Olivier Terrier

Olivier Terrier

Comptant parmi les plus grands fabricants mondiaux d’engins de construction, le groupe Liebherr est aussi une entreprise familiale attachée à la proximité avec ses clients et ses collaborateurs. Pour Olivier Terrier (Mines de Douai 90), Directeur Général d’une des filiales françaises du groupe, c’est un cas unique dans le monde de l’industrie.

Créé en 1949, le groupe Liebherr fait aujourd’hui partie intégrante du monde du bâtiment et des travaux publics. Il développe des engins de construction et s’est aussi fait un nom dans de nombreux autres domaines, comme fournisseur de produits et de services de haute technologie (manutention de marchandises, équipements aéronautiques, technique des transports,…). Employant près de 33 000 personnes dans plus de 100 sociétés à travers le monde, le groupe est très influent à l’international mais a pour particularité d’avoir opté pour la décentralisation. En s’articulant autour d’unités autonomes, il mise sur la proximité et le long terme avec ses clients avec pour objectif une plus grande réactivité. Liebherr Nenzing Equipments, une des filiales françaises du groupe en est d’ailleurs un exemple évident. Rencontre avec Olivier Terrier, son Directeur Général.

Liebherr est un groupe familial de 33 000 personnes, tourné vers l’international, qui a su conserver l’esprit d’une PME.

Quelles sont les spécificités de votre filiale ?
Elle est à l’image du groupe : elle est indépendante, elle mise sur le long terme et assume une maîtrise totale de sa production. Elle a pour particularité d’être une filiale 100 % de services qui assure la commercialisation des produits et leur suivi d’exploitation. Elle est basée sur 4 lignes de produits : matériel de levage, pour la fondation spéciale, matériel portuaire, grues de navire et offshore. Depuis un an, Liebherr-Nenzing Equipments est également organisme de formation et oriente ses clients sur l’utilisation, la maintenance et la sécurité du matériel fourni. Notre filiale appartient certes à un grand groupe, mais c’est une petite structure d’une quinzaine de salariés. Elle s’organise autour d’un noyau où les échanges sont permanents et où les process de prises de décisions sont allégés. Si la direction reste restreinte, son fonctionnement en est définitivement collectif ; tous sont orientés vers la satisfaction du client et l’optimisation de la disponibilité de nos matériels.

Que vous a apporté votre parcours aux Mines ?
L’école des Mines m’a appris la polyvalence, élément essentiel de mon activité aujourd’hui. En tant que Directeur Général, je dois être un chef d’orchestre, à la fois patron du personnel, de la finance et de la vente. J’ai pris ma formation comme un cursus généraliste qui m’a permis de ne pas m’autolimiter et de ne pas me considérer que comme un technicien. Pour moi, c’est un ticket d’entrée pour l’entreprise qui vous donne la chance et l’audace de ne pas forcément aller là où on vous attend.

Quelles sont vos opportunités de recrutement ?
Nous recherchons en priorité des profils de commerciaux et de cadres techniques pour le SAV capables de gérer des équipes. Notre entreprise est très attachée à la formation et à l’intégration de ses collaborateurs et ouvre donc ses portes aux jeunes diplômés, qu’ils aient, ou non, une expérience du terrain. En investissant sur l’avenir, nous privilégions des carrières à long terme basées sur la confiance, la réciprocité et le bien-être au travail. Du fait de l’ampleur et de la diversité du groupe, nous offrons à nos salariés une grande capacité de mouvement en termes de postes, de produits ou de localisation.

 

C.W.

 

Contact : olivier.terrier@liebherr.com