Trouver des solutions à des problèmes complexes dans des systèmes contraints : voilà ce qui passionne Max Berger (Nanterre 94, Capa 96, Harvard 2012), General Counsel et Chief Compliance Officer du groupe LFB. Sa mission prend d’autant plus de sens qu’il l’exerce au service d’un laboratoire pharmaceutique à capitaux publics, spécialisé dans la biotech et les médicaments issus du plasma pour des maladies graves et souvent rares ! Par Alexandra Montfort

 

  » Il n’y a pas 2 personnes qui occupent un poste de la même façon « 

Pourquoi avoir quitté la robe pour un poste de directeur juridique ?

Avocat en cabinets de droit des affaires, je conseillais des chefs d’entreprises dans le domaine des fusions-acquisitions. En tant qu’ancien boxeur, on m’a très vite confié la mission de plaider au tribunal. Une position idyllique en somme ! Lorsque l’on m’a proposé la direction juridique d’un groupe de production et trading de matières premières, j’y ai vu l’opportunité d’embrasser une carrière internationale et opérationnelle. Durant 7 ans j’ai fait le tour du monde pour ouvrir des filiales.

 

Le lien avec le LFB ?

Christian Bechon, le PDG, souhaitait développer le groupe à l’international et cherchait un vrai business partner. J’ai accepté de relever le défi ! A mon arrivée, j’ai dû m’imposer dans un goupe où l’on consultait peu le juridique. Je le répète souvent à mes juristes :  » le pouvoir ne se réclame pas, il se prend.  » J’ai élargi mon équipe à 20 personnes aujourd’hui pour gérer 17 filiales dont une douzaine à l’étranger ainsi que les questions de conformité et de lutte anti-corruption, qui me reviennent en tant que Chief Compliance Officer.

Europ Assistance : la porte ouverte aux talents passionnés par l’humain

La différence entre Directeur Juridique et General Counsel ?

Le premier s’assure que l’on ne fait pas de ski hors-piste ! Son rôle, c’est le rappel à la loi. Le General Counsel lui, a une vraie fonction de conseil de l’exécutif. Cependant, ce sont les envies et la personnalité de chacun qui définissent les limites d’un poste. Pour ma part, j’ai tendance à toujours les repousser ! Rattaché au président du groupe, je propose des solutions et participe au développement cohérent de sa stratégie dans des univers juridiques contraints et divers, puisque notre terrain de jeu s’étend à l’international.

 

La particularité du LFB, groupe pharmaceutique à capitaux publics ?

Travailler au sein d’une entreprise dédiée au traitement des maladies graves et rares, dont l’Etat est l’actionnaire, nous confère une véritable mission de santé publique. Celle notamment d’assurer au maximum de nos capacités et en priorité l’approvisionnement de la France en médicaments dérivés du plasma essentiels pour la vie de milliers de malades. Nous devons relever le challenge de combiner les obligations de rentabilité économique et d’innovation dans un secteur très concurrentiel du groupe et la mission  d’intérêt public de devoir parfois dépasser le premier parfois au bénéfice du second.

 

Pourquoi Paris Ouest Nanterre ?

Je rêvais d’une ambiance de campus à l’américaine. J’ai cherché une université qui ne se situait pas au cœur de Paris et où je puisse pratiquer la boxe !

 

Qu’en avez-vous retenu ?

Diversité, liberté et méthode. Ces trois piliers ont guidé mon parcours et ont fait de moi un manager porté vers la découverte de nouveaux domaines et contextes, d’où ma carrière internationale ; et à la fois soucieux de trouver sans cesse l’espace de liberté dans des univers de règles juridiques. Quant à la méthode, elle reste ma grille de lecture du monde !

 

« Culture Prioritaire », un engagement personnel et professionnel ! En grandissant dans le 18e arrondissement, j’ai compris que n’avions pas tous les mêmes chances dans la vie et que la différence ne se jouait pas sur les bancs de l’école. L’association dans laquelle je m’investis a l’ambition de renforcer le capital culturel d’enfants à fort potentiel issus d’un milieu défavorisé. Depuis 2 ans nous proposons aux jeunes de l’association de découvrir les métiers du laboratoire afin de les sensibiliser à l’entreprise et leur montrer qu’il existe d’autres options que pompier ou avocat.

 

 

 

 

CONTACT : recrutement@lfb.fr