Communiqué de presse:

L’ILERI renforce ses formations en relations internationales avec une spécialisation en Intelligence Economique, mention management de l’information stratégique. Enseignée à Paris, cette formation répond aux besoins des entreprises et gouvernements de protéger et promouvoir leurs intérêts économiques à l’international.

 

Acteur majeur de l’enseignement supérieur des relations internationales, l’ILERI propose, en addition à son Master en Sécurité Internationale et Défense, une spécialisation en Intelligence Economique. Cette nouvelle formation fait suite à la signature d’une convention entre l’ILERI et l’IAE de Poitiers, établissement reconnu historiquement pour son enseignement en Intelligence Economique, à l’occasion de son 50ème anniversaire.

 

Cette nouvelle spécialisation, dirigée  par l’expert en Intelligence Economique Nicolas Moinet, coïncide avec la demande croissante en professionnels sur le sujet et l’évolution de cette discipline en France depuis la création en janvier 2016 du « Service de l’information stratégique et de la sécurité économiques » par le gouvernement. Ce service vise à renforcer l’action menée en faveur de la protection et de la promotion des intérêts économiques français, ainsi qu’à assurer les moyens de la souveraineté économique de la France alors que la concurrence au niveau mondial s’accélère. Ces problématiques, de plus en plus préoccupantes pour les grands comptes comme pour les PME, seront étudiées à l’ILERI qui dispose  d’une légitimité à la fois sur les Relations Internationales et l’Intelligence Economique.

 

Le programme de la formation dispense aux étudiants une connaissance des différents aspects de l’intelligence économique dans une dimension internationale par l’intermédiaire de matières telles que Gestion des risques par l’I.E., Outils de veille et gestion des connaissances, Sécurité Economique, Exploiter le Cyberespace, Attractivité des territoires, Lobbying et influence, Géopolitique… Cet enseignement trouve un équilibre grâce aux cours dispensés à la fois par des chercheurs et des intervenants professionnels. En complément, l’alternance proposée pour cette année de spécialisation permet aux étudiants de mettre en application leurs connaissances et de faire valoir une expérience professionnelle d’un an lors de leur entrée sur le marché du travail. Chaque promotion devrait accueillir un maximum de 35 étudiants.

Pour Claire Bourgeois, directrice de l’ILERI : « Cette formation renforce la position de l’ILERI comme établissement reconnu pour ses enseignements liés aux questions de sécurité. Ces formations répondent aux envies des étudiants et des entreprises d’avoir une meilleure compréhension des questions géopolitiques pour mieux faire face aux risques qui se présentent.»

 

www.ileri.fr

Capture