Communiqué de presse :

Avec neuf sites répartis dans toute la France (dont Bordeaux, Lille, Lyon, Paris, Strasbourg et Toulouse), la Wild Code School étend son réseau et ouvre en mars 2018 une nouvelle antenne  au cœur de la technopole Izarbel.

 

 

Une formation intensive au métier de développeur qui répond aux attentes des entreprises du tissu économique local.

S’appuyant sur une expertise développée depuis 2014, la nouvelle école formera, dès le mois de mars, des développeurs web et logiciel, compétences très recherchées sur le marché du travail. Cette expertise a déjà permis à 85% des élèves de la Wild Code School de trouver un poste un an après la fin de leur formation.

Fondée sur une pédagogie hybride entre plateforme numérique et formation en présentiel, elle forme en 3 et 5 mois, suivant les sessions, des développeurs web et logiciels opérationnels répondant aux besoins des entreprises. À l’issue de la formation et après une expérience en milieu professionnel de 2 à 4 mois, les Wilders (élèves de la Wild Code School) peuvent obtenir le titre d’Etat “développeur logiciel” (équivalent bac+2).

 

 

La Wild Code School au cœur d’un écosystème innovant dans le numérique de pointe.

Son partenariat avec l’ESTIA permet à la Wild Code School d’ouvrir ses portes au cœur la technopole dédiée à l’innovation numérique qui regroupe 110 entreprises.« Nous imaginons déjà les échanges entre nos deux formations » souligne le directeur de l’Estia Patxi Elissalde.

La Wild Code School intégre l’espace dédié à ESTIA Entreprendre, entourée de coworkers et de startupers auxquels elle souhaite apporter ses forces vives.

 

 

Les candidatures pour les premières sessions de formation sont ouvertes

Dans la cadre d’une Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective (POEC) financée par le FAFIEC, l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) des métiers du numérique, de l’ingénierie et du conseil, des études et des métiers de l’événement, la Wild Code et l’Estia disposent d’un nombre de places gratuites limitées à destination de demandeurs d’emploi qualifiés (minimum Bac+2).

 

 

Pour en savoir plus, les deux partenaires présenteront leurs nouveaux modules de formation en présence du cluster Pays Basque Digital  lors d’un petit-déjeuner le 7 février à 8h30 à ESTIA 2 sur la technopole Izarbel de Bidart (inscriptions ouvertes ICI).