L’ICN Business School diplôme les managers qui évolueront dans une entreprise complètement disruptée. Sa Directrice, Florence Legros, est drivée par une question : comment former des étudiants à affronter ce monde transformé, dans lequel les métiers et les compétences évoluent constamment ? Elle nous dévoile les 5 clés sur lesquelles elle travaille dans sa business school.

 

#1 L’agilité

Florence Legros, Directrice de l’ICN Business School © ICN Business School

Cette qualité est essentielle pour relever les défis de demain. Pour la business school, l’agilité passe par la rencontre et l’expérience. « La souplesse d’esprit permet d’affronter tous les enjeux d’une grande société. Nous l’avons vu avec la révolution numérique. Pour développer cette qualité, nous essayons de multiplier les expériences au cœur de nos campus, mais aussi avec les écoles d’arts et d’ingénieurs présentes sur le campus ARTEM. »

#2 L’international

L’international fait partie intégrante des parcours des étudiants et des managers. Un constat que tire aujourd’hui l’ICN Business School dont près de 40 % des diplômés travaillent à l’étranger. Ce désir d’international se traduit donc naturellement dans les ambitions de l’école qui veut former des élèves résolument ouverts sur le monde. « Depuis 15 ans, les étudiants sont plus mobiles que jamais. Fini Erasmus, désormais, ils n’hésitent plus à passer leur master à l’étranger. Cette aspiration est de plus en plus forte chez nos élèves. Pour y répondre, nous nouons des partenariats et construisons des doubles diplômes avec plusieurs grandes écoles et universités à travers le monde. »

#3 L’interculturalité

Cette notion est très importante à l’ICN Business School. Comme l’explique Florence Legros, « les managers sont amenés à travailler avec des collaborateurs aux profils très différents. » Ainsi, elle met à profit la proximité d’une école d’art et d’une école d’ingénieurs pour développer de nombreux projets communs. En plus de l’ouverture sur le monde, c’est donc une ouverture sur l’autre que propose l’établissement. « Nous avons une collaboratrice dédiée à la pédagogie et à l’esprit ARTEM. Avec elle, nous permettons à nos élèves de confronter leurs idées à celles des étudiants d’autres écoles au travers de projets communs. Nous offrons également la possibilité de prendre des options dans les établissements de l’Alliance ARTEM et avons coconstruit avec les autres écoles un MSc in Luxury and Design Management. »

 #4 Le numérique

Managers, ingénieurs : même combat ! Les compétences en matière de digital sont devenues incontournables au sein des entreprises. Au-delà de la technique, cette vague numérique a bouleversé les postures et les modes de travail. C’est pourquoi l’ICN Business School veut former des managers plus conscients des problématiques éthiques. « Nous avons ouvert un MSc Management Numérique. L’objectif du programme : remettre de l’humain au cœur de la transformation digitale. Nous travaillons donc sur la gestion des ressources humaines, mais aussi sur les questions d’éthique en matière d’utilisation des données personnelles. »

#5 La qualité du diplôme

Pour se faire une place dans ce monde en constant mouvement, les étudiants sont très vigilants à la qualité du diplôme délivré par leur école. ICN Business School, propose ainsi les enseignements les plus pointus en matière de management à l’image du MSc management numérique ou du MSc in finance, insurance and risk management. Mais pour l’établissement, le prochain défi est la triple accréditation : AACSB, EQUIS, AMBA. Un important défi qui se traduit par un accompagnement encore plus poussé des étudiants et un recrutement de professeurs de très haut niveau. De quoi former les champions de l’économie de demain !

Le saviez-vous ? ICN Business School a déménagé à Nancy ARTEM en 2017. L’objectif de ce campus ? Créer une alliance qui rassemble la business school, l’école d’ingénieurs IMT Mines Nancy et l’École Nationale Supérieure d’Arts et de Design de Nancy. Formation, projets… Une véritable mise en commun des moyens est déployée pour former des managers toujours plus agiles.

Armani Beauty : Mettez-vous au parfum !

XS, Déclaration, Terre d’Hermès, Sì d’Armani : depuis que Véronique Gautier (SKEMA Business School 83), Global President Armani Beauty – chez L’Oréal, a mis son nez dans le parfum il y a 30 ans, les succès s’enchaînent. Une expertise olfactive...

Management, tech et collaboratif : le cocktail gagnant du DG du futur

Comment le manager trouve-t-il l’équilibre Homme-machine ? Quels sont ses atouts pour affronter ses nouveaux défis ? Christophe Clavé (INSEEC), répond.

Groupe Launay : l’ascension audacieuse d’une entreprise familiale

Jérôme Launay (TBS 96), directeur général, revient sur l’histoire de ce family business, son expérience de dirigeant et ses années d’études à TBS.

Faites une cure d’innovation avec Allergan

À l’origine du développement de la toxine botulinique de type A, l’entreprise biopharmaceutique Allergan s’est imposée comme le leader mondial de l’esthétique médicale. Pascal Brice DG, dévoile ses tips de manager.

Guerlain s’adresse sans fard aux jeunes talents

Si vous avez envie de rejoindre une entreprise engagée et de bâtir une carrière pérenne, Nathalie Elbaz, directrice générale de Guerlain France, a un message pour vous.

Les métamorphoses de la langue du management

Deux approches, deux regards sur la langue et ses évolutions, telle qu’elle est notamment pratiquée dans le monde de l’entreprise.

Porte ouverte aux jeunes talents chez Hauts-de-Seine Habitat !

Damien Vanoverschelde, directeur général de Hauts-de-Seine Habitat vous donne les clés pour repenser le logement social de demain.

CMN : ce capitaine de navire est un boss en or

Pierre Balmer, PDG des CMN, défend un management bienveillant qui tire vers le haut chaque collaborateur.

[Rentrée] Trois podcasts inspirants à écouter absolument

Nouvelle École, Le Gratin et GrowthMakers : découvez trois des meilleurs podcasts qui vont vous inspirer et vous motiver pour réussir vos projets !

Légitimité mode d’emploi

Manager une équipe, c’est d’abord être légitime aux yeux de ses collaborateurs. Mode d’emploi avec Nicolas Arnaud d’Audencia et Raphaëlle Laubie, DH du Cercle du leadership.