte mondiale d’avions de ligne devrait doubler à l’horizon 2030-2040. L’industrie aéronautique française et européenne a des carnets de commandes remplis qui fourniront 10 ans de travail pour pouvoir les honorer avec l’embauche d’environ 10 000 personnes chaque année dont 50 % d’ingénieurs.

Sur le moyen et le long terme les défis technologiques sont nombreux et passionnants dans tous les domaines : exploitation de nouvelles sources d’énergie pour la propulsion des appareils, nouveaux principes de circulation aérienne s’appuyant sur des systèmes sol et bords intelligents, développement de nouveaux matériaux, de nouvelles technologies de fabrication et de production, sans oublier l’optimisation de la maintenance aéronautique qui sera rendue possible par ces progrès technologiques.

Ingénieurs IPSA au plus près des besoins

Dans ce contexte particulièrement favorable et attrayant, l’IPSA, école d’ingénieurs entièrement dédiée au secteur aérospatial s’attache à répondre au plus près aux besoins de ce secteur en formant des ingénieurs entreprenants et innovants. C’est avant tout sur l’esprit d’équipe, particulièrement important et ancré dans l’aviation qu’elle fonde sa formation en insufflant tout au long de son cursus une culture projet propice aux échanges d’idées et une ouverture sur le monde particulièrement développée grâce à ses échanges d’étudiants au travers de 52 partenariats sur tous les continents.

Ecole mobile, dynamique et qui prépare l’avenir, l’IPSA a considérablement investit au cours des dernières années pour se préparer, par la recherche, aux nouvelles technologies aéronautiques qui feront les métiers de demain ; et pour se doter des moyens pédagogiques les mieux adaptés à la qualité de vie de ses étudiants.

Ingénieur : un métier d’avenir, un métier qui fait l’avenir