Christophe Odet, Directeur de la Formation - INSA de Lyon

Christophe Odet, Directeur de la Formation - INSA de Lyon

Les stages permettent à tous les étudiants de se forger une expérience avant leur entrée sur le marché du travail. L’INSA de Lyon, très impliquée dans l’insertion professionnelle de ses étudiants, mise sur une politique active et réfléchie de stages.

Les stages pour mettre en oeuvre les acquis théoriques et découvrir l’entreprise

Chacun des 5 400 étudiants de l’école lyonnaise effectue une période de stage de 6 mois minimum sur l’ensemble de son cursus. Ces périodes d’immersion en entreprise étant très importantes dans la formation d’ingénieur, il convient donc de retrouver un certain nombre d’éléments pédagogiques en lien avec la formation initiale et le métier visé par l’élève-ingénieur :
•La connaissance de l’entreprise et de ses conditions de travail,
•Les fonctions de l’ingénieur incluant des connaissances et compétences scientifiques, techniques et de management,
•La participation à des projets industriels d’envergure,
•Le travail en équipe…
A l’INSA de Lyon, grâce aux partenariats noués avec les milieux économiques européens et mondiaux, les stages industriels à l’étranger (durée 4 à 6 mois) sont fortement encouragés. Découvrir un environnement économique international, des méthodes de travail spécifiques et s’adapter à la multi culturalité sont des éléments importants de la formation d’ingénieurhumaniste propre à l’école.

Plus l’ingénieur est avancé dans son parcours, plus le contenu du stage est stratégique

90 %des jeunes diplômés INSA de Lyon de la Promotion 2009 ont trouvé un emploi

En début de cursus, on trouvera tout d’abord les stages ouvriers, orientés vers la connaissance de l’entreprise, alors qu’en fin de parcours, le contenu du stage sera en règle générale plus proche des métiers de l’ingénieur, voire très fortement marqué par un contenu scientifique et technique. Le rôle des stages dans la formation a été plus récemment affirmé dans le cadre de la « charte des stages étudiants en entreprise » qui met en avant leur rôle d’orientation et d’insertion professionnelle. Les stages en dernière année des cycles ingénieur relèvent plus de l’insertion, une période pendant laquelle une entreprise peut tester un candidat en conditions réelles, sur une période longue et avec peu de risques. Ce type de stage de fin de cursus est aussi l’occasion pour un étudiant de découvrir une entreprise qui l’intéresse pour son emploi futur. Pour permettre aux élèves-ingénieurs de construire leurs projets professionnels, l’INSA de Lyon met à disposition de ces étudiants l’Espace Avenir Ingénieurs. Directement rattaché à la Direction des Relations avec les Entreprises, cet espace propose plus de 3 500 offres de stages en France ou à l’étranger (estimation année scolaire 2010-2011) et organise des ateliers thématiques pour informer sur les secteurs d’activité, les métiers, les opportunités…

Une approche gagnant-gagnant pour les étudiants, les entreprises et les écoles

La dernière enquête Insertion des jeunes diplômés INSA 2009 a montré que 43% des diplômés déclarent avoir obtenu leur premier emploi grâce à leur stage de fin d’étude. Cependant, un stage n’est pas une préembauche et reste un acte pédagogique en partenariat entre le monde académique et l’entreprise. Il doit être évalué sur la base de critères et de compétences qui ne relèvent pas que de l’entreprise, et pourra être éventuellement noté, puis validé (avec attribution de crédits ECTS) dans le cadre global d’un parcours de formation.

 

Christophe Odet, Directeur de la Formation – INSA de Lyon

 

Contact : Direction de la communication
04 72 43 83 90
dircom@insa-lyon.fr