Le profil généraliste de nos étudiants et ingénieurs est un gage d’ouverture d’esprit et d’agilité. C’est un passeport pour le futur et pour être acteur de cette nouvelle révolution industrielle. Par  Vincent Six, Directeur HEI, école membre d’Yncréa Hauts de France

 

Qu’est-ce que l’usine du futur évoque au directeur d’école que vous êtes ?

Les premiers mots qui me viennent à l’esprit sont « robotique collaborative, numérique, environnement, innovation, changement agile, co-élaboration… » et formidable opportunité. Une chance pour nos étudiants et ingénieurs de vivre une profonde transformation ! Plusieurs enjeux sont à appréhender lorsque l’on parle d’Usine du futur :

L’évolution des marchés liée à la prise en compte des attentes clients : Pour répondre aux besoins clients et évoluer vers un marché de l’offre personnalisée, l’usine du futur doit être flexible et réactive.
Une offre plus compétitive : Cela passe par les nouvelles technologies ! Nouveaux matériaux, systèmes de production avancés, modélisation numérique, big data, internet des objets, stockage de l’énergie, mécatronique-robotique, fabrication additive, micro et nanoélectronique vont transformer les produits et systèmes de production de demain.
Un nouveau modèle organisationnel collaboratif : Le développement d’activités à forte valeur ajoutée et la montée en gamme des produits passent par la qualité et l’excellence opérationnelle. L’approche collaborative, source d’innovation concerne la conception des produits, des procédés mais aussi l’exécution.
Un impact environnemental maitrisé. Intégrée dans un bâtiment à haute qualité énergétique et environnementale, l’usine doit mettre en œuvre des procédés de production sobres en carbone et en ressources non renouvelables. Les activités logistiques et les déplacements professionnels de ses salariés sont également concernés.
Le développement de la responsabilité sociétale. Intégrée dans les territoires, proche des acteurs, l’usine de futur doit contribuer à l’économie locale.

 

Comment vous inscrivez vous dans cette nouvelle approche ?

Toutes ces transformations dans l’entreprise ne pourront être amorcées sans formation. C’est notre cœur de métier et c’est là que nous sommes attendus. Nous nous devons de former des étudiants en capacité d’être innovants et capables d’aborder des projets complexes et transdisciplinaires, sans oublier la dimension humaine. L’un des axes principaux de la stratégie d’Yncréa Hauts-de-France dont fait partie HEI est orienté « Transdisciplinarité et innovation ». Autour d’un dispositif global, promu par une marque commune : ADICODE® (Ateliers De l’Innovation et du CODEsign), plusieurs formats pédagogiques sont proposés : des sessions « 24h de l’innovation » en lien avec des écoles internationales, une option technique « codesign », des projets co-eLAB. Ces derniers constituent une vraie conduite de projet d’innovation « grandeur nature » contribuant à l’avancée de la création d’un produit, d’un service, d’un process ou encore d’un usage innovant.
HEI a lancé cette année une nouvelle formation dispensée entièrement en anglais : le Master of Science & Engineering Smart Cities. Ouvert aux étudiants internationaux ainsi qu’à ceux de l’école, ce master a pour objectif de former les ingénieurs qui imagineront la ville intelligente de demain.
La formation vise les compétences en analyse et planification d’éco-quartier et conception d’un projet urbain avec une démarche environnementale. La capacité à communiquer à l’international avec les différents partenaires et la maîtrise de l’approche transversale et multidisciplinaire est également l’un des objectifs recherchés.

Les 14 domaines de professionnalisation à la fois « techniques » et « transverses » portés par HEI complètent le programme de tronc commun assurant ainsi les bases fondamentales pour accompagner les évolutions technologiques à venir.

 

La formation initiale est-elle le seul levier pour accompagner la transformation de l’industrie du futur ?

L’ingénieur aura besoin de s’adapter, de travailler sur lui-même, pour être efficace dans ce nouveau système de production fondé sur des technologies avancées.
Nous intervenons en amont pour former les managers de demain, « mais pas que »… Nous nous plaçons au service de l’entreprise qui va être amenée à former ses collaborateurs tout au long de leur vie professionnelle pour intégrer de nouvelles approches.